League Day 27 : Newcastle United – Sunderland AFC – Review


Le dimanche 4 mars 2012, s’est déroulé le Tyne & Wear derby opposant Newcastle United à Sunderland AFC pour le compte de la 27e journée de Premier League. Match qui a vu aucune des deux équipes se départager, chaque club est repartis avec le point du match nul sur le score de 1 – 1. Un score, ne reflétant pas la physionomie du match. MyPremierLeague, vous propose donc le résumé de ce derby, théâtre d’un match haut en rebondissements.

Le derby, ne s’est pas passé uniquement sur le rectangle vert. En effet, les entraîneurs des deux camps : Martin O’Neill (Sunderland) et Alan Pardew (Newcastle), ont eu quelques échauffourées pendant le match.

Match très attendu de part et d’autre des deux camps, la Toon Army qui avait besoin de se relancer après ces derniers revers (2 points pris sur 9 possibles) et de conforter sa victoire au match aller au Stadium Of Light 1 à 0, et des Black Cats stoppés net dans leur fulgurante progression depuis l’arrivée de Martin O’Neill par deux défaites d’affilées et un esprit de revanche sur la défaite concédée à domicile lors du match aller. À 12h heure locale, l’arbitre Mike Dean donna le coup d’envoi à St. James Park, et ne mettra pas longtemps avant de distribuer le premier carton jaune du match. Au bout de 30 secondes de jeu, Lee Cattermole, fauche un peu trop brutalement le milieu de terrain de Newcastle, Cheik Tioté, la couleur est vite annoncée.

Pendant la première demi-heure, se fut Sunderland l’équipe la plus dangereuse sur le terrain, prenant le jeu à son compte et se créant des occasions dangereuses, sans pour autant tirer au but et inquiéter les cages de Tim Krul.  Néanmoins, comme dans tout derby, les coups pleuvent et les fautes sifflées, en début de match beaucoup de coups de pieds arrêtés, des simulations (plutôt côté Mackems) et peu de tirs à se mettre sous la dent. À la 17e minute, les esprits s’échauffent, Simpson essayant de dégager le ballon loin du but, voit son dégagement contré par McClean qui n’a pas pu éviter le joueur Magpie sur son tacle, Simpson empêchant son adversaire de se relever, coup de sang de McClean, les autres joueurs s’en mêlent, les deux joueurs se voient tous les deux avertis, carton jaune chacun. Les Mackems, restant dans leur temps fort, se voient accorder un pénalty à la 23e minute suite à un tirage de maillot du défenseur central de Newcasle, Mike Williamson sur un coup franc indirect de Sunderland. Nicklas Bendtner se charge de tirer ce pénalty, qu’il transforme à la plus grande joie des supporters des Black Cats ayant fait le déplacement. Encore sous la domination de Sunderland, les joueurs d’Alan Pardew aurait pu connaître une addition plus lourde si Tim Krul n’avait pas capté en deux temps, une frappe de Bendtner à la 31e minute.

Après la demi-heure de jeu, les Geordies se réveillent enfin et prennent le match en main, à l’image d’un centre de Jonas Gutierrez mal repris de la tête par Demba Ba. Les mackems répondront peu de temps après sur un centre de Richardson côté gauche, remisé par Sessegnon sur Gardner qui voit sa frappe contrée. 38e minute, N’castle est tout proche d’égaliser, Coloccini reprend bien de la tête le corner de Ryan Taylor, il faudra un grand Mignolet pour repousser la tête du capitaine argentin. La fin de la première mi-temps, fut très chaude pour Sunderland, sur une frappe de Yohan Cabaye contrée en corner à la 43e minute, la tête de Demba Ba qui atterris sur la barre, fera sursauter tout St. James Park. Et dans le temps additionnel, un pénalty non accordé pour Newcastle sur une poussée de O’Shea sur Ba, provoqua la colère des fans de la Toon Army, ils profiteront également d’un coup franc, mal tiré par Ryan Taylor qui n’inquiétera pas le portier de Sunderland. L’arbitre siffla, la fin de la première mi-temps, 1 – 0 pour Sunderland et pas moins de 6 cartons jaunes (4 pour Newcastle, 2 pour Sunderland).

Krul, pourtant partis du bon côté sera trop court pour empêcher l’ouverture du score sur pénalty des Mackems.

