Premier League Day 3: Preview ! (Saturday’s Games)


MyPremierLeague vous propose aujourd’hui la présentation des matchs su Samedi de cette première journée de Premier League avec la visite des Wolves à Aston Villa, puis la rencontre entre Wigan et les Queens Park Rangers, le déplacement d’Everton chez les vendeurs de poulet de Blackburn et le déplacement des Canaries de Norwich à Chelsea

Le Programme:

SAMEDI 27 AOÛT 2011
13h05 Aston Villa (4) – Wolverhampton (3)
13h30 Wigan Athletic (11) – Queens Park Rangers (9)
16h00 Chelsea (6) – Norwich City (10)
16h00 Swansea City (16) – Sunderland (13)
16h00 Blackburn Rovers (19) – Everton (17)
18h30 Liverpool (4) – Bolton Wanderers (8)

DIMANCHE 28 AOÛT 2011
14h00 Newcastle United (7) – Fulham (14)
14h30 Tottenham Hotspur (20) – Manchester City (1)
16h00 West Bromwich Albion (18) – Stoke City (11)
17h00 Manchester United (2) – Arsenal (14)

Aston Villa – Wolverhampton à 13h05

Pour l’instant, tout réussit à Alex McLeish: pas de blessés, calendrier favorable, bons résultats…

Aston Villa reçoit une autre équipe en forme du moment, Wolverhampton pour ce qui constitue un des derbys opposant deux équipes autour de la « Second City » Birmingham. Aston Villa a remporté sans soucis sa première victoire de la saison à domicile contre des Rovers qui n’ont rien montré ou alors par rares séquences. L’objectif pour les hommes de McLeish sera de remporter une nouvelle victoire pour confirmer leur dynamique et se placer vis-à-vis des places Européennes même si peu pensent les Villans assez armés pour décrocher un « European Spot » en Mai prochain puisque les prochains matchs consistent en des rencontres contre des équipes de même valeur ou moindre : Everton A, Newcastle H, QPR A, Wigan H.
McLeish qui devra vraisemblablement aligner la même équipe que la semaine dernière a rapellé que ni Makoun ni Young ni Bannan n’ont de bon de sortie.
Villa: Given, Young, Dunne, Collins, Warnock, N’Zogbia, Petrov, Delph, Agbonlahor, Heskey, Bent

De son côté Mick McCarthy a toutes les raisons de se réjouir, 3e du Championnat avec deux victoires en deux matchs et enfin une équipe compétitive dans toutes ses lignes. C’est en ce sens qu’il a déclaré être « ravi » de son équipe et qu’il serait « hautement improbable qu’un joueur arrive avant Mercredi Prochain ». Alors que City se déplace à Tottenham et Manchester United recoit Arsenal, l’occasion est belle pour les Wolves de continuer à figurer parmi les équipes de tête en cas de bon résultat à Birmingham. L’entraîneur Irlandais reconduira fort logiquement son 4-4-2 alignant enfin Doyle et Fletcher devant.
Wolves: Hennessey, Stearman, Johnson, Berra, Ward, Jarvis, Henry, O’Hara, Hunt, Doyle, Fletcher

SeBlueLion

Wigan Athletic – Queens Park Rangers, à 13h30

Aimez-le ou détestez-le, Joey Barton ne laissera personne indifférent à QPR.

 Alors que la rencontre entre Wigan et QPR avait initialement été prévue à 15h00 GMT, c’est finalement à 13h30, heure française que le match entre Latics et Rangers se déroulera, pour permettre aux habitants de la ville du Cheshire de suivre le match de Rugby des Wigan Warriors à Wembley dans la soirée. Qui a dit que Wigan était une ville de football? Alors que les Latics ont connu un départ poussif après deux nuls contre les promus Norwich et Swansea, QPR cherchera à construire sur la bonne victoire à Goodison Park face à Everton. Les R’s affichent un bilan de trois points en deux matches. Cette semaine, ils se sont fait éliminer en Coupe de La Ligue contre Rochdale (D3), avant que l’entraîneur Warnock ne disent qu’il était… »satisfait que sont équipe soit hors de cette compétition qui a grand besoin d’être repensée… »

Côté Wigan, Roberto Martinez déplore l’absence longue durée d’Alcaraz, ainsi que de Steve Gohouri, toujours éloigné des terrains par une blessure au mollet. Le reste de l’effectif est à la disposition du technicien des Latics, qui restent huit matches pour une seule défaite. Alors que Rodallega semblait destiné à être transféré chez les proches voisins de Liverpool, Martinez s’est opposé à la transaction, déclarant qu’il était trop tard pour qu’un accord soit trouvé. Il devrait débuter le match en attaque, à moins que Martinez lui préfère DiSanto. Victor Moses devrait retrouver son ancien mentor et coach à Crystal Palace, Neil Warnock, à présent sur le banc des Rangers.  À noter que le milieu de terrain devrait contenir Ben Watson et James McCarthy, les deux performants rouquins qui ont prolongé leur contrat dans le courant de la semaine dernière, une très bonne nouvelle pour les Latics.

