4ème Journée du Npower Championship : Review


My Premier League vous propose comme à son habitude un review de la 4ème journée de la D2 anglaise, alias le Npower Championship, qui a eu lieu ce week- end. La 3ème journée s’est-elle déroulée en milieu de semaine (review à lire ici si vous l’avez manqué : https://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/19/3eme-journee-du-npower-championship-review/) Comme d’habitude, des buts, du suspens et des surprises …

Les Résultats en long, en large et en travers …

Le vétéran Kevin Phillips, auteur d’un doublé

 Pour ouvrir le bal d’une 4ème journée qui s’annonce très indécise, c’est tout d’abord le promu Brighton And Hove Albion qui reçoit dans son flambant neuf Amex Stadium le relégué Blackpool. Les Seagulls de Brighton (côte sud) contre les Seasiders de Blackpool (côté nord-ouest). Un long déplacement à travers l’Angleterre pour un Blackpool qui veut faire un résultat face à un Brighton en grande forme (que des victoires) et performant dans tous les compartiments de jeu. C’est sous les chants de 20,000 fans que le match commence. Et le premier but de la rencontre sera pour les hôtes du jour. Suite à un coup-franc parfaitement tiré de la gauche par Billy Clarke, le buteur Craig Mackail-Smith place une tête tout simplement imparable. Gilks ne peut rien et 1-0 pour Brighton. Au retour des vestiaires, Ashley Barnes, très en forme en ce début de saison va doubler la mise, rendant le travail très compliqué maintenant pour des Seasiders dépassés. Mais Kevin  Phillips va sonner la révolte. Il va de la tête réduire la marque pour son équipe, rendant la tâche moins ardue et un retour au tableau d’affichage possible. Et c’est lui-même qui va égaliser. Dans le temps additionnel et suite à un renvoi de la défense Seagulls, ce même Phillips de l’entrée de la surface réalise une superbe demie- volée qui voit sa course finir juste à côté du montant gauche d’Ankergren, battu. Phillips ramène donc à lui seul 1 points pour Blackpool, donnant beaucoup de regrets à des Seagulls pourtant dominateur mais trop sur d’eux à la fin. Première contre-performance si je puis dire pour Brigthon, perdant ainsi 2 points. Bonne performance en revanche de Blackpool, qui pourrait bien accrocher un Top10 cette année alors que beaucoup les voyant plutôt sous la 15ème place.

Deuxième match de cette 4ème journée, c’est Portsmouth, autre club d’une South Coast bien représenté en D2 (notamment Southampton, Brighton et donc Portsmouth), qui se déplace à Bristol City(côte ouest de l’Angleterre). Après un début de saison poussif, les Robins ont signé une superbe victoire 2-1 face à Leicester la semaine dernière et doivent rester sur la même lignée. Face à eux, c’est un Pompey aussi vainqueur la semaine dernière. Seul fait notable du match, c’est une superbe frappe de Luke Varney qui va s’écraser sur le montant gauche de Dean Gerken (David James sur le banc).  On peut aussi noter un carton jaune de chaque côté mais rien au tableau d’affichage. Un triste 0-0 entre les deux équipes, façon tout de même les affaires de ces deux dernières. Un match assez équilibré mais un manque de finition des deux côtés, et un coaching inefficace qui assure quand même 1 point de chaque côté.

Le brésilien Guly Do Prado marque pour Southampton, dans un St Mary Stadium plein à craquer

On repart dans le sud ou Southampton accueille le club londonien de Millwall. Auteur d’un excellent début de saison, les Saints, eux aussi tout juste promu en Championship, veulent continuer sur cette lancée plus que positive pour le moment (que des succès et de bonnes performances que ce soit devant mais aussi derrière). Face à eux, c’est un Millwall bien parti cette saison, mais bêtement accroché la semaine dernière contre Peterborough alors qu’ils menaient 2-0, qui pourrait bien accrocher une équipe de Southampton pourtant en confiance. Mais c’est Southampton qui va marquer l’unique but du match, grâce au brésilien (arrivé l’année dernière, c’est le premier brésilien qui a joué au club) Guly Do Prado. Ce milieu de formation pouvant joué attaquant (gros  gabarit) est lancé à la limite du hors-jeu par un coéquipier et crucifie David Forde (gardien de Millwall) d’une balle placée du pied droit dans son petit filet. C’est Kelvin Davies (gardien de Southampton cette fois-ci) qui va sur la fin sauver Southampton d’un nul problématique, grâce à plusieurs parade décisives. Victoire donc de Southampton dans un match qu’ils ont dominé. Ils continuent ainsi sur leur superbe lancée, à savoir 4 victoires en 4 matchs, et qui conserve la tête du championnat. Premier coup d’arrêt pour Millwall, mais rien de bien grave puisqu’ils devraient normalement repartir d’aussi belle la semaine prochaine, face à Barnsley.

