La League One et ses frenchies…


Cette semaine, point de revue du week-end.

Les journées de championnat étant assez entrecoupées en ce moment, je vous fait découvrir tous les joueurs français évoluant en League One.

Des connus. Des inconnus.

Stéphane Zubar

Le grand frère de Ronald Zubar, âgé de 26 ans, joue aujourd’hui pour l’AFC Bournemouth, et ce depuis 2011. Comme lui, il évolue principalement en défense centrale.

Juste avant, il s’était engagé avec Plymouth descendu en League One, et qui n’avait pas reconduit son contrat. Il est également passé Vaslui (Roumanie), le FC Brussels, Pau et Caen où il a été formé comme son frère. Il porte régulièrement, depuis 2011, les couleurs de l’équipe nationale de Guadeloupe.

Cette saison, il n’a joué, pour le moment, que trois matchs (dont un en coupe) et a pris un carton jaune.

Antoine Gounet

Le gardien de but français, âgé de 24 ans, évolue à Brentford depuis deux saisons. Malheureusement pour lui, il n‘a pas encore joué un seul match barré par Richard Lee et même Simon Moore pour le poste de second gardien. Il a commencé sa carrière dans l’équipe 2 du Tours FC en 2008.

Toumani Diagouraga

Le joueur de 25 ans, 1m94, est né à Paris, mais a fait toute sa carrière en Angleterre. Evoluant au poste de milieu défensif, il s’est toujours imposé dans les équipes dans lesquelles il est passé : formé à Watford, il a ensuite été prêté jusqu’à ses 20 ans à Swindon et Rotherham avant un autre plus concluant à Hereford où il jouera la bagatelle de 45 matchs en une saison ! Ensuite, direction Peterborough et Brentford (depuis 2012) où il est actuellement. Il a fêté le week-end dernier son 100ème match sous les couleurs des « Bees ».

Mathias Pogba

Mathias Pogba, c’est tout simplement le frère de Paul, passé par MU et évoluant aujourd’hui à la Juve. Il dispose de la double nationalité franco-guinéenne, mais n’a encore jamais été appelé en sélection à l’orée de ses 22 ans. La trajectoire des deux frères (voire des trois, avec Florentin) n’a pas été similaire. Formé au Celta Vigo, il a dû ensuite revenir en France et s’est engagé avec Quimper. Après une saison mi-figue mi-raisin en CFA, il décide de s’envoler en Angleterre sans doute pour y retrouver son frère Paul. Mais il atterrit à Wrexham, en Conference (4ème division) au Nord du Pays de Galles ! Deux saisons, près de 70 matchs de joués et 16 buts, il a signé cette année à Crewe Alexandra où en 12 matchs de joués, il a marqué déjà 4 buts. Contrairement à son frère, il évolue au poste d’attaquant.

Mathieu Baudry

Mathieu Baudry a 24 ans, est défenseur central, et joue actuellement pour Leyton Orient (banlieue de Londres). Il a effectué toute sa jeune carrière en France, passant de Rhône Vallée au Havre B, avant de se poser enfin à l’ESTAC (Troyes) de 2006 à 2011. Malgré un temps de jeu parfois faible, il est élu « meilleur jeune de l’année » à l’issue de la saison 2008-2009. Alors que Troyes allait redescendre, son contrat lui permis d’aller faire des essais dans d’autres clubs, notamment en Angleterre. Impressionnant lors d’un match de préparation de Leeds (avec qui il s’entrainait), le club ne donna pas suite. Et à Troyes, durant la saison 2012-2011, il ne joue aucun match… Il signe donc dès janvier 2011 à Bournemouth où il évoluera un an et demi avant d’être prêté à Dagenham & Redbridge. En juin de cette année, après résiliation de son contrat, il signe à Leyton où il a déjà joué 7 matchs et inscrit un but.