À la reprise, Ben Arfa fait son entrée à la place de Davide Santon pourtant auteur d’une bonne première mi-temps, Ryan Taylor est du coup repositionné arrière-gauche. Une deuxième mi-temps qui démarre sur les chapeaux de roues, en à peine 30 secondes, les Magpies se créeront une occasion, sur un débordement de Ben Arfa, qui voit son centre dévié en corner, qui verra la volée de Cabaye repoussée mais le cuir revient dans les pieds de Newcastle, sur un centre côté gauche, la tête de Ba passe tout près du cadre. Et sur les 5 premières minutes de cette seconde période, ce n’est pas moins de 5 frappes du côté des Black & White, et ce n’est que le début d’un long calvaire pour Sunderland. À la 55e minute, la possession de balle est de 70 % pour Newcastle, cependant, c’est à ce moment là que les Geordies se font surprendre, les Black Cats construisant, Bardsley passe à Bendtner côté droit qui sert Larsson qui voit sa frappe repoussée, la balle revient sur McClean qui reprend instantanément et il faudra un grand Tim Krul pour réaliser ce double arrêt. Seulement une minute après, les Mackems sont réduits à 10, sur une réaction violente de Sessegnon sur Tioté qui en rajoute énormément. Les Black Cats, qui souffraient déjà beaucoup depuis la reprise auront fort à faire pour repartir avec les trois points.

71e minute, alors que Newcastle continuait son assaut, avec ses nombreuses frappes, un travail de récupération efficace, coupant le jeu de Sunderland, Ben Arfa enchaînant ses dribbles et petits-ponts, les deux entraîneurs ont eu la même idée de faire un changement, Bendtner remplacé par Fraizer Campbell côté Sunderland, et Alan Pardew se décide à faire rentrer Shola Ameobi à la place d’un Papiss Cissé transparent, à peine deux minutes plus tard, Martin O’Neill fait son deuxième changement, Jack Colback remplace Sébastian Larsson. Faisant toujours subir une domination écrasante, Newcastle se voit enfin accordé un pénalty (faute sur Ba en première et une main non sifflée en deuxième période) sur un tacle de Campbell sur Ameobi. Tireur attitré des pénaltys, Demba Ba, face à Mignolet, se plaçant trop près du ballon voit son tir repoussé , tout espoir de recoller au score est anéantis pour Newcastle.

Le gardien belge, Mignolet aura permis à Sunderland de repartir avec le point du match nul.

Dans les tribunes, c’est explosion de joie et rire aux éclats pour les supporters de Sunderland et déception et pleures pour les Geordies. Cependant, les Magpies ne démordent pas, ils continuent à mettre la pression, une défaite à domicile contre l’ennemi juré est impensable pour les supporters de NUFC. Et c’est pendant le temps additionnel que Shola Ameobi, surnommé le  » Mackem Slayer  » égalise, sur un centre de Cabaye, bien dévié de la tête par Williamson, 7e but d’Ameobi contre Sunderland, explosion de joie dans Saint James Park. En toute fin de match, Williamson aurait pu donner l’avantage mais il n’a pas eu le temps de frapper et le ballon et repoussé en corner, qui a lui aussi bien failli donner l’avantage à Newcastle. L’arbitre siffle la fin du match, les équipes se quittent sur le score de 1 – 1. Lee Cattermole, écopera d’un carton rouge pour protestation à l’arbitre après le match. Ce ne sera pas moins de 10 cartons distribués, 5 jaunes pour Newcastle et 3 pour Sunderland plus 2 rouges.

Shola Ameobi, 7 buts face à Sunderland, sauve Newcastle d’une défaite.

Un match qui aurait pu connaître un score bien plus important. Newcastle a souffert d’un cruel manque de réalisme face au but, 29 frappes pour seulement 5 cadrées, 19 corners et une possession de 63 %, un Demba Ba trop esseulé devant et laissé à son propre sort et Cabaye qui en restant toujours aussi bon, n’arrive plus à avoir ce rôle de moteur au milieu de terrain, chose qu’il faudra vite corriger. Le club du Tyneside, perd deux points précieux dans sa course pour l’Europe, deux points perdus aussi le week-end dernier contre Wolverhampton alors que les Magpies menaient 2 – 0, en ayant su tenir le score contre les Wolves et en concrétisant leurs occasions face à Sunderland, le club serait passé devant Chelsea à la 5e place qualificative pour l’Europe, et revenu à un petit point de leur prochain adversaire Arsenal, qui s’installe à la 4e place. Newcastle, aura fort à faire ce lundi à l’Emirates, Londres ne réussissant pas à la Toon Army cette saison (lourdes défaites contre Tottenham et Fulham, et un nul face à QPR, avec une très mauvaise prestation de Newcastle). Une victoire est donc impérative pour continuer à espérer jouer un tournoi européen la saison prochaine.

Quant aux Black Cats, il s’en sortent bien dans ce match avec à peine 5 frappes et 37 % de possession, ils ont su être réalistes et solides derrière, avec également un Mignolet en grande forme. Le maintien devrait être assuré pour eux, pointant à la 12e place. Prochain rendez-vous pour Sunderland, la réception de Liverpool, actuel 7e qui peut également encore croire à une place européenne.

Publicités

3 commentaires sur “League Day 27 : Newcastle United – Sunderland AFC – Review

Ajouter un commentaire

  1. Très bon article, vraiment! 🙂
    Une petite erreur par contre : ce n’est plus St James Park mais le Sports Direct Arena :no: 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :