Premier League Day 6 : Saturday’s games (review part 1)


MyPremierLeague vous propose de revenir sur les matchs de samedi après midi avec cette série de review. Toutes les équipes européennes jouaient ce jour pour pouvoir préparer le mieux possible leur match de coupe d’Europe de la semaine.

Manchester City – Everton

Manchester City recevait l’équipe de Everton en ouverture de la 6ème journée de championnat samedi ; un affrontement entre deux clubs qui sont restés dans l’ombre de leur voisin et rival depuis trop longtemps. Si Everton n’a pas encore les moyens de prendre la vedette sur Liverpool, Manchester City est bien décidé à piquer la vedette à Manchester United.

Deuxième du championnat avant le match, l’équipe de Manchester City pouvait mettre la pression sur son voisin de United, leader du championnat. Roberto Mancini a décidé d’aligner une équipe classique composée de Hart, Clichy, Lescott, Richards, Kompany, Barry, Nasri, Silva, Touré, Dzeko, Aguero. Aucune grande surprise, des joueurs qui font partie du onze titulaires depuis le début de saison et qui pour la plupart se sont mis en valeur en ce début de saison.

Everton, dans le ventre mou du classement après une saison enfin lancée avec deux victoires, se déplaçait à Manchester avec une équipe là aussi assez classique puisqu’on retrouvait dans le onze de départ : Howard, Baines, Jagielka, Distin, Hibbert, Neville, Osman, Fellaini, Rodwell, Coleman, Tim Cahill. En forme, l’équipe de Liverpool espérait bien pouvoir essayer de faire quelque chose contre une équipe de Manchester City en légère perte de vitesse après deux nuls, en Ligue des Champions et en championnat.

Balotelli buteur dans les bras du seul entraineur qui croit en lui

La première mi-temps a réellement été très ennuyeuse, Manchester City n’arrivant pas à prendre le jeu à son compte durant une grosse première demi-heure tandis que Everton décidait de faire le dos rond, espérant obtenir une balle de but sur un contre qui n’arriva jamais. Les seuls événements marquants de cette première mi-temps sont bien des cartons jaunes pour Everton qui peuvent être discuté, notamment celui de Phil Neville.

Heureusement, la deuxième mi-temps a été de meilleure qualité et on a enfin pu voir des buts suites aux entrées de Balotelli et de James Milner. L’italien, déjà buteur en milieu de semaine en Carling Cup, a réussi à marquer son premier but en championnat depuis longtemps sur une frappe enroulée du droit dans le petit filet droit de Howard à la 68’. Il faut noter l’excellent travail de Aguero qui a fixé la défense sur un mouvement avant de talonner pour son coéquipier. Le deuxième but arriva en fin de match, à la 89’, suite à une mauvaise passe de Drenthe. Silva était sur la trajectoire et a récupère le ballon. Il a ensuite mis une balle en profondeur entre les défenseurs pour James Milner qui a finis le travail.

Une victoire 2-0 de Manchester City qui leur a permis de récupérer provisoirement la première place du championnat temporairement avant le match contre Manchester United.

Stoke City – Manchester United

Le leader Manchester United se déplaçait samedi soir à Stoke City face à l’équipe surprise de ce début de saison. Cinquième surprise, les Potter avaient déjà fait tomber Liverpool. Ce déplacement avait tout l’air du match piège pour Manchester United.

Stoke City retrouvait une équipe classique pour la réception de Manchester United. Begovic reprenait sa place dans les buts tandis que Shawcross, Wilkinson, Woodgate et Delap formaient le back four. Wilson, Pennant, Whelan et Etheringthon occupaient les postes du milieu tandis que Crouch et Walters jouaient devant.

Du côté de Manchester United, on s’attendait à l’absence de Chicharito, découpé par Ashley Cole la semaine précédente mais c’est finalement Wayne Rooney qui n’occupa pas sa place sur le terrain, remplacé par Berbatov. L’attaquant anglais s’était blessé la veille à l’entrainement et devrait rater le deux prochains matchs de United. La défense enregistra le retour de Rio Ferdinand tandis que Valencia était le titulaire surprise en arrière droit. L’ailier semble se reconvertir à ce poste qu’il occupe plutôt bien. Jones et Evra étaient les deux autres défenseurs. Anderson et Fletcher formaient encore une fois le milieu de terrain tandis que les ailiers étaient Nani et Young.


Le début de la rencontre a été très poussif, les joueurs de United étant freiné par l’impact physique des Potters tandis que les joueurs mancuniens ont eu beaucoup de déchets dans leur jeu. Nani débloqua la situation à la 27’ grâce à un exploit individuel. C’est sur corner que les locaux réussiront à rattraper leurs visiteurs d’une tête imparable du néo-Potter, Peter Crouch. Laissé seul par Ferdinand, il n’a pas échoué à ouvrir son compteur but chez sa nouvelle équipe.

L’absence de Wayne Rooney a été très préjudiciable pour Manchester United. L’homme aux 9 buts qui est présent dans 90 % des actions de MU a terriblement manqué, d’autant que Javier Hernandez s’est blessé sur une faute, non signalé, d’un défenseur Potter. C’est finalement Michael Owen qui l’a remplacé. Si le duo Berbatov-Owen a fait parler la poudre mardi dernier contre Leeds, ils ont été la plupart du temps impuissants face à Stoke : des passes trop longues ou trop molles qui n’étaient pas jouables pour un Owen qui n’a plus son accélération d’antan et un Berbatov désespéré des passes ratées. Les joueurs de Manchester United ont bien poussé en fin de match, mais rien n’y fit, l’excellente défense de Stoke ne tomba pas une seconde fois.

Manchester United ne prend pas les trois points pour la première fois de la saison. L’équipe conserve sa place de leader à la différence de buts. Le duo Rooney-Hernandez semble être la pièce maitresse du succès de Manchester United cette saison et leur absence s’est clairement fait ressentir sur ce match.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :