La Ritournelle de la PL !


NUMBER TEN

Y’hello ! MyPremierLeague, à la faveur de la 10ème journée, pour la 8ème Ritournelle de la PL, pour que vous pourléchiez vos babines, vous vous impatientez des résultats, et vous curiosez pour les previews de chaque match de la PL: le menu en rythme et musique, c’est la Ritournelle de la PL.Pl & Technology are amazing! Tantôt, les Gunners gagnent grâce à de nouvelles armes (Banana’s gun & la van Perceuse), Tottenham avec celle dite de la fibre footballistique, Gadgeto Hoilett nouvelle arme secrète à l’étrange mixture et Swansea a téléchargé l’iToque!!

Tantôt il fonce, garethant la balle, lève la tête, envoyant une Bale au centre. Ou il se mue en finisseur, lors d’une contre-attaque lancée par Friedel sur 6 mètres. 10 secondes, 7 passes et une position de shoot pour le Gallois, qui enfonce le brillant gardien de bar de QPR, Paddy Kenny. Tottenham domine techniquement la rencontre, mené par Rafa van der Vaart, qui fait briller sa personne (encore un délicieux but, à en oublier ses caprices, Harry en témoigne), Kenny, et ses coéquipiers, comme sur le but final du Hotspur, où il éclaire le jeu, entre déviations et double-contacts. Aaron le Beatles unedeuxte avec Bale qui claque le doublé. Des courageux Hoops, meilleurs que face aux Blues (obviously), n’auront rien ramené de WHL, malgré le but de Bothroyd, servi par ‘Hargneux’ Helguson. [Spurs – Hoops]

Un match irréel, où le score passe pour un doux euphémisme. Des lignes défensives qui se confondent avec les médianes, Mertesacker presque 2 mètres est une tare sur le jeu défensif aérien d’Arsenal, Malouda qui joue les Banana’s gun et Walcott qui score après un double-contact ! What else ? Ah oui, j’allais oublier Robin van Persie, qui empile les buts, et se renardise de jour en jour. L’acharnement thérapeutique de Wenger a parfois du bon… N’oublions pas l’ambition inconsciente de Chelsea, qui paiera plus tard, si Roman se montre patient. En attendant, Koscielny, Song, Ramsey ou Arteta ont étalé leur classe à défaut de leur engagement (pathétique lors du 1er acte). J’applaudis des 2 mains Lampard (pas aidé par les idées d’AVB) et Mata, qui figurent si bien dans un Chelsea qui a quelque chose du Arsenal 06-07. [Blues – Gunners]

Walters, the Netkiller

Si Stoke a les chtouilles à domicile, où va-t-on !? Et puis Newcastle 3ème et avec un fond de jeu respectable, mais où va-t-on ?! Si allez au Brittania le soir d’Halloween revient à ‘Hello – win !’, maaaaaais où va-t-on ? Vers le Ba. T’aimes bas Ba trois fois, et un péno pour Walters, tellement frustré qu’il chercha plus à toucher les fans Magpies à travers le filet qu’à marquer. [Potters – Magpies]

Chaque semaine nous distribue son lot de Suarez. Cette fois il obtient un penalty, comment dire, avec juste ce qu’il faut de vice. Penalty sobrement transformé par Adam. Suarez, qui ne perd rien pour scorer, sait aussi passer, comme sur le but de Carroll, où la défense Baggies était partie, exilée, littéralement absente. La remise de Suarez (après une relance majestueusement précise d’Henderson) nous fait oublier ses excès d’individualisme en 2nde période, même s’il a bien servi Downing qui écrasa le poteau de Foster. Un bon match des Reds, qui domine leur sujet, un West Brom pas tranchant, Hodgson peut se remettre au travail… Petite mention pour le superbe match du danois Agger. [Baggies – Reds]

Une possession de balle barcelonesque, un Joe Allen qui marque un but à la Xavi, Sinclair et Dyer proche de Messi et Pedro… le Liberty Stadium soutient la comparaison avec le Camp Nou en terme de spectacle. Gardner exclu stupidement achève les espoirs de Bolton, même relancé par un owngoal vraiment pas verni de Graham, qui se rattrapera en fin de match, battant avec sang-froid (enfin) le finlandais des bois. [Swans – Wanderers]

Y'a pas que van Persie qui dépoussière

Le bruit et la chance font partie de l’ambiance à Carrow Road. Johnson score après 2 touchés de branchage sur le chemin de St Paul, qui ne peut que prier devant l’ellipse de l’auréball de Bradley. Sur le 2nd, n’Zonzi joue les calvaires sur le chemin de croix Rover, et la balle, par miracle, vint à sa main. Le péno est transformé par Grant Holt, jadis héros de la guerre d’Anfiêldas. Robinson manque d’un rien de sortir la noix de coco du cadre. Pour une fois que les Rovers ne déméritent pas… Kean reste frustré, car Hoilett (d’un but magnifique), Formica, Yakubu et Pedersen avaient bourriqué les Canaries et leur gardien Ruddy, mauvais d’un jour. [Canaries – Rovers]

