Newcastle s’impose sans la manière


Deuxième journée d’Europa League dans ce groupe D, Newcastle qui avait besoin d’un résultat ce soir après un match nul au Portugal face au club de Maritimo en recevant Bordeaux, vainqueur face à Brugges et auteur de 17 matchs consécutifs sans défaites toutes compétitions confondues. Et bien c’est chose faite. Les Geordies s’imposent 3 – 0 face au club de la Gironde. Résumé de la rencontre que vous propose MyPremierLeague.

Compositions des équipes :

Newcastle : Rob Elliot (Steve Harper 46); Danny Simpson, Mike Williamson, James Perch, Shane Ferguson; Vurnon Anita, Cheick Tiote (Dan Gosling 71), Yohan Cabaye (Gael Bigirimana 61); Papiss Cisse, Shola Ameobi (c), Gabriel Obertan

Subs not used : Davide Santon, Hatem Ben Arfa, Sammy Ameobi, Demba Ba

Bordeaux : Cedric Carrasso; Mariano, Henrique, Marc Planus, Benoit Tremoulinas; Henri Saivet, Ludovic Sane, Jaroslav Plasil (c) (Landry N’Guemo 46), Ludovic Obraniak (Cheick Diabate 46); Jussie, Yoan Gouffran (David Bellion 68)

Subs not used : Kevin Olimpa, Florian Marange, Matthieu Chalme, Abdou Traore

À l’entame de match, deux philosophies différentes. D’un côté Alan Pardew aligne une équipe B, un peu plus costaud que lors du déplacement au Portugal avec comme titulaire au coup d’envoi Papiss Cissé, Cheik Tioté et les retours sur le terrain de Danny Simpson et de Yohan Cabaye. Et de l’autre, Francis Gillot préférant mettre presque une équipe type. Dans cette première mi-temps, à la grande surprise ce sont les Girondins qui prennent le match en main et se montrent plus à l’aise dans le jeu, sans pour autant concrétiser de grosses occasions. En effet, les Bordelais préféreront tenter leur chance de loin en première période, ne parvenant pas réellement à percer la défense de Newcastle. Cependant, les locaux ne tarderont pas à ouvrir le score dès la quinzième minute sur une magnifique transversale de Yohan Cabaye pour Obertan (très en jambe ce soir face à son ancien club) qui percera une défense assez laxiste pour servir Shola Ameobi qui n’aura plus qu’à pousser le ballon au fond des filets et ouvrir le score pour les Magpies. Malgré ce revers, Bordeaux continuera d’assoir sa domination, concedant quelques contres-attaques peu dangereuses. Mais le coup dur arriva peu avant la pause, sur un centre de Simpson, le défenseur Girondins : Henrique commet une grosse erreur et pousse le ballon dans son propre but. Coup dur pour Bordeaux qui n’a pas démérité dans cette mi-temps, et qui a bien faillis se faire asséner le coup de grâce juste avant la pause sur une frappe d’Anita mais Carrasso était bien sur la trajectoire et sauve les meubles et la descente aux enfers avant la fin de la première période.

Début de la seconde période et un changement de gardien pour Newcastle, Eliott sort suite à un problème au nez et se fait remplacer par le doyen Harper. Le jeu reprend, et au bout de 4 minutes, Papiss Cissé tue tout espoir pour Bordeaux de faire un résultat sur la pelouse de St. James Park, bien servit par le jeune nord-irlandais Shane Ferguson, il reprend la balle qui file dans les filets, Carrasso est battu, Bordeaux perd quasiment tout espoir de revenir, malgré une performance convaincante du club français. Deux faits plutôt intéressants suite à ce but, au ralenti on remarque une légère position de hors-jeu de l’attaquant sénégalais mais on souligne la troisième passe décisive dont deux pour Papiss Cissé de Shane Ferguson (formé au club) en trois matchs en comptant une seule titularisation. En effet, entrés en jeu au moment lors du match de Capital One Cup à Old Trafford contre Manchester United, les deux joueurs se font remarqués en étant passeur et buteur à peine 5 minutes après leur entrée sur le terrain. Newcastle prend confiance, fait tourner le ballon et défend sans chercher à attaquer. Deuxième période assez stérile au niveau des occasions, peu étaient franches et dangereuses, les Geordies défendaient bien et un mur Bordelais dur à passer, à la reprise Francis Gillot décida de passer à une tactique avec cinq défenseurs, moyen qui lui a permis de ramener des résultats positifs en championnat. À la soixantième minute, sortie de Cabaye pour laisser entrer le jeune Bigirimana puis suivra peu après Tioté remplacé par Dan Gosling. Les intentions sont claires, Newcastle ne cherchera pas à faire le jeu et laissa Bordeaux faire. Alan Pardew est soucieux d’économiser ses cadres pour le match de championnat qui les verra recevoir les Red Devils. Au coup de sifflet final, Bordeaux repart avec une défait amer, Newcastle fait le plein de confiance avant d’affronter Manchester United. Le score aurait pu être différent, mais les Geordies ont su joué leur coup avec quand même des absents de marque à l’image de Steven Taylor, Fabricio Coloccini, Hatem Ben Arfa, Demba Ba (actuel meilleur buteur du championnat), Jonas Gutierrez, Davide Santon et de son gardien numéro un : Tim Krul.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s