Mathias Kouo-Doumbé

Le défenseur français, né à Drancy, a fait ses classes au PSG. Jusqu’en 2001, il évolue avec le PSG-B,avant de s’envoler vers l’Ecosse à Hibernian pour trois ans. Il n’aura un poste de titulaire que sa dernière saison en 2003. Par la suite, il se stabilise en Championship à Plymouth, où en cinq saisons, il joue près de 135 matchs.

Il est un arrière droit de formation, mais peu éventuellement évoluer en défense centrale.

A 30 ans, et après service rendus, il décide de changer d’air et de s’engager avec le MK Dons, où il est évolue actuellement. Depuis trois ans, il joue entre 30 et 40 matchs, même si cette saison, il n’en a joué que quatre, mais tous en championnat.

Yoann Arquin

Yoann, c’est sans doute celui qu’il faudra suivre avec le plus d’attention cette saison. Le joueur de 24 ans, qui évolue au poste d’attaquant (1m89 pour 85 kg, beau gabarit !), a débuté sa saison en fanfare. Cinq buts en 12 matchs de championnat.

L’année passée, où il évoluait à Hereford en League Two, il avait régalé « les Bulls » en inscrivant 9 buts en 34 matchs. Et c’est là que sa carrière a débuté.

Avant, le natif de Montvilliers (près du Havre) avait connu une trajectoire plus compliquée : débuts avec la réserve de Nantes, puis Quimper, la réserve du PSG et enfin le Red Star sans trop briller.

Aujourd’hui en tête du classement des passeurs et avec ses cinq buts, il s’affirme comme un élément essentiel de League One.

Jean-Yves M’voto

Jean-Yves, qui a aujourd’hui 24 ans, a longtemps été un espoir du football français à son poste : défenseur central. Ancien international U-19, il débute à l’USM Carrières-sur-Seine et continue sa formation au PSG (oui, encore !). En 2008, après trois saisons avec la réserve du PSG, il est repéré par les scouts anglais et signe pour trois ans à Sunderland. Mais, en deux ans, il ne jouera aucun match de PL et sera cantonné à la réserve des Black Cats. On le prête alors en 2009 à Southend où il fait une saison correcte (19 matchs – 1 but). En 2010, la situation est assez ubuesque. M’voto ets prêté pour un an à Odham ; il joue une quinzaine de matchs et, en janvier, il se blesse à la cheville. Les « Latics » décident alors de le renvoyer à Sunderland en résiliant son prêt. Mais mi-mars, au regard de l’évolution positive de sa blessure, le joueur est « resigné » et terminera la saison avec eux.

Finalement, en juin 2011, le contrat de Jean-Yves M’voto est résilié à Sunderland, et il signe pour deux ans à Odham malgré l’intérêt de plusieurs autres clubs anglais. Cette année, le « beau bébé » d’1m93 pour 97 kg a joué tous les matchs toutes compétitions confondues : 15 rencontres et un but.

Damien Mozika

Damien Mozika, c’est un joueur de 25 ans, milieu offensif central (genre de 10), qui joue à Scunthorpe United. Il a débuté sa carrière à Nancy, avec la réserve du club où en trois saisons, il n’a joué que trois matchs en CFA. Il décide alors de quitter le club pour aller à Louhans Cuiseaux en prêt en national. Il y joue près de 30 matchs. Rêvant d’Angleterre, il s’envole vers Chester City (League Two anglaise) où il fera également une bonne saison jusqu’à mars… Une discipline négligée, et son club décide de rompre son contrat. Il va alors se perdre en Iran au Tarbiat Yazd où il jouera, bien sûr, mais où on aura le sentiment qu’il aura « flingué sa carrière ».

Mais en 2010, Bury qui avait gardé un œil sur lui à l’époque de son passage à Chester, le signe jusqu’au mois de décembre avant de le prolonger de deux ans et demi. Cette première saison est convaincante, 35 matchs, mais la suivant l’est beaucoup moins : seulement six matchs de joués. Il signe alors à Scunthorpe le 31 août 2011, à la clôture du marché des transferts. Une première bonne saison, comme dans ses habitudes, jusqu’à cette année où il n’a pas encore joué !