Composition possible de Wigan: Al Habsi; Lopez, Caldwell, Boyce, Figueroa;  Gomez, Watson, McCarthy, Moses; Diamé, Rodallega.

Chez les Rangers, la semaine fut mouvementée, comme le témoigne l’arrivée du provocateur Joey Barton depuis Newcastle. Si Barton pourrait figurer dans l’alignement des Rangers, la course contre la montre continue chez les R’s pour s’attacher les services d’un arrière latéral gauche, suite aux blessures conjuguées de Kieron Dyer et de Bradley Orr. Le premier est une interrogation pour le match de demain alors que le deuxième n’effectuera pas le voyage vers le nord-ouest de l’Angleterre. Alors que Clint Hill est toujours suspendu, on annonce que des discussions avec le latéral d’Aston Villa, Luke Young, sont en cours, et pourraient aboutir avant le match, Villa ayant accepté l’offre de QPR. En attendant l’arrivée d’un arrière-droit,  le jeune Harriman et le défenseur central Bruno Perone semblent susceptibles d’occuper ce poste demain, si Young n’arrivait pas à temps. Au rang des blessés, on retrouve également l’absent de longue date Jamie Mackie, qui tout comme l’attaquant Rob Hulse, ne sera pas de retour avant la trève internationale. Un autre doute pour les londoniens est la présence d’Adel Taarabt, après que l’entraîneur Neil Warnock ait dévoilé à la presse qu’il était très mécontent de l’attitude de Taarabt en match et à l’entraînement, et que le marrocain devrait en faire plus s’il voulait jouer régulièrement. Alors que les R’s luttent pour obtenir le transfert de Shaun Wright-Phillips, c’est Tommy Smith, buteur samedi dernier contre Everton, qui va commencer à droite en attendant l’arrivée possible du petit lutin de Manchester City. Absents la semaine derrnière à cause d’un virus, le duo d’attaque DJ Campbell et Jay Bothroyd sera de retour au DW Stadium. Dernière information,  le défenseur letton, Kaspars Gorkss, ne figurera pas  sur la feuille de match, suite à son transfert à Reading.

Compostion possible de QPR: Kenny; Connolly, Gabbidon, Hall, Young; Derry (ou Barton), Faurlin; Taarabt, Smith; Bothroyd, DJ Campbell.

JoSuperHoops

Blackburn – Everton à 16h

Combien de temps reste t'il à Steve Kean avant de se faire éjecter... ou de couler définitivement Blackburn ?

Blackburn reçoit Everton pour ce qui consistera en un jubilé pour Brett Emerton qui a décidé de rejoindre la A League et se rapprocher de sa famille (il vient d’avoir des enfants qu’il veut scolariser en Australie) en signant au Sydney FC. Présent au club depuis 2003, l’Australien a peut être senti que le club du Lancashire n’était pas sur de finir la saison en Premier League et a donc décidé de partir pour ne pas quitter le navire dans un éventuel chaos de fin de saison, rabâché par les fans et dont les dirigeants n’ont pas conscience (cela se traduit par des contrats non adaptés en cas de descente, pas de clauses de réduction de salaire etc…).

Blackburn tentera de remporter son 3e match sur les 16 derniers alors que Chris Samba et Gael Givet sont de retour tandis que Ryan Nelsen est incertain car gêné par son genou.
Blackburn: Robinson, Salgado, Samba, Givet, Olsson, Pedersen, N’Zonzi, Dunn, Hoilett, Goodwillie, Roberts.

Everton se déplace à Ewood Park et reste dans une dynamique peu différente de celle de son hôte et pourra compter sur Diniyar Biliyaletdinov de retour de suspension (expulsé lors de l’avant dernier match de la saison) mais aussi sur Mikel Arteta et Fellaini qui ont disputé l’intégralité de la rencontre contre Sheffield United en cours de semaine. Ce match sera un affrontement entre deux « Glaswegian Managers » Kean et Moyes. Reste a voir si Ross Barkley sera aligné, lui qui s’est mis en valeur la semaine dernière contre les QPR malgré la défaite.
Everton: Howard, Neville, Jagielka, Distin, Baines, Rodwell, Heitinga, Arteta, Cahill, Fellaini, Beckford.

