Le chant des « mouettes » abat Newcastle


Aujourd’hui se déroulait le troisième tour de F.A Cup, la mythique coupe anglaise que chaque club rêve de remporter. Brighton recevait dans son Amex Stadium, Newcastle United exactement comme l’an passé. Dans une rencontre à sens unique, les Seagulls ont mené un match plein et sont venus à bout du club de Premier League sur le score de 2 buts à 0.

0,,10278~11539069,00

Brighton & Hove Albion club de Championship (D2 anglaise) à réussi tout comme la saison dernière à venir à bout de Newcastle à domicile, mais cette année il recevait un Newcastle bien plus faible. Dans un match largement dominé, les Seagulls ont inversé les rôles, faisant passer les Geordies pour le club de seconde division tellement du côté des joueurs d’Alan Pardew il manquait d’ambition, d’envie, de rigueur tactique, etc… Un match où Newcastle n’a pas existé et s’incline fort logiquement contre un Brighton très séduisant en ce début de samedi après-midi. Et tout présageait déjà le pire lorsque qu’à la 47ème seconde sur le 654856115ème mauvais placement de Santon, un autre joueur se doit de venir faire l’effort pour bloquer son couloir, cette fois, c’est James Perch qui est à la tâche. Corner pour Brighton qui aurait pu faire mouche et donne déjà un premier avertissement aux visiteurs (suivis par 1978 courageux qui n’ont pas hésité à parcourir les 560 km qui séparent les deux villes). Et il n’y aura aucune petite réaction, Newcastle restera quasiment tout le match amorphe, excepté dans le dernier quart-d’heure et un tir à la vingtième minute de Bigirimana qui seront les seuls moments forts côté Magpies. Et à la 32ème minute, Orlandi ouvre la marque servis par le briscard Wayne Bridge, il contrôla la balle pour enchaîner avec un extérieur du pied magnifique pour mettre le cuir au fond des filets. Un Brighton combattant et méritant qui repart avec l’avantage à la pause. Aux retour des vestiaires, Alan Pardew fait quelques changements, laissant Perch (un des rares à avoir fait quelques bonnes choses) et le jeune Medhi Abeid revenir sur le banc pour laisser entrer Nile Ranger afin d’épauler Shola Ameobi et Paul Dummett revenu tout juste de son prêt assez concluant de St-Mirren, James Tavernier passe en défense centrale et Davide Santon laisse le côté gauche pour passer à droite. Mais rien ne change, le match reste toujours sous la domination Seagulls, rien n’y fait, c’est encore un jour sans pour Newcastle et l’expulsion de Shola Ameobi à la 61ème minute suite à un deuxième jaune n’aidera pas, l’anglo-nigerian commet une faute aussi bête qu’inutile et laisse ses coéquipiers à 10 pour arracher une qualification qui semble improbable à moins de faire un exploit ou de jouer le nul afin de jouer la qualification sur le match retour à St. James Park. Et la dernière demi-heure fut difficile, l’entrée d’un ancien Magpie en la personne de Kazenga Lualua donna encore plus de mal à la défense n’arrangea en rien la situation. La fin de match sera un supplice, Brighton s’amuse notamment Lualua se jouant d’un Davide Santon s’enfonçant de plus en plus au fil de la saison. Le coup de grâce viendra à la 86ème minute par le biais de Will Hoskins qui viendra tuer tout espoir. Le match finit, Brighton se qualifie pour le tour suivant sans fioriture, Newcastle repart tête basse et n’a plus que le championnat et l’Europa League pour sauver une saison bien difficile. Alan Pardew a du faire avec un 11 contenant 4 de ses titulaires, 6 en tout en comptant ceux présents sur le banc, le retour des blessés se fait [trop] ressentir spécialement ceux de Yohan Cabaye pour rééquilibrer le milieu et celui du Geordie Steven Taylor pour la défense et bien sûr Hatem Ben Arfa pour donner de la création dans le jeu et l’équipe pourrait jouer sans son capitaine Fabricio Coliccini et son seul buteur Papiss Cissé (du fait du départ de Demba Ba) lors du prochain match de championnat qui les verra se déplacer à Norwich, entraîné par leur ancien entraîneur : Chris Hughton.

Les compositions :

Brighton & Hove Albion (4-3-3) : Casper Ankergren; David Lopez, Gordon Greer (c), Adam El-Abd, Wayne Bridge; Dean Hammond (Andrew Crofts 82), Liam Bridcutt, Gary Dicker; Andrea Orlandi (Kazenga LuaLua 60), Craig Mackail-Smith (Will Hoskins 70), Ashley Barnes

Substitutes : Tomasz Kuszczak, Lewis Dunk, Will Buckley, Stephen Dobbie

Newcastle United (4-2-3-1) : Rob Elliot; James Tavernier, Mike Williamson, James Perch (Paul Dummett 46), Davide Santon; Gael Bigirimana, Vurnon Anita; Sammy Ameobi, Mehdi Abeid (Nile Ranger 46), Gabriel Obertan (Sylvain Marveaux 70); Shola Ameobi (c)

Substitutes : Tim Krul, Shane Ferguson, Romain Amalfitano, Adam Campbell

Attendance : 21,740

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s