Wolverhampton a t’il eu raison de renvoyer Mick McCarthy ?


Mick McCarthy, l’emblématique entraineur de Wolverhampton, a été démis de ses fonctions le lendemain d’une défaite cinglante face au  rival West Bromwich Albion (5-1) le  12 février dernier, laissant alors le club à la  18e place du classement. L’Irlandais était en poste depuis 2006 et disposait d’une côte de popularité élevée auprès des fans ou de ses joueurs. A l’inverse des QPR avec Mark Hughes, Wolverhampton semble avoir pris cette décision sur un coup de tête sans avoir déjà défini un successeur potentiel. Ainsi, ni Bruce, Curbishley ou Warnock, annoncés par la presse n’ont rejoint le club de la Black Country. Le board a finalement nommé Terry Connor qui n’est autre que le désormais ex-adjoint de  McCarthy.

Assistant depuis 1999 à Wolverhampton, Connor a dirigé trois rencontres jusqu’à présent dont le bilan est famélique: seule la deuxième mi-temps de la rencontre à Newcastle où les Wolves ont remonté deux buts pour ramener un point a pu constituer un motif d’espoir pour la suite. Deux défaites cinglantes ont suivi, à Fulham (0-5) et, de façon plus inquiétante, face à Blackburn (0-2). Malgré quelques décisions notables au niveau des choix de joueurs (Ward capitaine, Johnson sur le banc), Wolverhampton semble plus que jamais se diriger vers une fin de saison délicate.  MyPremierLeague pèse le pour et le contre de la décision d’avoir renvoyé Mick McCarthy à travers cette infographie.

En cliquant sur l’image, vous accéderez à l’infographie au format *.pdf. Vous pouvez visualiser le document à l’aide du navigateur Google Chrome ou d’Adobe Reader.

Publicités

4 commentaires sur “Wolverhampton a t’il eu raison de renvoyer Mick McCarthy ?

Ajouter un commentaire

  1. J’ai toujours trouvé dommage de laisser un club sans véritable entraineur surtout lorsqu’elle est dans une situation délicate dans la dernière partie de saison…
    Espérons qu’ils pourront se relever avec Connor

  2. Merci de vos réactions !

    En effet, j’étais déjà réticent à un renvoi de Mick McCarthy dans le cas actuel des Wolves. Dans l’absolu c’est tout à fait légitime (et encore, ce n’est pas McCarthy sur le terrain) mais dans le contexte et par rapport aux solutions dont disposent les Wolves, McCarthy connait mieux que quiconque l’effectif sachant que dans tous les cas il faudra composer avec les forces en présence…

  3. En gros, le limogeage aurait pu être justifié si le club avait déjà un entraîneur sous la main pour remplacer MM au pied levé. La situation semble très délicate, en effet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :