Premier League: bilan intermédiaire Manchester United


MyPremierLeague vous propose de revenir sur les derniers matchs de Manchester United à travers un article bilan de ce début de saison. Vous pouvez retrouver nos articles précédents sur Manchester United en suivant ce lien.

La dernière fois que nous avions parlé de Manchester United, c’était suite à la défaite historique face au rival local Manchester City. À ce moment, la presse parlait d’un passage de témoin entre les deux clubs de la ville de Manchester. Plus que la défaite, c’était la manière qui avait fait dire que le témoin avait été passé. Manchester City avait totalement dominé son match, ne laissant que des miettes à des Red Devils désemparés.

Pourtant, la saison avait bien commencé du côté de Old Trafford, et on peut même dire que c’était le meilleur début de saison de l’ère Ferguson. Invaincu avant le 23 octobre, ce qui n’est pas en soi un exploit pour Manchester United, la façon de jouer de l’équipe avait impressionné et surtout plus aux observateurs, comme les démonstrations faites face à Arsenal ou Bolton. Un Wayne Rooney de feu avait largement contribué à ce début sensationnel mais quelques matchs avant la défaite face à Manchester City, on avait déjà ressenti quelques prémices de la baisse de régime de l’équipe.

Le résultat contre Manchester City a été catastrophique pour le club, la presse s’en donnant à cœur joie pour sacrer City sur les cendres de United. Un air de fin de règne tandis que les sobriquets fusaient, Tesco vendant même des gâteaux au score du match. Surtout, la faiblesse défensive aperçue les matchs précédents avaient été exposée et illustrait un profond changement par rapport à la saison passée. Autant dire que les joueurs étaient attendus au tournant.

Tesco profitant du score fleuve pour faire de l’humour.

Depuis la défaite, Manchester United a joué 4 matchs pour autant de victoire, et surtout 4 clean sheets, alors que l’équipe avait fait preuve de réelles faiblesses défensivement jusqu’à présent. Cependant, il ne faut pas que les clean sheets cachent le niveau de Manchester United. Il y a beaucoup de choses à dire sur les prestations actuelles des Red Devils.

Si on ne parlera pas plus en détail du match contre Aldershot, c’est uniquement parce que l’équipe B était alignée et que l’opposition en face était réellement faible. En tout cas, c’est une victoire qui permet à l’équipe d’être encore en course en Carling Cup et permettra à certains joueurs comme Owen, Berbatov ou Diouf de jouer en équipe A et de laisser certains jeunes comme Zeki Fryers ou Paul Pogba d’entrer dans le groupe pro.

Le premier vrai match était un déplacement à Everton le samedi suivant, autant dire un véritable défi pour une équipe en plein doute après une très grosse claque. D’autant que le Goodison Park n’est généralement pas un terrain favorable à l’équipe de Sir Alex Ferguson. On se souviendra de la saison passée que les joueurs s’étaient fait reprendre par la jeune garde d’Everton.

United s’est présentée avec une nouvelle composition face à Everton. Exit Ferdinand, Anderson et Young, remplacé par Vidic, Cleverley et Park tandis que Wayne Rooney se retrouvait dans une position au milieu de terrain à la place de Nani. Une nouvelle position qui doit normalement permettre à l’anglais d’utiliser au mieux sa caisse physique et lui permettre d’orienter le jeu de l’équipe, un peu comme l’année dernière. Le problème, c’est que lui au milieu de terrain, on se retrouve sans le serial buteur qu’est Rooney. Et même si Hernandez est capable de tenir ce rôle, son association avec Welbeck ne fonctionne pas encore réellement, les deux ayant un profil assez similaire pour le moment, même si l’anglais va certainement devenir plus complet que le mexicain. Cependant, c’est à l’heure actuelle qu’on veut voir des résultats et cette association ne fonctionne pas encore. Le replacement de Rooney semble indispensable, étant donné que Berbatov ne semble plus être considéré comme un titulaire par le boss.

Le résultat d’Everton est une victoire pour Manchester United, 0-1, but de Hernandez à la 19’. Cependant, la manière n’y était pas et les joueurs de Liverpool pourront regretter de ne pas avoir été capable de transformer leurs très nombreuses occasions. En effet, Manchester United a été dominé une bonne partie du match mais sa défense a réussi à tenir, une très bonne chose, peut-être la seule du match.

La semaine suivante, l’équipe de Manchester United recevait l’équipe d’Otelul Galati en Ligue des Champions. Manchester United a dominé son sujet mais encore une fois, Rooney était replacé au milieu de terrain. Si Sir Alex a reconnu que c’était une solution à court terme, le niveau du joueur lui a plu et il n’est pas impossible à l’avenir de le revoir jouer à ce poste. Victoire 2-0 avec un but de Valencia et contre son camp pour Sarghi. L’équipe n’est pas encore qualifiée pour le tour suivant et la jouera le 22 novembre face à Benfica, un match capital puisqu’il ne restera plus qu’un match face à Bale 15 jours après. Encore faudrait-il que Manchester United retrouve son niveau car ce qu’on a pu voir face aux roumains ne sera pas suffisant face à des portugais qui auront à cœur de se qualifier eux aussi, car Bale représente une menace pour les deux clubs, et une menace sérieuse comme les Frei l’ont montré au match aller.

Danny Welbeck tout sourire cette saison avec Manchester United. Un début de saison très réussi qui annonce du très bon pour la suite.

Dernier match depuis la défaite, celui face à Sunderland en championnat. Le premier match pour Wes Brown contre son ancienne équipe de Manchester United. C’est d’ailleurs lui qui offrira la victoire à ses anciens coéquipiers d’une tête contre son camp sur un corner tiré par Nani. Rien d’autre à se mettre sous la dent pour les célébrations du 25ème anniversaire de Sir Alex Ferguson au club à part une très belle occasion pour Evra d’ouvrir son compteur but à la 71’. Un match pas réellement emballant mais qui annonce quand même du mieux.

Que retenir de cette série de matchs depuis la défaite contre Manchester City ? Pas grand-chose, à part que Manchester United retrouve de plus en plus son niveau de l’année dernière. Une équipe qui enchaine les victoires sans saveur, qui se fait dominer à l’extérieur et ne montre plus rien dans le jeu.

Alors pour quelles raisons Manchester United n’est déjà plus l’équipe flamboyante du mois d’août ? Certainement à cause de l’absence de certains joueurs, tel que Cleverley qui a poussé Ferguson à redescendre Wayne Rooney au milieu de terrain alors qu’il n’a plus marqué en championnat depuis le 18 septembre face à Chelsea. Depuis, United a marqué seulement une fois plus d’un but, face à Norwich City à Old Trafford(2-0) en championnat, même si Rooney a joué en attaque dans certains de ces matchs. Sir Alex Ferguson doit absolument réellement définir le poste de Rooney et là où il est le plus utile et le plus à même d’utiliser ses qualités exceptionnelles. Wayne Rooney est un joueur exceptionnel qui est capable de jouer n’importe où sur le terrain si l’équipe en a le besoin. Le problème, c’est que si il joue le bouche trou au milieu, il n’est plus disponible pour faire ce que tout le monde attend réellement de lui : marquer des buts.

Tout n’est cependant pas noir depuis cette défaite. Manchester United n’a pas pris de but depuis, tandis que certains jeunes ravissent depuis le début de saison tel que Phil Jones, l’un des joueurs les plus utilisés du début de saison ou encore Danny Welbeck, impressionnant avec 5 buts et 2 passes décisives en 11 matchs dont 8 comme titulaire. Lui qui avait été pratiquement condamné il y a un an et demi à devoir quitter le club comme Rossi ou Forlan, prouve qu’il a le talent pour évoluer avec Manchester United.

Phil Jones a joué pour l’équipe d’Angleterre durant la trève et Capello n’en fait que des éloges.

Alors, faut-il parler de passage de témoin entre les deux clubs de Manchester ? Même si Manchester United est toujours deuxième à 5 points de City, les Red Devils ont prouvé que même sans jouer bien, ils peuvent continuer d’engranger les points pour poursuivre leurs rivaux. Et la saison passée a bien prouvé que Manchester United est redoutable quel que soit son niveau. Malheureusement, les ambitions de Manchester United ne se réaliseront qu’avec un visage bien plus conquérant que ce que nous avons vu ces dernières semaines. Il faut que les joueurs retrouvent la même envie qu’en début d’année.

Les prochains matchs seront capitaux pour réellement voir si le témoin a réellement été passé. Une série de matchs difficiles s’annoncent pour City qui affrontera consécutivement Newcastle United, Naples, Liverpool, Arsenal, Norwich City, Bayern Munich, Chelsea et Arsenal et tout ceci en un mois alors que United a un calendrier bien plus facile avec Swansea, Benfica, Newcastle, Crystal Palace, Wolverhampton et Queens Park Rangers. Rendez-vous donc au 18 décembre pour un nouveau temps intermédiaire qui devrait connaître quelques changements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s