A la suite d’une belle combinaison offensive, Evra centre et Chicharito signe un plat du pied en extension perfait. Des Red Devils qui ont subi, ne se sont pas déchainés comme je l’attendais, mais ont eu de la chance, beaucoup de chance, jusqu’à que tout baigne, même le coup franc de Leighton, qui explosa la barre. Everton bas au classement n’a pas de soucis à se faire, le Seamus Coleman des beaux jours est de retour ! Fergie a gagné en bricolant fort une nouvelle fois. Un Onze inhabituel mais aux habitudes bien mancuniennes. [Toffees – Red Devils]

Manchester City a 28 points, +28 de différence de buts (soit quasimment 3 buts de plus que l’adversaire en moyenne, hallucinante statistique !), et l’emporte 3-1 face à Wolverhampton. Non, il ne faut pas démettre Mick McCarthy, les Wolves ont signé un match encourageant, et n’ont pas tellement subis le jeu des Citizens, plutôt contemplatifs et prompts à la contre-attaque. Hennessey repoussa l’échéance avant de niquer toute son œuvre, suite à une saute de concentration. Dzeko et Aguero étaient eux concentrés, et Edin bam boum, 1-0. Score élargi par Kolarov, suite à une frappe de Silva sorti par Wayne Hennessey. City, c’est comme la pluie en Bretagne, t’évites un nuage sombre et trois nouveaux cumulonimbus apparaissent quand tu penses l’avoir distancé. McCarthy est douché et dégouté. [Citizens – Wolves]

La preuve que cette banderole est injuste ? Les créateurs ont eu la bonne idée de cacher leur trombines derrière.

Darren Bent accueilli chaudement par le Stadium of Light a subi l’heure de gloire de Westwood, qui a remplacé le blessé Mignolet entre les 3 barreaux de Sunderland. La parade du remplaçant irlandais est énorme, Darren prend cher, au moins autant qu’il est payé. Autrement, le match est la confirmation de la forme de Sessegnon, du talent de Seba Larsson, de l’éclosion de Connor Wikcham, the Teenage Striker, qui a marqué après une passe bien sentie de Sess. Je félicite son sens du démarquage, ça respire le bon joueur ! A voir sur un match entier, mais le jeunot est décisif. Petrov marque un but splendide du gauche, et Dunne marque après un coup franc salement obtenu par Agbonlahor (même si Larsson tombe dans le guet-apens de Gabby). Ce même Richard Dunne faut sur Sessegnon, coup franc lointain tiré par Seba Larsson, que Sess conclue de la tête ! Une fin de match très sphère privée. Agbonlahor était pas au marquage du béninois par hasard ?  [Blackcats – Villans]

Wigan fait le jeu, tire des corners, fait briller Schwarzer, fait trembler les poteaux (quelle frappe de Moises !) mais c’sont bien les gars de Fulham qui prennent les 3 points. La faute à 4 Latics, les défenseurs, toujours aussi catastrophiques. A un ham près, mais aussi à une vitesse d’exécution nettement différente, Fulham n’est pas Tottenham. Pourtant eux aussi marque sur 6 mètres… mais Boyce jouait à Bosingwa, et Zamora n’avait plus qu’à offrir à Dempsey le but. La défense de Wigan encore aux abois sur une récupération du chien chauve, Johnson, et Dembélé élimine, puis avance, et fait une passe à la lucarne du bas d’Al Habsi. Sympathique style de défense de Caldwell, qui recule à petits pas en montrant son postérieur à l’omanais. Fulham s’échappe de la zone rouge. [Latics – Cottagers]

BREAKING NEWS : Robin van Persie n’est pas nommé pour le Ballon d’Or 2011. Avec 28 buts en 27 matchs de PL en 2011. On peut aussi l’appliquer à Gomez mais le vrai Super Mario est un teuton de mes deux.

Nouveauté ! L/Mon’équipe type-top de la semaine :

Kenny

Walker – Koscielny – Terry – Andre Santos

Lampard – Allen

 Hoilett – van der Vaart – Bale

van Persie

Paddy Kenny: A quand même fait plusieurs parades de haut vol sur les gauchers du Hotspur. Résultat: ils se sont galvanisés et nous ont offerts de superbes buts. Moi je remercie Paddy du fond de Stamford Bridge.

Kyle Walker: Son but dans le North London Derby l’a sublimé une fois. Mais pas que. Désormais titulaire, il a encore été très convaincant face à QPR. Quand est-ce qu’on le renomme Runner ?

Laurent Koscielny: 8 interceptions, + l’espace aérien de Mertesacker à couvrir et aussi toutes les actions de vivacité pure. On lui pardonne quelques relances précipitées. En un mot immense face à Chelsea.

John Terry: Certes, tout le monde retiendra son hilarante glissade. Mais elle est due à une passe poignard de Malouda. Et son match fut bon, très bon, alors que l’alignement défensif de Chelsea était suicidaire, et que Cole et Bosingwa n’aidaient pas sur les flancs. Et, et et et et, il marque.

