QPR 0 Swansea 5: Des R’s humiliés par des Swans chirurgicaux en contre-attaque


On attendait des surprises pour le début de saison, cela n’a pas manqué. Malheureusement pour Mark Hughes et les siens, rien n’est allé comme prévu.

Nathan Dyer et ses coéquipiers étaient simplement mieux préparés que des R’s déroutés.

Une ouverture du score contre le cours du jeu

Samedi à quinze heure, heure anglaise, Djibril Cissé et Adel Taarabt donnaient le coup d’envoi de la saison de Premier League à Loftus Road, à la suite d’une minute d’applaudissements à la mémoire d’Alan MacDonald, légende des Rangers décédée cet été. Dès les premiers échanges, QPR prit les opérations en main, mettant la pression sur la défense des Swans. Cependant, dès la 7ème minute, alors que les fans de Swansea entamaient l’hymne « national » gallois à pleins poumons pour célébrer l’anniversaire des 125 ans d’existence de leur club fétiche, c’était Robert Green qui distribuait le premier cadeau : Sur la première incursion des Cygnes dans la moitié de terrain des R’s, Michu récupérait une balle vagabonde à l’entrée de la surface avant de prendre sa chance. Son tir, à première vue anodin, trompait d’un rebond malicieux un Rob Green coupable. Swansea menait 1-0 sur le premier tir de sa saison.

Malgré cette déconvenue, les Rangers repartaient à l’attaque, et à nouveau, assiégeaient une défense galloise bien organisée. Mackie lancé seul face à Vorm perdait son face à face avec le gardien néerlandais, puis Junior Hoilett voyait son tir enroulé flirter avec le poteau, avant que Ji-Sung Park d’un très bon tir ne force le portier des Swans à effectuer une énième parade. Alors que la mi-temps touchait à sa fin, Swansea sortait enfin de son camp pour menacer le but du malheureux Green, et sur corner Chico Flores voyait son essaie s’écraser sur la barre avant que l’essai de Michu ne soit réservé au même sort. Alors que l’ arbitre renvoyait les acteurs au vestiaire, QPR semblait malchanceux d’être mené au score, sort que les Hoops ne méritaient pas, comme l’indiquait leur possession supérieure et leurs occasions par légion.

Rob Green laissant échapper le tir de Michu pour l’ouverture du score.

Un naufrage défensif

Cependant, alors qu’on attendait un retour aux affaires des hommes de Mark Hughes après le thé, il n’en fut rien. Malgré toute la bonne volonté de l’excellent Hoilett, ce dernier était retenu dans la surface, mais pas suffisamment pour faire réagir l’homme en jaune, monsieur Probert. Ensuite, ce fut le show Swansea City. En effet, alors que QPR tentait tant bien que mal de revenir au score, l’artiste Michu sortait de sa boîte à nouveau, et bien servi lors d’un contre gallois, ne nécessitait que d’une touche de balle pour battre Green de la plus belle des manières. Cette fois l’ancien gardien de West Ham n’y pouvait rien, impuissant face à la précision et à la magie se dégageant de l’ancien pensionnaire de la Liga.

Ce 2-0 de la 58èmese révélait être le début de la fin pour les R’s. Car si Swansea ne se préoccupait pas forcément de la possession du ballon, les gallois, pour leur première sortie sous la baguette de Michael Laudrup, se montrèrent parfaitement imbattables dans l’art de la contre-attaque. Alors que les joueurs offensifs de QPR étaient tous autour de la surface de réparation, une énième perte de balle laissait le quatuor défensif des locaux à la merci des attaquants gallois, lesquels se montrèrent décisifs par Nathan Dyer, lequel récupérait une passe en profondeur  d’Augustien pour crucifier Rob Green. Et bientôt ce fut 4-0, toujours ce même Dyer laissé bien libre par le débutant Fabio pour sortir à son avantage d’un nouveau dîner aux chandelles face au gardien de QPR. De tout le back-four des pensionnaires de Loftus Road, tant Clint Hill qu’Anton Ferdinand semblèrent dépassés de tous les côtés alors que Fabio ne faisait que de la figuration sur le point de vue défensif, regardant les attaquants visiteurs s’échapper vers le but qu’il était sensé défendre. La soirée était parachevée par le remplaçant Scott Sinclair, que l’on annonce sur le départ pour Manchester City, lorsque celui-ci profitait encore une fois des largesses défensives de Fabio et d’Adel Taarabt pour battre le pauvre Green bien nerveux ce soir-là.

Michu. l’un des coups de ce mercato, arrivé à Swansea pour environ £2 millions

Bilan du match: Tout n’est pas à jeter!

Pour Swansea, il s’agissait d’une soirée de premières fois, première victoire de leur histoire à Loftus Road, première victoire en six ans lors de l’ouverture du championnat, et plus grosse victoire de leur histoire en Premier League. Ce fut aussi l’occasion de voir à l’œuvre l’excellent Michu, et le très solide Chico Flores. Dans un style plus défensif et d’avantage basé sur la contre-attaque que sous Brendan Rodgers, les gallois ont suivi leur plan de marche à merveille, et plus disciplinés, ils ont écrasé les R’s, malgré des statistiques très égales entre les deux équipes.

Pour QPR, qui avait également commencé la saison dernière avec une claque contre Bolton, ce départ est un scénario catastrophe, mais il n’y a aucun doute que les R’s ont des ressources, notamment offensivement. En effet, pendant plus de 50 minutes, ils ont dominé les débats, manquant seulement de tranchant face au but. Les matchs offensifs de Taarabt, Park et Diakité sont à retenir, et Junior Hoilett s’est montré très très convainquant sur le côté gauche, rapide est très bon en un-contre-un. Malgré un Cissé errant comme une âme en peine, les incursions de Taarabt, Hoilett et Mackie laissent entrevoir des belles choses offensivement pour les londoniens.Peut-être Mark Hughes aurait mieux fait d’allier Zamora à Cissé, pour permettre au français plus de liberté grâce au point de fixation représenté par l’avant-centre anglais. Quant à l’aspect défensif, tout est à revoir. En effet, l’équipe semblait coupée en deux, et les défenseurs, souvent dépassés, étaient absolument insuffisants, Fabio en premier. Mais la faillite de samedi était celle de toute une équipe, car les milieux n’ont certainement pas rempli la part défensive de leur contrat, à l’image de Taarabt, revenant au pas sur Sinclair, lequel s’en alla marquer le but final. Ce match exigera une remise en question collective, et l’arrivée de Bosingwa fera beaucoup de bien à cette arrière-garde en quête de repères, et en manque de leaders.

Equipes:

Queens Park Rangers (4-5-1):

GREEN
ONUOHA  FERDINAND HILL  FABIO
DIAKITE
MACKIE  PARK  TAARABT  HOILETT
CISSE

Swansea City (4-3-3):

VORM
RANGEL   CHICO     WILLIAMS   TAYLOR
DEGUZMAN     BRITTON
MICHU
DYER                                  ROUTLEDGE
GRAHAM

GOALS:

Swansea: Michu (8′, 55′), Dyer (63′, 71′), Sinclair (81′)

Affluence: 18’072 (guichet fermés)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :