Premier League Day 2: Review (2/3)


MyPremierLeague vous propose aujourd’hui un retour sur 3 autres matchs de cette deuxième journée de Premier League, Aston Villa-Blackburn ; Wolves-Fulham et Bolton-Manchester City. 
 

A lire également:
Premier League Day 2: Preview ! (Saturday Games)
Premier League Day 2: Preview ! (Sunday Games)
Premier League Day 2: Preview ! (Monday Game)

Premier League Day 2: Review (1/3)

 
 

Aston Villa-Blackburn

Gabriel Agbonlahor, ici félicité par son capitaine Petrov, a réalisé une première mi-temps de haute volée

Comme prévu, Blackburn a reçu sa fessée annuelle habituelle à Villa Park contre des Villans ravis d’inscrire 3 buts face à une faible équipe des Rovers qui n’a pas réussi à concrétiser un retour inespéré après la mi-temps malgré la baisse de régime d’Aston Villa. C’est Gabriel Agbonlahor qui a débloqué la rencontre partie sur des petites bases sur une superbe action sur son aile gauche où il a pris de vitesse Emerton avant de ridiculiser Salgado d’un crochet derrière la jambe d’appui et de finir son festival avec classe d’un enroulé dans le petit filet opposé. Seulement 5 buts pour le désormais ailier gauche de Villa la saison dernière, l’objectif de dépasser ce total ne semble pas hors de portée pour l’attaquant d’origine Nigériane.
C’est ce même Agbonlahor qui va décaler Emile Heskey pour le 2-0 à l’orée des 16m50 avant que l’éternel attaquant Anglais ne manque le 3-0 en poussant trop loin son ballon quelques instants plus tard. A la reprise, Villa a clairement baissé de régime suite à la sortie de Gabby Agbonlahor qui a reçu un coup, remplacé par Mark Albrighton (à nouveau remplaçant pour le deuxième match consécutif…). Blackburn, enfin Hoilett en a profité pour se mettre en valeur, après avoir esquivé les tacles de Petrov, Young et Albrighton, il a délivré une merveille de centre pour un Pedersen absolument libre de tout marquage entre Dunne et son compère Collins. Villa a repris son avantage de deux buts en même temps qu’il reprenait le contrôle du match quand Bent a transformé de façon chirurgicale un ballon contré par le débutant Hanley. Premier test réussi pour Alex McLeish qui pourrait donc obtenir le soutien des fans plus rapidement que prévu…

Côté Blackburn, rien de vraiment rassurant à se mettre sur la dent… Si Robinson ne peut rien sur les 3 buts où il était masqué, il s’est montré présent par la suite, tout comme Ryan Nelsen, auteur d’une meilleure performance que la saison dernière (et une défaite 4-1 marquée par son expulsion le lendemain de la tragédie de Christchurch d’où il est originaire) et auteur d’un bon retour sur Heskey à 2-0. Petrovic a une grosse frappe, ne lui reste plus qu’a viser le rectangle blanc. En revanche, une des rares vraies satisfactions consiste en la performance du Jamaïco-Canadien Hoilett qui devrait souvent faire partie des meilleurs éléments de son équipe. Goodwillie ne s’est mis en évidence que sur un centre trop long et sur une frappe envoyée au dessus du stade en première mi-temps.
Le chrono est lancé (enfin entre nous ca fait un moment) pour savoir combien de temps reste t’il à Steve Kean sachant qu’un retard accumulé en début de saison pourrait s’avérer problématique par la suite d’autant que Swansea, Wigan et Norwich n’ont absolument aucune raison de se séparer de leurs managers respectifs…

Wolverhampton – Fulham

Wolverhampton a surclassé son adversaire du jour, Fulham qui a été submergé par l'envie des Wolves

Tout roule pour les Wolves de Mick McCarthy qui ont désormais l’avenir devant eux après avoir franchi avec succès l’obstacle de la deuxième saison du promu. Le recrutement ambitieux de l’été est confirmé par les deux victoires consécutives en Championnat, on peut sans s’enflammer penser que les Wolves auront un rôle plus important que celui d’épouvantail des gros se battant pour ne pas descendre cette saison.
Pourtant ce match faisait affronter une équipe qui restait sur deux victoires consécutives à l’extérieur (Fulham) à une autre qui n’a pas réussi à conserver un Clean Sheet lors de ses 9 derniers matchs. Les Wolves ont donc fait mentir les statistiques et ont remporté une victoire en somme aisée face à des Cottagers qui ont semblé déstructurés sur le terrain, désorganisés, fatigués peut être de leur victoire face aux Ukrainiens de Dniepr.

