Premier League Day 2: Preview ! (2/3: Sunday Games)


MyPremierLeague vous propose aujourd’hui la présentation des 3 matchs au programme de ce Dimanche avec le déplacement de Stoke à Norwich (14h30), celui de Fulham à Wolverhampton (15h) et de City à Bolton (17h) avant la rencontre qui affrontera Manchester United et Tottenham Lundi Soir (21h)
Vous retrouverez bientôt un retour sur cette deuxième journée de Premier League sur MyPremierLeague !

Norwich-Stoke City Dimanche 21 Aout à 14h30

Norwich a ramené un nul de Wigan la semaine dernière

Stoke City a le rythme que Norwich n’a pas. Oui mais Norwich a la fraîcheur que n’a pas Stoke City qui a déjà débuté sa campagne Européenne et disputé 4 matchs d’Europa League dont un match remporté à Thoune Jeudi soir (1-0). Cela influera peut être et même sûrement sur la fraîcheur des joueurs de Tony Pulis qui se déplacent chez une équipe qui reste sur une incroyable dynamique de deux promotions consécutives et qui est également redoutable à domicile (3 défaites en 23 matchs à domicile) mais pour des raisons différentes. Car si Stoke City base sa tactique et son plan de jeu sur des longs ballons, des longues touches et depuis peu leurs excellents centreurs Etherington et Pennant, ou encore le feu follet Jon Walters, on est loin de prendre notre pied avec les Potters (quoi que leur plan de jeu est toujours redoutablement mis en place) et leur fond de jeu inexistant (une des équipes de Premier League qui totalise le plus petit pourcentage de possession de balle). Alors que Norwich City a, dans le même temps, régalé ses supporters avec un football offensif orchestré par Wes Hoolahan derrière les deux attaquants et David Fox devant la défense dans un 4-1-2-1-2 « Diamond » . C’est donc une vraie opposition de style auquel nous aurons droit à Carrow Road avec vraisemblablement une victoire de Norwich qui profitera de la forme misérable de Stoke City à l’extérieur (deux points sur les 10 derniers matchs à l’extérieur) et de sa fraîcheur.

Team news:

Paul Lambert sera privé de son défenseur américain Zat Whitbread qui pourra être remplacé par Daniel Ayala, fraîchement prêté par Liverpool et dont l’arrivée aréjoui Ian Culverhouse (l’adjoint de Lambert) qui pense que ce genre de défenseur à l’aise avec le ballon est idéal pour Norwich qui souhaite conserver le ballon au maximum et pas balancer devant.

James Vaughan et Elliott Ward sont toujours blessés au genou, tandis que Kyle Naughton pourrait faire ses débuts pour Norwich.

Norwich: Ruddy, Martin, Whitbread, De Laet, Tierney, Crofts, Surman, Hoolahan, Fox, Holt, Morison.

Tony Pulis n’a pas fait savoir qui de Upson ou de Woodgate serait préféré pour former la charnière centrale avec Ryan Shawcross (repoussant encore une fois Huth au poste de latéral droit comme en 2010) tandis que Begovic devrait reprendre sa place dans les bois au détriment de son remplaçant des coupes Tomas Sörensen. Whelan et Etherington figureront également parmi les titulaires.

Stoke: Begovic, Wilson, Shawcross, Woodgate, Huth, Pennant, Delap, Whelan, Etherington, Jones, Walters.

 Wolverhampton-Fulham FC à 15h

Roger Johnson, le capitaine de Wolverhampton, donne déjà entière satisfaction

Un match qui fait déjà saliver entre deux des équipes en forme de ce début de saison, Wolverhampton qui souhaitera confirmer sa bonne forme et sa victoire à Blackburn la semaine dernière et une équipe de Fulham qui aura a cœur de remporter sa première victoire en Championnat avec Martin Jol. A l’instar de Norwich City, les Wolves pourront profiter du fait que les Cottagers aient disputé un match de coupe d’Europe Jeudi soir contre Dniepr (3-0) pour prendre un avantage physique sur leur adversaire du jour. Fulham souhaitera confirmer sa bonne forme entrevue en Coupe d’Europe durant le courant du mois d’Aout et voudra également poursuivre sa bonne série de deux victoires consécutives à l’extérieur sans encaisser de but (Sunderland 3-0 et Birmingham 2-0).

McCarthy va vraisemblablement aligner la même équipe qui a ramené les 3 points du Lancashire tandis que Dave Edwards, Sam Vokes et Adlène Guedioura sont en reprise pour les deux premiers et blessé pour le dernier. Il sera intéressant de savoir si McCarthy donnera sa chance à De Vries après la bourde de Wayne Hennessey sur le but de Blackburn, on se souvient que l’entraîneur Irlandais n’avait pas hésité à reposer quelques matchs Matt Jarvis qui subissait le contrecoup moral et physique de sa sélection en équipe d’Angleterre, remplacé avec succès par Stephen Hunt lors de la victoire à Sunderland par exemple. Fletcher et Doyle devront peaufiner leur entente qui promettait beaucoup sur le papier l’été dernier mais qui suite à des évènements défavorables (non-adaptation de Fletcher dans le 4-5-1 qui subissait aussi la réussite de Sylvan Ebanks-Blake en début de saison, puis conservation de ce 4-5-1 au profit de Doyle par la suite et explosion de Fletcher (7 buts en 8 matchs) en fin de saison suite à la blessure de Doyle) n’a jamais pu prendre forme sur la durée. Cette paire d’attaque est un des arguments de Wolverhampton cette saison tout comme les possibilités sur les ailes avec Jarvis bien sur, mais aussi Hammill arrivé l’hiver dernier de Barnsley ainsi que Stephen Hunt (même si il serait dans son intérêt d’arrêter de dribbler sans réussite) qui ont les moyens de réussir une bonne saison, après 6 mois d’adaptation pour le premier et une saison qu’on espère sans blessures pour l’Irlandais ex-Royal (comme Doyle et Hannemahn). O’Hara n’aura pas de mal à s’imposer (récupérer sa place acquise en prêt lors de la deuxième partie de saison) dans l’axe du milieu de terrain aux côtés de Karl Henry, axe qui a souvent manqué de constance d’un match sur l’autre entre les suspensions de Henry et l’irrégularité chronique de Milijas. Roger Johnson est parti pour conserver son rythme de croisière de Cardiff et Birmingham, et devrait constituer une belle occasion pour les fans de Wolverhampton de varier leurs « Jarvis for England ».