Swansea – Sunderland à 16h

Swansea vise une première victoire à domicile, cela ne semble pas hors de portée face à Sunderland

Swansea City reçoit une équipe de Sunderland dans le même bateau, les deux équipes ont gagné un match et concédé un partage des points lors de leurs deux premières rencontres. Sunderland devra se montrer sous un meilleur jour que lors de la défaite face à Newcastle la semaine dernière où les carences ont été mises au devant : faible circulation du ballon, agressivité démesurée à l’image du capitaine (pour combien de temps maintenant qu’O’Shea et Brown ont signé ?) Cattermole, ratios faibles dans les passes réussies et les centres…  Sans la possibilité que cette contre-performance (malgré une domination stérile des Mackems, faut il le souligner !) provienne de l’effet Derby, on aurait tout à penser que la deuxième partie de saison ratée des Black Cats a laissé des traces plus importantes malgré le temps écoulé et les recrues.
Au delà de ça il parait évident que Sunderland manque d’un « target man » à la Bent devant et non plus Sessègnon. Effectivement, les meilleures périodes de Sunderland étaient celles où Bent parvenait à exploiter et transformer des ballons qu’il recevait souvent de sa défense. Le début de saison dernier est à mettre au crédit de Welbeck, Mignolet et Gyan malgré la baisse d’importance de Bent et non réellement à un collectif en marche. Les blessures en deuxième partie de saison ainsi que la perte de repères due au départ de Bent ont précipité la chute de Sunderland.
Sunderland: Mignolet, Ferdinand, O’Shea, Brown, Richardson, Larsson, Cattermole, Sessegnon, Elmohamady, Colback, Gyan.

De son côté Swansea voudra remporter sa première victoire de la saison, eux qui se sont principalement mis en valeur par le biais de leur gardien Michel Vorm (11 arrêts contre City, penalty stoppé contre Wigan) pour l’instant et par leur circulation du ballon fluide mais relativement inoffensive. Pour obtenir des résultats, Brendan Rodgers compte beaucoup sur l’ancien buteur de Watford Danny Graham  (24 buts et meilleur buteur 2011) qui a la possibilité d’amener de la variété au jeu des Swans avec sa qualité dos et face au but mais aussi de la présence dans la boîte adverse. Pour l’instant l’Anglais n’en est pas là, il se règle encore et attend son premier but qui le débloquera mentalement.
Swansea: Vorm, Williams, Taylor, Caulker, Rangel, Sinclair, Agustien, Britton, Dobbie, Graham, Dyer.

Chelsea – Norwich City FC à 16h

Au bout de deux journées, Norwich est toujours invaincu avec ses deux nuls.

Norwich City rend visite pour la première fois depuis 2005 aux Blues de Chelsea. La tache ne sera pas aisée, statistiquement parlant puisque Chelsea reste sur 61 matchs sans défaite contre des promus (depuis 2001) et parce que les Londoniens ont concrétisé l’arrivée du meneur Espagnol Juan Manuel Mata qui pourrait disputer quelques minutes tout comme Romelu Lukaku et Oriol Romeu. Il réside une incertitude sur la formation de départ, 4-3-3 ou 4-4-2 pour les Blues, impliquant une autre incertitude sur la paire d’attaque ; si Drogba parait davantage taillé pour un 4-3-3, Torres a besoin de soutien direct et est davantage recommandé pour un 4-4-2. Le 4-4-2 « diamond » a permis à Chelsea de revenir dans le match face à West Bromwich Albion malgré les sifflets et l’entrée de Drogba a coïncidé avec la pression finale des Blues qui ont inscrit leur deuxième but. Malouda sera vraisemblablement préféré à Kalou et accompagnera Drogba ou Torres en compagnie d’Anelka.

Pour ce match, Villas Boas fera sans Daniel Sturridge (suspendu), et David Luiz qui vient tout juste de revenir à l’entraînement après sa blessure à la cuisse. Cech (dont le rétablissement sera plus rapide que prévu) et Essien sont toujours sur le flanc tandis que Mata devrait commencer la rencontre sur le banc.
Chelsea: Hilario, Bosingwa, Alex, Terry, Cole, Mikel, Ramires, Lampard, Malouda, Anelka, Torres.

Norwich City a perdu ses 4 derniers déplacements à Stamford Bridge dont les 3 derniers sur le score de 4-0 et a justement perdu sur le même score face aux MK Dons en Carling Cup dans le courant de la semaine avec une équipe largement remaniée. Leon Barnett a purgé son match de suspension contre les Dons et pourra disputer la rencontre tandis que Wes Hoolahan est incertain ; Ward, Vaughan et Whitebread sont toujours blessés, Ayala sera absent 4 mois après sa blessure au genou contractée en League Cup.
Paul Lambert vaut mieux qu’un manager adepte du bétonnage à outrance, les deux dernières saisons avec Norwich vont dans l’autre sens d’autant que son équipe a obtenu la montée directe pour la Premier League alors qu’elle entamait la saison dans la peau du promu. On devrait voir encore une fois une équipe de Norwich joueuse plutôt qu’une pale équipe regroupée à 10 derrière alors que son manager a annoncé qu’elle venait également (à l’image de WBA la semaine dernière) en position d’outsider et cherchera a ramener une victoire après avoir concédé le nul à la dernière seconde contre Stoke la semaine dernière.
Norwich: Ruddy, Naughton, Barnett, De Laet, Tierney, Bennett, Crofts, Johnson, Pilkington, Holt, C. Martin.

SeBlueLion

Advertisements

Une réflexion sur “Premier League Day 3: Preview ! (Saturday’s Games)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s