Parce que c’est tellement plus simple de marquer dans un angle impossible de son mauvais pied, en pivot au milieu de deux défenseurs suite à un corner frappé au premier poteau par Jarvis, plutôt que lorsqu’on se retrouve seul face au but après avoir chipé le ballon au dernier défenseur et dribblé le gardien ; Kevin Doyle a donc logiquement préféré la première solution à la deuxième pour ouvrir la marque. Jarvis a doublé la mise après que Johnson une nouvelle fois aux avant-postes n’ait envoyé sa reprise de la tête sur le poteau. Le score aurait pu être beaucoup plus lourd en faveur des locaux, emmenés par un Jamie O’Hara incroyablement mis de côté depuis deux ans par les Spurs (certes, ses sorties nocturnes n’ont pas aidé ni sa déclaration avant que Portsmouth –où il était prêté- ne rencontre Tottenham –auquel il appartient- en demi-finale de Coupe, match qu’il tenait à disputer malgré l’interdiction inscrite dans son contrat de prêt) et sur la lignée de sa saison à Portsmouth (2009/2010) et de sa deuxième partie de saison à Wolverhampton, décisif dans le jeu et apportant une stabilité à un milieu qui a manqué de constance (voir présentation du match) ces derniers mois. Il aurait pu inscrire deux buts sur deux volées de distance.

Une nouvelle satisfaction pour les Wolves, Matt Jarvis devrait être récompensé de sa forme de ce début de saison par une convocation en sélection ce Dimanche, sa deuxième après celle reçue l’année dernière. Et il n’est pas impossible d’espérer voir Roger Johnson dans la liste.

Bolton – Manchester City

Fait relativement rare, Gareth Barry se fait remarquer pour autre chose que sa lenteur habituelle

Nous avons pris notre pied au RBK Stadium ce dimanche, on a vu du jeu, de l’engagement, du suspense dans un match qui montre que les deux équipes ont une belle marge de progression cette saison. City a à nouveau fait étalage de sa force offensive après la large victoire contre Swansea la semaine dernière, Silva et Dzeko se sont montrés excellents toute l’après midi. L’Espagnol s’établit comme le meilleur joueur du Championnat sur ces deux premières journées avec un jeu et des déplacements tranchants tandis que le Bosniaque Edin Džeko commence logiquement à faire taire ses pâles détracteurs qui le blâmaient pour ses 6 mois d’adaptation après son arrivée de Wolfsburg en Janvier dernier. Les deux joueurs ont été dans tous les bons coups et ont ponctué leur match d’un but chacun, le premier suite à une faute de main de Jääskeläinen pour ouvrir le score et Džeko inscrivant le but du break à 3-1 après la mi-temps en étant à la conclusion d’un contre bien mené.

En revanche la défense n’a pas vraiment donné satisfaction pour les Citizens avec un Kompany en dessous de son niveau habituel et un Lescott pas forcément à son avantage dans les airs, la paire défensive a concédé trop d’occasions et ne s’est pas montrée aussi solide que par le passé.

Le but de Barry d’une belle frappe sous la barre a quelque peu sauvé les apparences de sa première mi-temps globalement très moyenne malgré une amélioration perceptible ; la performance de Milner a également été nettement meilleure en deuxième mi-temps. A noter que City a remporté la bataille du milieu, une des raisons pour laquelle Bolton n’a pas accroché le nul, Yaya Touré et Gareth Barry ont dominé un pâle Muamba malgré l’activité de Reo Coker à ses côtés. Agüero, a défaut d’avoir converti des occasions franches (dont une à l’image de Tevez à Sunderland la saison passée envoyant le ballon au dessus de la barre devant le but vide), s’est montré très intéressant et intelligent dans ses déplacements et a su utiliser son gabarit et son sens de l’anticipation pour faire la course juste dans le dernier tiers. Remplacé en fin de match par Carlos Tevez dont le Guardian lève le voile sur les intérêts financiers qui gravitent au dessus de lui.

Bolton aura été plombé par ses imprécisions défensives largement illustrées par Zat Knight qui a fait ressurgir ses vieux démons en étant à la rue sur une bonne poignée d’occasions de City, il s’est fait dominer par Agüero dans les airs et fait la passe décisive du genou pour Dzeko. Match à oublier également pour Jääskelainen tandis que Cahill et Steinsson auraient pu faire bien pire que ce qu’ils ont réalisé, même si l’Anglais a été considérablement gêné par les mouvements et décrochages de Dzeko et Agüero. En revanche Ivan Klasnic confirme son excellent début de saison en inscrivant son deuxième but (le 8e depuis le début de saison) en Championnat sur un centre de Petrov et en se montrant en mouvement perpetuel autour de la surface de réparation. Kevin Davies a inscrit le but du 2-3 en redonnant de l’espoir aux fans de Bolton et aura plus que pesé sur la défense de City notamment dans les airs où il prend le dessus sur Lescott. Petrov est crédité d’un bon match même si une nouvelle fois sa performance est irrégulière entre les débordements sur Richards et la lenteur dans le jeu, les pertes de balle stupides. Eagles prend tout juste ses marques avec sa nouvelle équipe ais n’a pas manqué de volonté.

Publicités

6 réflexions sur “Premier League Day 2: Review (2/3)

  1. Du très bon 🙂
    One mistake : j’ai pas pigé le truc avec Agbolahor puisqu’apparemment il sort et derrière se fait dribbler par Hoillett ^^
    Mais super sinon, comme d’hab’ 🙂

  2. La légende en dessous de la photo de Barry… :’) xD

    Très bel article sinon, style très clair, mais pas dénué d’intérêt (pas facile ça 😀 ) ! ^^

  3. Ce site a l’air très intéressant, mais déçu que vous ayez zappé complètement la Review du Match Manchester Tottenham alors que ce fut le plus beau match de la 2ème journée de Premier League…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s