Wolves: Hennessey, Johnson, Ward, Stearman, Berra, Hunt, Jarvis, Henry, O’Hara, Doyle, Fletcher.

Fulham est en pole position pour atteindre les phases de poules de l’Europa League ; les Cottagers qu’on sait capables de renverser des montagnes en confrontation aller/retour (demandez à la Roma ou la Juventus) ne devraient pas avoir de mal à franchir un obstacle Ukrainien annoncé plus gros qu’il ne l’était vraiment avec ces 3 buts d’avance. La possibilité maintenant palpable d’une saison rythmée par les matchs de Coupe d’Europe devra avoir le même effet que lors de la deuxième partie de saison 2010 où Hodgson avait laissé de côté la Premier League, Fulham donnera surement régulièrement l’impression de ne pas être pleinement concerné par des rencontres contres des équipes de même valeur. Cette rencontre ne devrait pas suivre cette ligne de conduite, Fulham va naturellement vouloir consolider sa place dans le milieu de tableau jusqu’à l’hiver avant tout, pourquoi pas avec une victoire, la première de Jol en Championnat et de Fulham dans un Molineux réduit pour l’occasion (24’000 places contre 29’000 en temps normal suite aux rénovations), la première depuis 1985 ?

Fulham: Schwarzer, Kelly, Hughes, Hangeland, J Riise, Murphy, Duff, Sidwell, Etuhu, Dempsey, Zamora.

Bolton-Manchester City à 17h

Bolton a passé 4 buts aux Queens Park Rangers la semaine dernière

Les deux équipes ont remporté leur premier match, toutes deux sur le score sans appel de 4-0, toutes les deux contre des promus ; à l’extérieur pour Bolton (chez les QPR, fraîchement repris par un nouvel investisseur) et à domicile pour Manchester City (contre les Gallois de Swansea). Les deux clubs ont des ambitions cette saison, c’est en ce sens qu’ils ont renforcé leur équipe.

Les Wanderers de Bolton se sont montrés à l’affut des bonnes affaires avec la signature de 5 joueurs pour seulement 3,4m€ dépensés: Reo Coker et Pratley sont arrivés libres (Villa et Swansea) pour renforcer le milieu de Bolton qui a souffert en quantité en fin de saison dernière (voir par ailleurs) ; le pack Eagles+Mears pour 3.4m à Burnley pour renforcer les ailes où Petrov n’a pas été convaincant et Taylor parti et mettre en concurrence Steinssonn. L’arrivée de Tuncay Sanli en prêt aura pour but de remplacer Sturridge qui s’est montré brillant en soutien de Kevin Davies en deuxième partie de saison avec ses 8 buts en 12 matchs.
Malgré le coup dur des blessures de Yong et Mears, qui se sont fracturé la jambe en pré-saison, le championnat a été idéalement lancé par Bolton qui voudra confirmer cet après midi sa solidité à domicile depuis que Coyle a pris en main les Wanderers. D’autant qu’à l’avantage de Bolton, – qui a pourtant perdu la dernière journée de championnat à domicile contre City – les Citizens n’ont remporté qu’un seul de leurs 6 déplacements au Reebok Stadium. Owen Coyle sera donc tenté d’aligner la même équipe que la semaine dernière alors que Gardner passe des tests et que Holden n’est pas encore revenu:
Bolton: Jaaskelainen, Steinsson, Cahill, Knight, Robinson, Eagles, Muamba, Reo-Coker, Petrov, Davies, Klasnic.

Agüero, ici félicité par ses partenaires après son deuxième but face à Swansea pourrait connaître sa première titularisation avec City

Manchester n’a pas fait de détail face aux débutants de Swansea qui auront résisté une heure avant de craquer sous la pression de Agüero et Dzeko parfaitement servis par un David Silva impliqué sur 3 des 4 buts de City et un énorme Yaya Touré dans l’entrejeu. Cette victoire voudra également être confirmée pour Manchester City avec pour objectif de se positionner immédiatement dans les places de tête tout en évitant de commencer à laisser des points en route, puisque cela apparaîtrait bien plus facilement et que cela aurait des conséquence bien plus importantes à partir du moment où Chelsea et Manchester United ne devraient pas finir la saison avec un aussi faible total de points que la saison dernière.
Roberto Mancini souhaiterait que son attaquant argentin sur le départ Carlos Tevez joue son premier match de la saison après être revenu à l’entraînement récemment, il règne donc une incertitude en attaque où Mancini aura le choix parmi Dzeko, Agüero et Tevez pour former son attaque qui devrait être organisée en 4-2-3-1 avant peut être de basculer en 4-4-2 en cours de match comme la semaine dernière.
Man City: Hart, Richards, Kompany, Lescott, Clichy, Silva, Barry, De Jong, Toure, Dzeko, Aguero.

Advertisements

Une réflexion sur “Premier League Day 2: Preview ! (2/3: Sunday Games)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s