20 minutes qui se payent cher…


À l’occasion de la septième journée de Premier League, Newcastle recevait Manchester United. Dans une rencontre au score ne reflétant pas totalement la physionomie du match, les Red Devils ont réussi leur opération en l’emportant 3 – 0 dans le Tyneside. Soucieux de prendre leur revanche de l’an passé. En Effet, Manchester s’était incliné également sur le même score à St. James Park. Vengeance accomplie. MyPremierLeague vous invite à lire le résumé du match qui s’est déroulé hier après-midi.

Contrairement à la saison passée, Alan Pardew ne trouva pas la solution hier après-midi.

S’il y a bien un mot pour décrire les vingts-premières minutes du match, ça serait : déséquilibré. Le mot convient très bien, tant l’écart de performance était important sur ce début de match. Les Red Devils ont eu la main mise sur le jeu, privant totalement les Geordies du ballon. Aucune possession ou presque pour Newcastle qui a multiplié pendant vingt minutes les mauvaises passes, les mauvais choix, un jeu brouillon à l’image d’un vieux kick & rush des années 70. Pendant ce temps là, Manchester profite des énormes lacunes de son adversaire pour produire du jeu et se créer les occasions dangereuses. Huitième minute, le premier coup tombe. Sur corner, bien servis Evans saute le plus haut et trompe Harper (remplaçant Tim Krul toujours blessé) d’une tête puissante. Un but déjà, score logique tellement Newcastle subissait. Et il faudra sept minutes pour voir le deuxième but, encore une fois sur corner mais cette fois-ci, c’est le français Patrice Evra qui met le cuir dans les filets. Deux à zéro, la fin de journée va être longue pour les Magpies et les joueurs d’Alan Pardew. Mais contre toute attente, Newcastle se réveille et prendra à son compte les vingt-cinq minutes restantes pour tenter de recoller au score et gommer son entame de match calamiteuse qui lui a coûté cher. Rien n’y fera, les attaquants n’arriveront à rien, le score ne bougera pas jusqu’à la pause.

Début de la deuxième période, le scénario est différent. Les Geordies dominent le début puis, à la soixantième, un match sans réel rythme, des possessions stériles en partie. Mais commençons par le commencement. C’est avec cœur que Newcastle débute la deuxième période, en restant sur le même rythme. Quelques occasions, jusqu’à celle fatidique qui verra Papiss Cissé se faire refuser son premier but de la saison en championnat, les ralentis tendent à donner raison à Newcastle, le but est légitime. But ? Ou pas ? Chacun se fait son avis sur le sujet. Et à partir de là, c’est l’espoir qui s’est envolé dans St. James Park… Peu d’occasions à se mettre sous la dent, hormis une frappe de Ben Arfa, un but de Van Persie refusé pour hors-jeu et à la 71ème minute… Tim Cleverley achève Newcastle, d’une superbe frappe, il trompe l’expérimenté Steve Harper et donne le coup de grâce. S’en suivra 23 minutes sans vrai moment fort. À la fin du match, la défaite est difficile à encaisser, le score ne reflétant pas réellement le match. Manchester se rassure en proposant de belles phases de jeu et en restant dans le sillage de Chelsea.

Les faits du match à retenir :

– Manchester a proposé un jeu alléchant en début de rencontre, construisant beaucoup au sol, dominant largement son adversaire. Rooney réalise un match de haut niveau, un retour de blessure très rassurant pour les supporters mancunien.

– Newcastle comme à son habitude débute horriblement son match, cette fois l’addition est sans appel. Il aura fallu deux buts d’écart pour voir les Geordies proposer du jeu, qui les fuit clairement depuis le début de saison, beaucoup de longs ballons vers l’avant, multiples mauvais choix. Une équipe privé de sa défense centrale depuis plusieurs matchs (Williamson et Perch, remplaçants sont les joueurs ayant joué le plus de minutes toutes compétions confondues) ainsi que de son gardien titulaire. Shane Ferguson cumule sa deuxième titularisation d’affilée, le jeune du centre de formation semble prendre une autre dimension cette année et voit son excellent potentiel exploité.

– Beaucoup de carton distribués lors de la rencontre.

Compositions des équipes :

Newcastle : Steve Harper; David Santon, Mike Williamson, James Perch, Shane Ferguson (Vurnon Anita 63); Hatem Ben Arfa, Cheick Tiote (Gael Bigirimana 80), Yohan Cabaye, Jonas Gutierrez; Demba Ba, Papiss Cisse (Shola Ameobi63)

Subs not used : Jak Alnwick, Danny Simpson, Gabriel Obertan, Sammy Ameobi

Manchester :David De Gea; Rafael, Rio Ferdinand, Jonny Evans, Patrice Evra (c); Tom Cleverley, Michael Carrick; Danny Welbeck, Wayne Rooney (Paul Scholes 80), Shinji Kagawa (Antonio Valencia 55); Robin Van Persie (Ryan Giggs 87)

Subs not used :Anders Lindegaard, Scott Wootton, Anderson, Javier Hernandez

Arbitre : Howard Webb

Attendance : 52,203

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s