Les Clarets de Burnley affrontaient quant à eux à la maison les Gallois de Cardiff. Burnley est pour le moment sur une mauvaise dynamique, avec un seul point pris sur 3 matchs pour le moment. C’est face à eux une équipe de Cardiff bien réglé mais défaite la semaine dernière qui a à cœur de se reprendre. Et les 13,500 supporters présents (enfin ceux de Burnley) font apprécier l’entame parfaite de leur équipe, avec un but dès la 2ème minute du très bon Charlie Austin, un but marqué de la tête. L’équipe d’Eddie Howe va continuer de pousser mais ne sera pas récompensé. Même pire, Cardiff va égaliser grâce au vétéran mais toujours bon Robert Earnshaw. Revenu aux sources suite à un dégraissage en attaque de Cardiff, Robert Earnshaw égalise donc, d’un face à face bien négocié. Après la mi-temps plus grand-chose. Les Clarets vont continuer de pousser mais David Marshall (gardien de Cardiff) va tout stopper, rendant la domination de Burnley stérile et impayé. Le coaching des deux côtés sera inefficace, et nul entre les deux équipes 1-1. Cardiff peine à se remettre en marche, alors que l’équipe d’Eddie Howe n’a pas gagné dans un match qu’elle a bien dominé. Ce match laissera surement des regrets à Burnley.

Ben Davies, auteur d’un but et de deux passes décisives

Derby County, l’équipe surprise de ce début de saison (Southampton était assez prévisible) recevait Doncaster Rovers, zéro point et ayant ces deux cadres blessé. Les hommes de Nigel Clough ont pour le moment gagné leurs matchs, et celui d’aujourd’hui ne devrait être d’une banalité pour des joueurs en confiance et très productif. Les hommes de Sean O’Driscoll doivent eux jouer sans l’attaquant Billy Sharp et ont enregistré dans la semaine de le prêt pour un mois du jeune attaquant de Chelsea Milan Lalkovic dans le but de le remplacer. Il fait d’ailleurs aujourd’hui parti du onze de départ de suite titularisé dans une rencontre qui s’annonce très compliqué. Et le cauchemar pour les Rovers commence dès la 6ème minute et le but du milieu vétéran Kevin Kilbane bien placé de la tête.  Puis plus rien jusqu’à la 46ème minute et le but de l’attaquant de Derby, le n°7 Steve Davies. Encore un but pour l’attaquant anglais (originaire de Liverpool) de 23 ans, qui est pour le moment une vraie révélation. Et l’enfer pour les coéquipiers de Lalkovic se finira un peu après l’heure de jeu, avec le troisième et dernier but de County. Suite à deux passes décisives lors des deux premiers buts de son équipe, Ben Davies, milieu anglais de 30 ans, va cette fois-ci marquer, d’une superbe frappe en pivot à l’entrée de la surface qui finit dans le petit filet gauche d’un Gary Woods qui ne peut rien faire. Victoire donc de Derby County qui continue sur sa série de 4 victoires en 4 matchs dans un match largement dominé. On notera tout de même le manque de finition des Rovers (dû à l’absence de Sharp ?) qui ont fini le match avec 12 tirs mais 0 but.

Watford se déplace dans le centre de l’Angleterre chez les Skyblues de Coventry City, dans leur superbe Ricoh Arena. La saison s’annonce longue pour les deux équipes qui vont surement lutter pour le maintien. 0 point pour Coventry, et 1 seul pour Watford pour le moment. Ce match est donc déjà important pour la lutte au maintien, avec des points qui seront très précieux en fin d’année. Coventry va dominer le match, ayant le ballon, mais c’est bien Watford qui sera le plus dangereux devant le but. 11 frappes cadrées mais pas de but, et un triste 0-0. Un point bon à prendre de chaque côté, même si les deux équipes auraient surement préféré repartir avec les 3 points.

