Boxing Day Review – Newcastle


Chaque année pendant la période des fêtes, se déroule le passionnant Boxing Day. Cette saison, il allait être plus dur que d’habitude pour l’équipe du Nord-Est, déplacement à Old Trafford contre le leader Manchester United suivis par Londres pour y affronter Arsenal et enfin retour au bercail pour recevoir Everton. Résultats des courses, Newcastle n’a pas pris un seul point lors de ces trois matchs, bien que la victoire était possible sur chacune des rencontres.

Manchester United – Newcastle United

0,,10278~11515696,00

Match au scénario rare, c’est finalement les Red Devils qui s’imposent dans le fameux « Fergie Time » sur le score de 4 – 3, passé très près de l’exploit, Newcastle s’incline encore à cause d’un manque de concentration dans la défense. Pourtant, tout débutait de la meilleure des manières par l’ouverture du score par James Perch qui marque là son premier but avec Newcastle mais Manchester n’est pas resté longtemps mené au score, à la 25ème minute c’est Evans qui remettra les pendules à l’heure et marquera encore face à Newcastle en inscrivant (encore) le premier but de Manchester comme lors du match aller mais contrairement au match aller, Newcastle ne fait pas un non match. À la surprise générale, Newcastle va reprendre encore une fois l’avantage trois minutes après l’égalisation, Danny Simpson centre fort et Evans surpris dévie le ballon dans ses buts, certains crieront un hors-jeu de Papiss Cissé mais le but est finalement accordé et les Geordies réalisent l’exploit au coup de sifflet de mener le solide leader à Old Trafford avec un petit but d’avance, presque deux étant donné le coup-franc du français Sylvain Marveaux qui s’échoue sur la transversale. À la reprise, Newcastle joue un bon jeu, pressant assez haut mais ça n’empêchera pas Patrice Evra de marquer là son quatrième but de la saison (son deuxième face à Newcastle) et de relancer le match. Cependant, Papiss Cissé à la 68ème redonnera l’avantage au sien et se console aussi de son maigre ratio (4 buts cette saison) pour repartir du bon pied mais en à peine trois minutes, c’est Robin Van Persie qui remet les compteurs à zéro. Une fin de match dantesque qui finira en attaque/défense pour chaque côté et verra des occasions de victoire pour chacune des deux équipes, notamment le poteau du jeune Sammy Ameobi ou encore une frappe terrible de Javier Hernandez bien captée par Tim Krul. Mais finalement, la spécialité de Manchester viendra donner le coup de grâce aux Magpies, sur un centre parfait de Carrick (lui-même un Magpie) Hernandez donnera la victoire aux siens. Sept buts dans une magnifique rencontre où Newcastle passe tout près de l’exploit dans une saison très difficile pour eux.

Arsenal – Newcastle United

I need money !
I need money !

Dix buts seront marqués dans cette folle rencontre où Newcastle échoue sur un très dur 7 à 3, car le score réflète non pas la physionomie du match mais bel est bien celle d’un Newcastle à la peine avec des problèmes défensifs toujours aussi flagrants. L’entame du match ne laissait en rien présagé un tel match, Newcastle jouant un jeu propre et neutralisant les Gunners mais à la vingtième minute, Walcott fait parler sa vitesse et viendra inscrire le premier de ses trois buts de la soirée, mais Demba Ba viendra malgré tout redonner espoir juste avant la mi-temps. 1 – 1 à la pause dans un match très équilibré. La deuxième mi-temps verra à  « peu » de choses près, le même scénario que le match face à Manchester United, 51ème minute c’est le jeune Oxlade-Chamberlain qui donne l’avantage à Arsenal et marque là son premier but en championnat depuis février dernier puis 8 minutes plus tard Sylvain Marveaux égalise pour Newcastle, à la 64ème minute sur une erreur défensive improbable, c’est Lukas Podolski qui marquera et à peine 5 minutes plus tard sur un magnifique service de Marveaux, Ba marquera son deuxième but de la soirée. Ensuite, c’est la débandade pour Newcastle, à la 73ème minute Walcott mettra son doublé puis l’entrée en jeu d’Olivier Giroud fera très mal, auteur d’un doublé en deux minutes chrono (85ème et 87ème), il plia le match et soigne ses statistiques par la même occasion puis en fin de match et pour clore une soirée très difficile pour Newcastle ou merveilleuse pour Arsenal, Theo Walcott fera un festival dans la surface adverse pour y aller de son troisième but et mettre « 7 pieds sous terre les Geordies ». Un retour qui sera amer dans le Tyneside pour Alan Pardew et ses joueurs qui ne bouge pas de cette 15ème place et n’arrive pas à gagner en proposant malgré tout de belles prestations, mais une défense bien trop friable pour espérer prendre les trois points si précieux cette année.

Newcastle United – Everton

Soccer - Barclays Premier League - Newcastle United v Everton - St James' Park

Enfin un match à domicile, qui aurait pu être synonyme de victoire mais c’est finalement les Toffees qui repartiront avec eux à Liverpool. Demba Ba autorisait à discuter à Londres avec les dirigeants de Chelsea, Danny Simpson qui s’ajoute à la liste des blessés pour un orteil cassé, les choses ne s’arrangent pas même si la bonne nouvelle de voir Mathieu Debuchy dans les tribunes redonne un peu le moral aux supporters. Alors que tout commencé sous les meilleurs hospices, Papiss Cissé marquera à moins de deux minutes après le coup d’envoi sur une erreur de Heitinga surpris par le rebond et laissera à l’attaquant sénégalais le soin d’inscrire là son deuxième but lors du Boxing Day et d’ouvrir le score. Jouant juste, les Geordies étaient tout près de regagner les vestiaires avec l’avantage au score mais un énième coup-franc en faveur d’Everton viendra changer cette idée. Leighton Baines pour le tirer, sa frappe va mystifier Tim Krul. Score nul à la mi-temps, mais encore 45 minutes pour trouver un vainqueur. Toujours sur un ton dominateur, Newcastle n’y arrive pas et ne trouve pas le chemin des filets contrairement à Everton qui lui le fera par le biais d’Anichebe fraîchement entré en jeu, à la 60ème minute il donnera l’avantage aux siens et le score ne bougera plus. Une nouvelle défaite à domicile pour Newcastle qui semble ne pas trouver la solution pour s’en sortir tandis qu’Everton repart avec trois points précieux dans une saison qu’il dirige d’une main de maître.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :