Norwich 1 QPR 1: Les Rangers se rassurent malgré une défense aux abois


Les R’s fêtant le but de Zamora. (Image: Westlondonsports)

Contre une équipe de Norwich City ayant également perdu 5-0 en ouverture de championnat, mais toujours difficile à jouer à Carrow Road, les hommes de Mark Hughes s’en sont tirés avec un point, certes un peu chanceusement.

Zamora à la rescousse de Cissé

Devant le fervent public de Carrow Road, les Rangers avaient pris la fâcheuse habitude revenir sur Londres bredouilles, mais cette fois, ils n’ont pas fait le voyage pour rien. En quête de réconfort après la déroute contre Swansea, il a fallu beaucoup de courage et un peu de chance pour obtenir un point face à des Canaries, certes pas de haut-vol, mais combatifs et difficiles à manoeuvrer. Dès le coup d’envoi, Mark Hughes avait effectué deux changements par rapport à l’effectif du week-end passé: De retour de blessure, Armand Traoré et Bobby Zamora remplaçaient respectivement Nedum Onuoha et Adel Taarabt, pour switcher vers un 4-4-2. À  Norwich, Sébastien Bassong engagé pour solidifier la défense des Yellows était titulaire alors que la recrue des R’s, José Bosingwa, se contentait du banc, étant en retard dans sa préparation physique.

Très vite, les locaux prirent le dessus, malgré une offensive de Jamie Mackie, les hommes de Chris Hughton menaient un beau mouvement offensif, qui voyait Pilkington être bien décalé sur la gauche dans l’espace laissé libre par Fabio pour que l’ailier de Norwich centre pour Jackson au deuxième poteau. A seulement trois mètres du but défendu par Rob Green, Jackson ne manquait pas l’aubaine, et donnait l’avantage aux Canaries. Huit minutes plus tard, les Queens Park Rangers répondaient à leurs hôtes, Djibril Cissé étant bousculé par Bassong dans la surface. Pas à son avantage sur l’ensemble du match, l’attaquant français ne parvenait pas à se faire justice depuis le point de penalty, mais Bobby Zamora le tirait de l’embarras en marquant sur le rebond accordé par John Ruddy. Un partout.

Des progrès en défense, mais l’absence d’un réel leader

Montrée du doigt la semaine passée, la défense des Rangers ne montrait toujours pas toutes les garanties espérées, les latéraux se montrant bien trop mauvais au marquage. Tant Fabio sur la droite que Traoré sur la gauche laissaient bien trop d’espace sur leur aile respective, laissant la défense centrale exposée aux centres d’un excellent Pilkington entre autres. Si Rob Green se montrait un peu meilleur que le week-end dernier, il répondit présent lorsqu’il fallut détourner un tir violent de l’ancien White de Leeds, Robert Snodgrass. Face à une défense fébrile, les attaquants jaune-et-vert s’en donnèrent à coeur joie, Grant Holt mettant Clint Hill au supplice durant toute la première mi-temps. Totalement à côté de ses pompes, le défenseur vétéran ne survit pas à la mi-temps, remplacé par Onuoha.

Dès la reprise, Onuoha fut tout de suite sous le feu des projecteurs, une incompréhension entre Rob Green et lui menant à la confusion de l’ancien gardien de Norwich, lequel touchait la balle de la main à l’extrême limite de sa surface, voire même carrément dehors, mais l’arbitre déclara l’intervention du gardien des Rangers régulière. Malgré quelques bons mouvements offensifs, les Rangers auraient probablement dû s’incliner face aux Yellows, lesquels pressèrent pour un but victorieux, mais la présence d’Onuoha, de Bosingwa fraîchement entré, et d’un Ferdinand meilleur qu’en première mi-temps donnait aux Hoops donnait la confiance nécessaire aux londoniens pour leur offrir leur premier point à l’extérieur sous Mark Hughes. Carrow Road crut à la victoire lorsque Snodgrass manqua le cadre à bout-portant et que Martin vit sa tête repoussée par la barre, mais les deux formations engrangèrent leur premier point de la saison grâce à ce match nul.

Si Bosingwa fera du bien à la défense de QPR qui semble encore fébrile, le back-four des londoniens donne encore une impression de fébrilité. Traoré et Fabio n’ont toujours pas apporté les garanties nécessaires en défense, alors que Hill et Ferdinand ne savent pas commander la surface de réparation. Pour cela, l’arrivée d’un défenseur central reste primordial. Si les pistes Carvalho et Dawson (qui se dirige vers Sunderland) sont au point mort, Mark Hughes a déclaré avoir des solutions de rechange. L’arrivée imminente de Julio Cesar pourrait également améliorer les choses, Rob Green semblant mal à l’aise lors de ses sorties. De plus, la petite forme de Diakité laisse la défense exposée, et malgré le retour de Faurlin, le transfert d’un milieu défensif aurait du sens pour les Rangers. Devant, Zamora était le meilleur joueur pour les R’s, mais devrait manquer le clash contre City du week-end prochain à cause d’une blessure à la tête. Son coéquipier Cissé à vécu un mauvais match, manquant le ballon lors de la balle de match lui étant offerte par Zamora en fin de match, et ratant son penalty. Une des seules satisfactions provient du match solide des ailiers, Hoilett et Mackie, seule source régulière de danger.

Alignement des Queens Park Rangers (4-4-2):

GREEN
FABIO              HILL           FERDINAND   TRAORE
DIAKITE        PARK
MACKIE                                 HOILETT
CISSE         ZAMORA

Buts: 

Norwich :    Jackson (11′)
QPR :           Zamora (19′)

(Article tiré de http://www.qprfrance.wordpress.com )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s