Les deux buteurs du jour côté Leicester : Gelson Fernandes et Nugent (n°35)

Nottingham Forest Leicester City ou l’affiche de cette 4ème journée du Championship. Un combat entre deux favoris oui, mais aussi un combat entre deux anciens sélectionneurs de la sélection nationale anglaise. Steve McLaren côté Forest, qui a remplacé un Billy Davies malheureusement débarqué de Nottingham alors que son projet était très intéressant, contre le suédois Sven-Göran Eriksson, à la tête d’un Leicester très dépensier cet été qui doit monter en Premier League. Et cette montée passe par de bons résultats face aux gros, et donc par un bon résultat et une grosse performance aujourd’hui. Et ce match commence de la bonne façon pour les Foxes avec un but dès la 18ème minute avec le but de David Nugent, son deuxième depuis le début du championnat. Suite à une passe venu de la droite, il pousse facilement le ballon du point de pénalty au fond des filets dans un but délaissé par son gardien, sorti sur le passeur. Leicester va même doubler la mise 3 minutes plus tard, grâce à un Gelson Fernandes (prêté par St Etienne) bouillant qui d’une reprise puissante pousse le ballon dans les cages et double l’avantage de Leicester. Alors que Leicester se dirige vers une victoire et une très bonne performance, Nottingham Forest va obtenir un pénalty. Matt Mills, défenseur et capitaine des Foxes, tombe sur la pelouse et en voulant se relever, pose sa main sur le sol, une main qui va heurter et stopper la course du ballon. Ce pénalty est en effet assez sévère et comme le dit le très bon Steve Claridge dans le Football League Show « Il y a pénalty pour les supporter de Forest, et pas pénalty pour les supporters de Leicester ». Et c’est ce que va vouloir faire entendre Schmeichel, qui en contestant va obtenir un jaune. Lewis McCugan ne tremble pas et réduit la marque, 2-1. Schmeichel va de suite prendre la balle et l’envoyer en tribune, le geste de trop pour l’arbitre qui lui donne un second jaune synonyme de rouge et de retour aux vestiaires pour lui. Il justifiera ce geste très bête en disant qu’il ne savait pas qu’il avait eu un jaune quand il avait contesté, excuse que son entraineur Eriksson n’accepte pas. Mais le résultat est là : Leicester doit maintenant tenir plus de 10 min à 10 contre 11. Mais le temps additionnel aura raison des Foxes pourtant dominateur, but de Georges Boateng dans le dernière minute du temps additionnel. Nul donc entre ces deux équipes. Un Nottingham Foret assez chanceux et un Leicester qui aura surement beaucoup de regrets …

 Les Tigers d’Hull City recevaient des Londoniens de Crystal Palace. Auteur d’un mauvais début de saison, Hull City compte sur ce match à domicile pour se reprendre et enfin lancer leur saison. A l’inverse, les Eagles sont pour l’instant en bonne forme ; avec 2 victoire en 3 matchs. Ils devraient d’ailleurs à ce rythme obtenir le maintien assez rapidement, la suite n’étant que bonus. Et le seul but du match sera pour Crystal palace. Suite à un des nombreux débordements du très bon et prometteur Jonathan Parr, c’est  James Chester, défenseur de Hull City, qui va détourner le ballon dans ses propres filets. Victoire donc de Crystal Palace qui a pourtant été dominé. Les Eagles continue donc sur leur bonne série. Quant à eux, les Tigers sont toujours au point mort notamment en attaque (seulement 2 but marqué depuis le début du championnat, LE problème selon le coach Nigel Pearson « On ne marque même pas à domicile, et ça c’est un gros problème »).