Andre Santos: Maté par Mata puis Ramires, scandaleux défensivement, technique comme van Persie, buteur égocentrique mais au finish très modeste, daube de danseur comme d’acteur, il a juste un énorme caractère. Au moins aussi gros que son derrière.

Frank Lampard: Lampsy a joué juste, pourtant désavantagé par le style de jeu de Villas-Boas. Ou pas spécialement avantagé. Un but, une assist, un caviar pour Sturridge, des orientations géniales. Comme Terry, c’est un looser quand on a pas les yeux Blues. Mais ils valent bien une place dans les 5 du Ballon d’Or chacun.

Joe Allen: & Mark Gower, Leon Britton. Le milieu de terrain Swan a gardé 70% du temps la balle en sa possession. OK, face à Bolton. Mais quand on est Swansea c’est une performance magique.

Junior Hoilett: Le canadien est né d’une insémination de sirop d’Érable en Big Mama. Avec des résidus de Pilipili. Physique trapu, crochets de feu, buts sucrés… encore à l’œuvre face à Norwich.

Gareth Bale: Histoire de dire que l’ancienne hype n’est pas un Messi en puissance, mais détient une capacité à déborder, dribbler, centrer au dessus de la moyenne. Sans oublier sa frappe de balle. On a un mois avant qu’il ne se blesse !

Rafael van der Vaart: Encore une performance splendide. Et un but au bout, ainsi que la mise à l’épreuve de la souplesse de Kenny. L’axe de mon Onze du week-end est vantastic.

Robin van Persie: Triplé à Chelsea, match de 9, un mélange de van Nistelrooy et Bergkamp, mais avec le pied gauche. Époussète même pas de lucarne, se contentant de tirer au milieu où sur le gardien. Non, Arsenal n’est pourtant pas van Persie dépendant. Juste une finalité collective que ces buts.

Des questions ? Des incompréhensions ? Des explications à fournir ? Vous avez aimé ? Ou pas ?! Votre 11 de la semaine ? La petite note SVP, c’est un bon indicateur !

Seeya, bouill’z !

Advertisements

8 réflexions sur “La Ritournelle de la PL !

  1. Super la ritournelle !
    Par contre, sur l’équipe type, moi je dégage (à titre personnel) tous ceux qui ont perdu à savoir Terry, Lamps et Kenny.
    Kenny a fait une bonne seconde période, mais la première, ca reste moyen pour moi.
    Lamps, on peut le laisser éventuellement, il a un peu surnagé avec Mata lors du derby, mais sans être énorme.
    Terry, malgré tout le bien que je pense de lui, fait partie d’une défense ayant pris 5 buts…

    Je passerais donc en 4-4-2 en y ajoutant Ba (même si Morison méritait sa place aussi) en attaque, Samba en défense et De Gea aux buts.

  2. Kenny a fait une meilleure première période que la seconde. Il a fait 4-5 arrêts clefs en première, même si sur le but de VdV, il est pas génial, en deuxième période, il a eu deux gros arrêts à faire, il me semble.

    Ton équipe de la semaine, j’y adère corps et âme, juste Andre Santos que j’enlèverais, défensivement, il a quand même eu pas mal de déchets. Je le remplacerais par Koscielny. Voire Samba, comme disait Xavier.

  3. Ca y est Heinserberg tu as pu mettre ton vrai pseudo ! C’est une équipe typetop, mais par forcément les 11 meilleurs joueurs du mois en toute obviouslicité. C’est plutôt subjectif voix tu. Mais j’ai argumenté sur Santos. Et pour ces détracteurs (comme si ça suffisait, lui qui a déjà un tracteur au cul!), je le trouve pas tout le temps abyssalement mauvais en défense. Juste que des fois il est flippant. Envoies ton 11 Heinsberg 🙂 !
    Concernant Lampsy et Terry c’est plus en opposition par rapport à tout ceux qui les enterrent. Ils ont pas été grandioses, mais au moins très bon tout les deux! Et ils ont des circonstances atténuantes! Bref je les ai mis à l’honneur
    Demba Ba quel buteur! Mais van Persie met un tout autre triplé.. De Gea c’est vrai à endiguer parfaitement Everton, un match vandersarien (même s’il n’a pas toujours était aussi heureux à GP, l’Edwin the match!).
    Samba yep! Un joli but, mais je n’ai pas pu être convaincu, je n’ai eu qu’un MOTD pour me faire un avis.
    Pour Kenny… vous n’ête vous mêmes pas d’accord, entre Hoops et Blues je sais c’est normal, mais quand même! Sur le but de vdV je vois pas ce qu’il peut faire de mieux tout de même. Le contrepied est extraa! Surtout qu’il l’avait bouffé une fois avant sur une action assez similaire! Soulignons le classe contrepied de Rafa vdV plutôt!
    Mon équipe typetop n’est pas QUE sur les performances strictement. Sinon je mets Riise ou Figueroa.

    Sinon merci les autres, à la semaine prochaine! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s