Jérémy Helan

Jérémy Helan, c’est le petit-jeune français de la League One. Originaire de Clichy-la-Garenne, il a fait ses classes à Aubervilliers, puis Clairefontaine avant de rejoindre le centre de formation du Stade Rennais. Arrière gauche, il impressionne rapidement et est rapidement international U-19.

En février 2009, il décide de rompre son contrat car il veut rejoindre Manchester City ! Ceci sera acté, mais il sera suspendu un mois de tous matchs internationaux. Néanmoins, il va se révéler comme un élément clé de l’Académie de City et aura même l’occasion de jouer quelques minutes en septembre de cette année, en Capital One Cup, à l’occasion d’un match de League Cup perdu après prolongations contre Aston Villa.

Entre-deux, en 2011, il avait été prêté un mois à Carlisle, et là, il vient d’être à nouveau prêté à Shrewsbury Town pour un mois, avec extension possible.

A surveiller tant en League One qu’à City pour le futur.

Miguel Comminges

Miguel Comminges est aussi un footballer guadeloupéen. 15 sélections depuis 2007 pour cet arrière droit globe-trotter. Pas moins de huit clubs en dix ans ! Il a commencé à Amiens, puis  a passé quatre ans à Reims où il est champion de national en 2004.

C’est alors qu’il a l’envie d’aller tenter sa chance en Angleterre. Direction Swindon Town en 2007-2008 où il ne restera qu’un an mais sera élu « joueur de l’année ».

Puis Cardiff pour trois ans, avec un prêt à Carlisle en 2010 et finalement un départ vers Southend United (League Two) en janvier 2011 après qu’on lui ait sommé de trouver un autre club. Six mois dans l’Essex et puis s’en va. Contrat résilié, il faut un essai infructueux à Plymouth et fait le grand saut aux USA pour les Colorado Rapids. Il y jouera régulièrement, mais ne continuera pas l’aventure. Il revient finalement en Angleterre retrouver son ancien coach aux Colorado Rapids, Gary Smith, à Stevenage. Cette année, il a joué quatre matchs. Quelle prochaine destination ? Il n’a que 30 ans…

Jean-Louis Akpa Akpro

Jean-Louis Akpa-Akpro, je pense que vous le connaissez un peu mieux. Agé de 27 ans, attaquant ou ailier droit, il est notamment passé par Toulouse et Brest où il n’a guère eu sa chance. Un passage éclair aussi à Bruxelles et une arrivée en catimini outre-manche. Grimsby Town (League Two) durant deux années régulières, huit buts pour une soixantaine de matchs joués ; puis Rochdale en League Two avec près de 80 matchs joués ( !!! ) et une douzaine de buts. Mais le club descend et Jean-Louis refuse de signer un nouveau contrat. Ceci fait le bonheur de Tranmere qui s’engouffre dans la brèche pour le faire signer gratuitement.

Des débuts en fanfare, dont je vous ai déjà parlé précédemment, 7 buts en 10 matchs de championnat, une première place au classement, et une réussite qui fera dire à son coach, Ronnie Moore qu’il a « le potentiel pour évoluer en Premier League ». Mais, lors de la 11ème journée, à Notts County, il se blesse (fracture du métatarse) et sera absent au minimum trois mois. Gros coup dur pour lui alors que la saison avait si bien commencé. A surveiller à son retour début/mi-janvier.

Publicités

Une réflexion sur “La League One et ses frenchies…

  1. Cela fait plaisir de voir des français dont on ne parle pas, pourtant je suis certain qu’ils ne sont pas dépourvus de talent… L’expérience du championnat anglais même si ce n’est pas la Premier League est loin d’être négligeable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s