An European Journey, Episode 5


Ce soir,  Arsenal se déplace sur la pelouse des Italiens de l’Udinese Calcio pour y disputer la confrontation retour des barrages de la Ligue des Champions. MyPremierLeague vous propose donc une présentation de ce match ainsi qu’un retour sur les matchs de barrage de l’Europa League.

Vous pouvez retrouver les Episodes précédents ici :
Episode 1 : Quels clubs Anglais disputeront les compétitions Européeenes de l’UEFA et comment se sont ils qualifiés ?
Episode 2 : Présentation des tirages des Barrages des deux compétitions et retour sur le parcours de Fulham et Stoke City lors des 3 tours de qualification.
Episode 3 : Présentation du match de Barrage aller d’Arsenal qui affrontait l’Udinese Calcio.
Episode 4: Présentation des matchs de Barrage de l’Europa League et retour sur le match d’Arsenal

Theo Walcott a inscrit le seul but du match aller

Arsenal  n’entame pas cette rencontre dans la meilleure condition possible, c’est peu dire qu’Arsène Wenger est sous pression avant cette rencontre. En effet, après l’annonce du départ acté depuis de longs mois de Cesc Fabregas (FC Barcelone), c’est Samir Nasri qui a quitté le club à un an de la fin de son contrat, s’en allant relever le défi proposé par Manchester City (qui a posé le montant inespéré de £24m sur la table) et dont la présence lors de ce match Européen aurait rendu caduc la transaction du fait de la non-éligibilité potentielle du joueur.

Les Anglais entameront la rencontre avec leur court avantage de l’aller mais ne sont pas à l’abri d’un but des Italiens qui relancerait tout ; la possibilité qu’Arsenal passe à la trappe et ne dispute pas la Ligue des Champions pour la première fois depuis 12 ans est belle et bien réelle. Une qualification pour la C1 est donc vitale pour Arsenal pour concrétiser les transferts annoncés depuis un petit moment (Jagielka, Hazard, M’Vila, Cahill…)

Pour ce match, le technicien Français aura à sa disposition Robin Van Persie de retour de suspension Européenne ainsi que ses trois joueurs suspendus dans les compétitions domestiques (Gervinho, Frimpong et Alex Song).  Rosicky, Djourou et Traoré sont également disponibles.

En revanche, Laurent Koscienly (problème nerveux au dos), Bendtner et Diaby (cheville), Gibbs (tendon d’Achille) et Squillaci (blessure diplomatique résultant de la perte totale de confiance de la part de son Manager). La principale préoccupation de Wenger (dont la nouvelle suspension Européenne en raison de sa communication avec son banc lors de sa précédente suspension a été repoussée) réside en la blessure de Wilshere à la cheville, le milieu de terrain ne sera pas dans le groupe qui fera le déplacement.

Equipe probable :
Szczesny ; Sagna, Djourou, Vermaelen, Traore ; Song, Frimpong, Ramsey ; Gervinho, Walcott, Van Persie

Retour sur les matchs de barrage de l’Europa League


FC Thun – Stoke City
Les Potters se sont mis en bonne position avant d’affronter les Suisses au match retour en remportant par la plus petite des marges face à une équipe courageuse mais limitée qui évoluait sur le terrain synthétique que Pulis redoutait pour sa propension aux blessures. C’est Danny Pugh qui a inscrit le seul but du match de l’entrée de la surface de réparation sur un service de Matt Etherington.

Fait marquant du match, le gardien David Da Costa s’est fait expulser après un tirage de maillot grotesque sur Walters suite à sa sortie hasardeuse à 20m de ses buts. Thoune ayant fait tous ses remplacements, c’est le milieu Nicolas Schindelholz qui a pris les gants pour les dernières minutes et qui s’est distingué en repoussant la tentative de Jon Walters dans les arrêts de jeu.
Matthew Upson a disputé son premier match sous les couleurs de Stoke, lui qui a été préféré à Woodgate, laissé au repos pour l’occasion pour former la charnière avec Ryan Shawcross. Le match ne restera pas dans les mémoires mais Pulis a déclaré être satisfait du but de Pugh, du match plein de Matthew Upson et de l’ambiance du déplacement de son groupe en Suisse malgré la difficulté d’évoluer sur une surface inhabituelle pour son équipe.

Fulham – Dnipro Dnipropetrovsk
Victoire aisée pour Fulham qui s’attendait certainement à une opposition plus dangereuse, les Ukrainiens ne se sont pas procuré une seule occasion avant les 10 dernières minutes. Avec plus de réussite, le score aurait pu être encore plus lourd pour le Finaliste 2010 qui a surclassé son adversaire dans tous les compartiments du jeu.

La rencontre s’est débloquée avant la mi-temps et les buts de Hughes et de Dempsey après un bon travail de Kasami sur le côté droit. Dempsey a inscrit un doublé après la mi-temps pour porter le score à 3-0 en reprenant le centre de Sidwell. Malgré Riise, Dembele et Johnson sur le banc, Fulham a impressionné notamment par le biais de sa jeune garde Kasami ou Briggs qui s’est montré être un poison durant toute la rencontre.

Jol a déclaré logiquement après le match que son équipe aurait pu mettre davantage de buts, que la qualification pour les phases de groupe est nécessaire pour faire grandir l’image du club et il maintient dans le même temps que son équipe restera dans son approche professionnelle du match en Ukraine.

Hearts of Midlothian – Tottenham Hotspur
A l’image de Fulham, c’est comme si Tottenham était déjà qualifié en Phases de Groupes après sa large victoire en Ecosse (5-0) démontrant encore une fois le fossé entre le football Ecossais et Anglais. Il s’agissait du premier match officiel des Spurs dont la rencontre face à Everton avait été repoussée. Les joueurs de Redknapp ont montré un vrai appétit lors de cette rencontre en dominant les débats avec une bonne fluidité de jeu et des performances plus qu’accomplies de Van der Vaart (présent sur 3 des 5 buts) derrière un Defoe enfin tranchant après sa saison 2011 très moyenne, mais aussi de Kranjcar prenant la place de Modric, blessé. A noter les belles performances de Bale, Lennon et Livermore. Van der Vaart, Defoe et Livermore ont porté le score à 3-0 en une demi-heure avant que Bale et Lennon ne clorent la marque en deuxième période. Malgré la réticence de Redknapp vis-à-vis de cette compétition, les joueurs ont démontré –eux– que la compétition leur tenait à cœur.

CD Nacional Madeira – Birmingham City
Birmingham n’a pas marqué pour son premier match Européen depuis 49 ans, mais a touché 3 fois les montants par Caldwell et Wood par deux fois. Malgré sa pression en fin de match, Birmingham n’a pas réussi à arracher la victoire et tout reste donc à jouer à StAndrews Jeudi Soir. A noter le bon match de Jean Beauséjour dont les coups de pieds arrêtés se sont avérés dangereux durant la rencontre, lui qui semble enfin avoir trouvé son rythme en Angleterre après quelques mois difficiles en raison de ses difficultés d’adaptation.

Programme

Mercredi 24 Aout :
Udinese – Arsenal 20h45

Jeudi 25 Aout:
Dnipro – Fulham 20:30
Birmingham City – Nacional 20:45
Stoke City – FC Thun 20:45
Tottenham – Hearts 21:00

Publicités

Une réflexion sur “An European Journey, Episode 5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s