Lee Tomlin, auteur d’un Hat Trick pour Peterborough

PeterboroughIpswich ou le carton de cette 4ème journée mais aussi du début du championnat de Npower Championship. The Posh, promu qui joue le maintien mais qui obtient de bons résultats pour le moment face à Ipswich club qui joue la montée mais qui peine pour le moment avec une seule victoire (3-0 lors de l’ouverture du championnat contre Bristol City). C’est sous les yeux des 8,000 supporters du London Road Ground que Keith Andrews, arrivé de Blackburn, va ouvrir le score à la 23ème minute d’une superbe frappe des 25 mètres que Paul Jones, le gardien de Peterborough, ne peut arrêter. 0-1 pour Ipswich, mais c’est loin d’être fini. Paul Taylor, jeune avant-centre de Peterborough, va égaliser pour son équipe à la 30ème minute, suite à une belle reprise de ne peut stopper David Stockdale, gardien d’Ipswich prêté par Fulham. Lee Tomlin, autre jeune avant-centre de The Posh va donner l’avantage à son équipe à la 38ème minute. Deux minutes plus tard, Paul Taylor marque son deuxième but de la journée. Peterborough 3, Ipswich 1.  Toujours deux minutes plus tard, Lee Tomlin va lui aussi doubler son compteur but. 4-1 pour Peterborough. Lee Martin, milieu latéral d’Ipswich, rentré aux vestiaires avant les autres, ayant pris un rouge pour  tacle dangereux. Au retour des vestiaires, c’est Tommy Smith, à peine rentrer, qui obtient un jeune et provoque un pénalty que va marquer le capitaine de Peterborough Grant McCann. 48 minutes de jeu, 5-1 pour Peterborough qui joue à 11 contre 9. Il va falloir essayer de limiter les dégâts, la mission étant maintenant impossible. Et pourtant … Et pourtant Peterborough continue, et Grant McCann va doubler son compteur but. Un doublé de Taylor, un doublé de Tomlin, un doublé de McCann et une victoire 6-1 de Peterborough ? Non, Lee Tomlin va à la dernière minute couronner une performance individuelle et collective de haute volée par un troisième but. Hat-trick donc pour le jeune buteur de 22 ans. Coup de sifflet final et victoire 7-1 de Peterborough. Une performance de haute volée pour The Posh facilité par un Ipswich à côté de ses pompes. Et pourtant le score aurait pu être encore pire sans un grand David Stockdale qui ne peut rien sur les 7 buts. Ipswich va sérieusement devoir se remettre en question, alors que cette victoire va faire un bien fou mentalement à un Peterborough qui continue de surprendre et qui devrait se maintenir à ce rythme assez rapidement.

Dernier match de ce samedi, c’est Reading qui reçoit dans son Madejski Stadium Barnsley. Les Royals connaissent pour le moment un début de saison très mitigée, avec 1 victoire, 1 nul et une defaite. Les hommes de McDermott sont pour le moment irréguliers et capable du meilleur comme du pire et doivent lancer une saison qui s’annonce (s’annonçaient ?) belle. Barnsley, on le sait tous, joue le maintien. Ils s’en sortent depuis plusieurs saison malgré leur effectif très pauvre et cette saison pourrait être l’ultime en Championship pour eux tant le championnat et relevé et serré cette saison. C’est pourtant Barnsley qui ouvre la marque, grâce au défenseur Steven Foster, qui marque de la tête sur un corner du très bon Jacob Butterfield. 0-1 puis même 0-2. Avantage doublé pour Barnsley à la 68ème minute, but marqué par le n°10 Matt Done, alors que Ian Harte puis Noel Hunt ont en 5 minutes raté un pénalty chacun, tous les deux arrêter par le gardien de Barnsley Luke Steele. L’arbitre va à la 74ème minute accorder le 3ème pénalty du match pour Reading, que  marque le jeune Hal Robson-Kanu (qui fait son trou dans l’équipe type cette année).  Le score en restera là : deux pénaltys manqués et un marqué pour Reading, et une surprenante victoire 2-1 à l’extérieur pour Barnsley. 3 bons points à prendre, les Royals de Reading auront sans doute des regrets alors que l’adversaire semblait à leur portée.

Leeds arrache un nul mérité à la toute dernière minute

Autre belle affiche de cette 4ème journée de Championship, c’est Leeds United qui se déplace ce dimanche à l’Upton Park de West Ham. Après un début de saison ratée, marqué par un manque de finition assez flagrant et une défense que très peu rassurante, les Peacok veulent et doivent profiter de ce gros match face au favori pour engranger de la confiance qui pourrait leur permettre de lancer leur saison. Après une défaite bête lors de la première journée, West Ham enchaîne bien avec deux victoires et deux matchs et veut logiquement continuer sur cette bonne voie en battant Leeds qui malgré son début de saison reste un poids lourd du championnat qui devrait se battre pour la montée. West Ham va dès l’entame de match marqué un but. Titularisé à trois reprise cette saison, Carlton Cole marque son deuxième but en championnat. Sur un corner tiré par Taylor, il se trouve au second poteau et en rentrant vers le but, il place astucieusement son pied pour dévier le ballon dans les filets de Lonergan. 6 minute et déjà un problème défensif (ici de marquage pour Leeds). Mais les Peacok ne vont pas se décourager et vont sortir de suite du trou, grâce à un Max Gradel toujours aussi percutant. Snodgrass et Howson n’étant que trop peu présent, c’est lui qui va tenter avec l’attaquant Ross McCormack de faire la différence. Mais Gradel n’y arrivera pas, manquant notamment un pénalty. Juste derrière, c’est West Ham qui aurait pu obtenir un pénalty, l’arrière gauche de Leeds Aidan White faisant s’écrouler le grand Carlton Cole dans la surface ; mais rien pour l’arbitre. Leeds aurait aussi pu obtenir un second pénalty, suite à un découpage de Scott Parker (toujours là) sur ce même Aidan White. Leeds va tout de même multiplier les assauts et sera logiquement récompensé par un but signé RossMcCormack à la suite d’une belle occasion collective avec Snodgrass et le nouveau venu Andy Keogh. Mais Patrick Kisnorbo va maladroitement (pas autant que ça, balle très bien placée pour le coup) marqué contre son camp sur un centre venu de la droite, redonnant à West Ham l’avantage au tableau d’affichage. Les Peacok continueront de pousser et ça paye puisque sur une erreur de marquage des Hammers, le jeune milieu de terrain qui impressionne en ce début de saison Adam Clayton égalise à la dernière minute, d’une belle frappe de l’entrée de la surface suite à un cafouillage. Nul mérité entre les deux équipes, et un point pour chacune d’elle, même s’il est clair que ces deux équipes visaient la victoire. Match en tout cas très intéressant à regarder.

Dernier match de cette 4ème journée, c’est  Middlesbrough qui reçoit Birmingham City. Boro réalise pour le moment un très bon début de saison, contrairement à d’habitude. Habituer de mercatos très mouvementés et d’objectifs bien haut placés qui se suivent logiquement de désillusion, Middlesbrough semble cette année reparti sur de nouvelles bases avec un Tony Mowbray qui a la confiance de tout le monde. Efficace pour le moment, alors qu’en face, Chris Hughton (celui qui a parfaitement fait revenir Newcastle en Premier League mais qui a été froidement et injustement viré en milieu d’année dernière par un Mike Ashley (Newcastle board) peu scrupuleux qui est loin de faire l’unanimité auprès des fans mais aussi du vestiaire)a pour le moment du mal avec sa nouvelle équipe Birmingham City, n’ayant gagné qu’un match cette année. Cette pourtant Birmingham qui va ouvrir la marquer, grâce à la nouvelle recrue arrivé de 22 ans de Dundee United FC (Ecosse). C’est en effet Adam Rooney qui marque, sur pénalty. Il devrait cette saison explosé et se faire un nom en Angleterre alors qu’il tournait à environ 20 buts par saison depuis quelques années déjà en Ecosse. Mais Boro n’est pas sans ressources et va nous le montrer dans la seconde période. Faisant preuve de caractère, ils vont égaliser grâce à Barry Robson (2ème but de la saison) avant de prendre l’avantage grâce au belge tout juste arrivé en prêt et à peine entré sur le terrain Faris Haroun avant de définitivement prendre le large et s’assurer la victoire grâce à un but d’un autre entrant : le milieu français Malaury Martin. Pas de clean-shit, mais une belle victoire pour Middlesborough qui pourrait en surprendre plus d’un cette année. A l’inverse, Birmingham est toujours en rodage, mais attention à ne pas prendre trop de retard.

Pour cette 4ème journée, il y a eu 34 buts inscrit, soit 2,83 buts/match. Il y a eu 7 clean-shit et 5 matchs nuls.

Au classement on a :

Source : Skysports

League One & League Two : Ce qu’il faut retenir

En League One :

Sam Saunders a marqué deux coup-franc en imittant les deux fois David Beckham

En League One, premier faux-pas du surement futur promu Charlton. Menant 2-0 à domicile contre Scunthorpe grâce à Bradley Wright-Phillips, le buteur vedette, et Simeon Jackson, ils encaissent deux buts dans le dernier quart d’heure (doublé de Bobby Grant) et repartent avec un seul point. Autre gros duel de poids lourd, c’est Huddersfield qui accueille Colchester. Colchester mène deux fois à la marque (Kayode Odejayi et Michail Antonio) avant de se faire rejoindre et de prendre un but (doublé du très bon Jordan Rhodes et Lee Novak). Victoire donc d’Huddersfield, Colchester à définitivement du mal face aux gros. MK Dons continue son parcours surprenant, avec cette fois-ci une victoire 6-2 sur le promu Chesterfield, avec notamment un triplé du très prometteur attaquant Sam Baldock. Autre carton cette journée c’est Brentford, autre surprise, qui explose 5-0 un Leyton Orient qui pointe à la dernière place du classement. Fait notable du match : le doublé sur coup-franc de Sam Saunders, qui trouve deux fois la lucarne en imitant à merveille David Beckham. Preston s’impose 1-0 sur Exeter (but de l’attaquant de 19 ans Jamie Proctor), tout comme Sheffield Wednesday qui bat Notts County 2-1 (Julian Bennett et Gary Madine (très bon et prometteur attaquant) contre Lee Hughes, buteur vedette de Notts). Premier faux pas de Sheffield United, tenu en échec 1-1 cotre le surprenant Tramere Rovers. Victoire du promu Bury 2-0 chez Wycombe Wanderers avec encore un but de Ryan Lowe. Nuls 1-1 entre Walsall et Yeovil et 2-2 entre Stevenage et Hartlepool. Victoire d’Oldham 2-0 sur Rochdale et de Carlisle (qui a recruté Lee Miller de Middlesborough mardi 23 août) 2-1 sur Bournemouth.

41 buts cette journée (soit en moyenne 3,42 buts/match) et au classement on a :

Source : Skysports

 

En League Two :

Sean Rigg, auteur d’un doublé avec Port Vale ce week-end

En League Two, Crawley Town continue sur sa très bonne lancé avec encore une victoire, 3-1 cette fois-ci face à Torquay (aucun des attaquants n’a marqué en plus). Port Vale continue aussi sur sa très bonne lancée, avec une victoire 4-1 face à Accrington Stanley. Une attaque étonnante d’efficacité, avec un doublé de Sean Rigg cette fois-ci. Autre belle victoire, c’est Gillingham qui s’impose parfaitement 3-0 à domicile contre un Plymouth très mal en point (déjà 2 relégation de suite …) grâce notamment à un doublé de l’attaquant Danny Kedwell. L’AFC Wimbledon cale face à Hereford (avant dernier) et ne peut qu’obtenir le nul 1-1 (but (encore) de Midson qui confirme les espoirs placés en lui) alors que les promus de Wimbledon semblaient en mesure de reporter le match. Rotherham United cale aussi, nul 2-2 face aux londoniens de Barnet. Première contre-performance pour Rotherham qui laisse ainsi Crawley passer devant à la différence de buts. Victoire 2-0 de Morecambe qui étonne sur  Aldershot Town. Défaite 1-0 de Southend face à Bury et de Crewe Alexandra 2-0 face à Shrewsbury. Victoire de Dag & Red 1-0 chez Bradford City grâce à l’infatigable John Nurse. Score vierge 0-0 entre Macclesfield Town et Bristol Rovers (un nul qui fait plonger Bristol au classement). Pour finir, victoire d’Oxford United 2-1 chez Swindon Town (tout juste relégué en D4). C’est le très bon James Constable qui marque les deux buts pour les visiteurs, alors que le but Manuel Ritchie se servira finalement à pas grand-chose.

32 buts marqués (soit en moyenne 2,67 buts/match) et au classement on a :

Source : Skysports
Publicités

4 réflexions sur “4ème Journée du Npower Championship : Review

  1. je rajoutes en majuscules : Derby l’équipe EXCELLENTE surprise de ce début de saison. Par contre les scores catastrophiques d’Ipswich et Nottingham……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s