Premier League Day 8: Liverpool – Manchester United (review)


MyPremierLeague vous propose de revenir sur les matches du week end. On commence tout de suite par le choc du week end, le derby entre les deux clubs les plus titrés d’Angleterree, Liverpool – Manchester United.

Le duel que les fans des deux équipes attendent avec impatience s’est déroulé samedi en ouverture de la Premier League à 13h45. Se jouant à Anfield, le match s’annonçait dangereux pour les deux équipes. En lutte pour le titre, Liverpool accusait déjà 6 points de retard par rapport à Manchester United tandis que Manchester City jouait après les deux équipes face à Aston Villa. Le succès de l’une des équipes aurait forcément des conséquences pour la suite du championnat et pouvant laisser la voie libre au rival.

Le match a commencé sur une surprise : le choix défensif de Sir Alex Ferguson, qui a laissé rien de moins que ses trois meilleurs joueurs du début de saison sur le banc : Rooney, Nani et Anderson n’étaient pas titulaire. A la place, Welbeck était seul en pointe soutenu par Ryan Giggs tandis qu’une paire expérimentale au milieu de terrain devait s’occuper de récupérer le ballon : Fletcher et Jones. Si le premier est dans son rôle, il est plus étonnant de voir que Jones est titularisé pour la première fois à ce poste dans un match avec tant d’enjeu auprès des supporters. On ne remet pas en question le talent du joueur, indéniable il en est, mais de son niveau d’expérience. Il a tout pour devenir un excellent milieu de terrain comme ses chevauchés l’ont montré plutôt cette saison, mais le fait de le faire à ce match laisse perplexe. Contre Norwich il y a 15 jours, ok, mais face au rival de Liverpool? Le choix laisse dubitatif. Park occupait le flanc droit et Young le flanc gauche tandis que la défense était composée de Evra, Ferdinand, Evans et Smalling tandis que De Gea reprenait sa place dans les buts.

David De Gea est l’auteur d’une excellente prestation. Il a sauvé Manchester United.

Du côté de Liverpool, on retrouve une équipe assez classique avec le retour de Steven Gerrard en soutien de Suarez. Adam, Lucas Leiva, Downing et Kuyt formaient le milieu tandis que le back four était composé de Kelly, Carragher, Skrtel et Jose Enrique. Reina gardait toujours ses cages.

Le choix de Ferguson s’est expliqué par sa volonté de laisser jouer 70 minutes leurs adversaires et tenir un 0-0 jusqu’à l’entrée de la grosse artillerie Nani, Rooney et Hernandez. Choix gagnant ? Oui et non. L’équipe de Liverpool a eu largement l’avantage durant la première partie du match, dominant dans les débats et Manchester United ne devant le score nul qu’à des exploits de David De Gea, très en vue durant le match. Une prestation exceptionnelle de la part du jeune espagnol de 20 ans qui montre pourquoi Manchester United a tant misé sur lui. La défense de United a souvent été pris à défaut, ce qui a obligé De Gea à l’exploit et il n’aurait pas été immérité pour des Reds qui ont retrouvés le niveau pour lutter contre Manchester United de marquer plus d’un but.

Pari gagnant alors ? Et bien non. United a certes tenus, mais les Red Devils ont chuté sur coup franc. Le mur était bien placé, couvrant le côté gauche de la cage tandis que De Gea s’occupait du reste. Ryan Giggs était à l’extrémité gauche du mur, gage d’expérience du haut de ses 20 saisons dans l’élite anglaise. Malheureusement, l’erreur est venue de lui. Il s’est déplacé légèrement, certainement en pensant avoir prévu la trajectoire mais le ballon s’est engouffré dans ce trou laissant le jeune espagnol sur place. Steven Gerrard fêtait son retour en tant que titulaire par un but. C’était la 68’ minute. Pari presque réussi mais perdu.

Tout de suite après le but, le changement de stratégie s’est effectué avec l’entrée de Nani et de Rooney et leurs présences se sont clairement fait ressentir. Un autre match a commencé avec un Manchester United conquérant comme on a pu le voir si souvent cette saison. Et Manchester United n’est jamais plus dangereux et efficace qu’acculé et dos au mur. Le coaching de Ferguson et ses idées seront payantes avec l’entrée de Chicharito à la place de Phil Jones. Wayne Rooney recule au milieu de terrain (de toute manière, il y passe ses matchs) pour laisser Welbeck et Chicharito en attaque. Sur un centre de Giggs, Welbeck décale de la tête pour Chicharito qui surgit pour mettre le ballon au fond, remettant les deux équipes à égalité.

Le match finira sur ce score, les joueurs de Liverpool butant encore sur l’excellent David De Gea. Le match a clairement été dicté par la stratégie de Sir Alex Ferguson mais elle n’est pas gagnante, pour une fois, pour les Red Devils. Liverpool et ses Reds méritaient clairement sur leurs prestations de remporter le match tandis que Manchester United a certes tenu et réagi mais a fait preuve de trop de faiblesse en défense. David De Gea est le gardien qui a dû le plus souvent agir depuis le début de la saison et ce match a encore conforté son avance dans cette situation peu avantageuse pour la défense, ce qui est très inquiétant à quelques jours d’affronter Manchester City.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s