Premier League Day 2: Preview ! (1/3: Saturday Games)


MyPremierLeague vous propose aujourd’hui une présentation des matchs au programme de la 2e journée de Premier League disputés ce Samedi parmi Everton-QPR, Chelsea-West Bromwich Albion,  Aston Villa-Blackburn, et Swansea-Wigan ainsi que le derby du Tyneside entre Sunderland qui reçoit son voisin Newcastle !

Le Programme:

SAMEDI 20 AOÛT 2011
13h00 Sunderland (5) – Newcastle United (9)
13h45 Arsenal (9) – Liverpool (5)
16h00 Swansea City (19) – Wigan Athletic (5)
16h00  Aston Villa (9) – Blackburn Rovers (17)
16h00  Everton (15) – Queens Park Rangers (19)
18h30 Chelsea (9) – West Bromwich Albion (17)
DIMANCHE 21 AOÛT 2011
14h30 Norwich City (5) – Stoke City (9)
15h00 Wolverhampton (3) – Fulham (9)
17h00 Bolton Wanderers (1) – Manchester City (1)
LUNDI 22 AOÛT 2011
21h00 Manchester United (3) – Tottenham Hotspur (15)

Samedi 20 août, 16h: Everton-QPR

Les Toffees d’Everton reçoivent les Queens Park Rangers samedi à Goodison Park. C’est finalement une semaine après les autres clubs de Premier League que les Bleus de la ville de Liverpool débuteront leur saison, suite au renvoi de leur match face à Tottenham la semaine dernière, à cause des émeutes sévissant au nord de Londres. Un premier match toujours délicat les opposant aux promus de QPR, ayant à coeur de se racheter après la malheureuse contre-performance du week-end dernier face à Bolton.

DJ Campbell, arrivé à QPR depuis Blackpool, aura à coeur de tourmenter Sylvain Distin

C’est un effectif d’Everton presque au complet que le héros local, David Moyes, aura à sa disposition contre les londoniens, ne comptant que l’enthousiaste ailier irlandais, Seamus Coleman, parmi les blessés, suite à sa blessure à la cheville. Les Toffees devront également se montrer rapide à la sortie des starting-blocks cette saison, après un départ raté lors du dernier exercice qui les priva d’une place européenne pour quelques points bêtement perdus tôt la saison dernière. Avec son effectif toujours aussi maigre (en effet, Everton n’a pas même deux « pounds » qui se courent après à la banque) David Moyes devra encore une fois tirer le maximum absolu de son équipe qui manque cruellement de profondeur. De plus, de nombreux grands clubs lorgnent sur les joueurs d’Everton, Arsenal étant très intéressé par Phil Jagielka, Manchester United suivant de près Jack Rodwell, et Leighton Baines ayant refusé un transfert au Bayern pour rester dans le club de son coeur. La bonne nouvelle concerne Mikel Arteta, qui devrait effectuer son retour contre QPR, après une longue période sur la touche.
Côté Rangers,  le latéral gauche courageux mais limité Clint Hill, est suspendu après son altercation avec Petrov contre Bolton (il a écopé d’une suspension de trois matches). Jamie Mackie n’est pas encore prêt, aux dernières nouvelles, tandis que Rob Hulse est incertain, mais ne devrait de toute manière pas figurer sur la feuille de match. Kieron Dyer, blessé après trois minutes de jeu contre les Trotters, ne pourra pas tenir sa place, suite à de fortes douleurs au pied. Cependant, il n’y a pas de fracture de la métatarse comme craint initialement. QPR devrait surfer également sur l’enthousiasme généré cette semaine par le rachat du club par Tony Fernandes (voir l’article « Nouveau départ pour QPR! »). Si l’entraîneur, Neil Warnock, n’a pas encore pu bénéficier de la dizaine de millions de livres sterling lui ayant été promis pour renforcer l’effectif, la défense de QPR devra faire beaucoup mieux que face à Bolton, où le Back-Four avait sombré dans la dernière demi-heure. On annonce des offres pour Onuoha, Degen, Parker et Armand Traoré pour combler les carences défensives des R’s.
David Moyes alignera Tim Howard au goal, défendu par une charnière centrale probablement composée de Jagielka et du collosse Sylvain Distin, avec sur le côté gauche le virevoltant Baines, et sur le flanc droit Neville ou Hibbert. Arteta et Fellaini devraient prendre place au milieu central, à moins que Rodwell ne remplace le basque pas encore à 100%. Sur l’aile droit on retrouvera sûrement l’Evertonian de coeur Leon Osman, alors que le casse-tête pour correcteur automatique Bilyaletdinov devrait jouer à gauche. L’attaque des Toffes sera composée de Cahill le combattant en soutien de Beckford ou de Saha.

Ches les SuperHoops, Kenny défendra les cages tandis que Warnock dispose de Orr, Connolly, Gorkss, Gabbidon, Hall, Shittu et Perone pour former sa défense. Difficile de prédir qui jouera, après le naufrage de Hall et l’auto-goal de Gabbidon le week-end dernier. Convaincants contre Bolton, Faurlin le métronome et Derry l’acharné joueront au milieu de terrain, aidés sur les côtés par Adel Taarabt, avec lequel on retrouvera Buzsaky, ou Tommy Smith. Pas d’interrogation sur le front de l’attaque, où Bothroyd et Campbell devraient être une nouvelle fois associés.

Composition possible d’Everton:

HOWARD

NEVILLE (/Hibbert) – JAGIELKA – DISTIN – BAINES

OSMAN         –       ARTETA – FELLAINI    –   BILYALETDINOV

CAHILL

SAHA (/BECKFORD)

Composition possible de QPR:

KENNY

ORR – GORKSS – GABBIDON – CONNOLLY

DERRY – FAURLIN

BUZSAKY (/Smith)    –                     TAARABT

BOTHROYD – CAMPBELL

JoSuperHoops.

Sunderland-Newcastle Samedi 20 Aout à 13h

Sunderland a concédé le nul lors de la première journée mais les clubs ne sont pas sur la même dynamique

Sunderland accueille son rival pour son premier match à domicile. Match qui paraît déséquilibré sur le papier au vu de l’été qu’ont traversé les deux clubs. Pendant que Steve Bruce renforçait son équipe avec 9 nouveaux joueurs, Newcastle se séparait de ses cadres Kevin Nolan, Jose Enrique et est en passe de se séparer de Joey Barton (ce qu’Enrique évoquait hier, l’Anglais devrait bien quitter le Tyneside).
Alors bien sur, le projet d’Alan Pardew se défend dans sa volonté de créer du jeu notamment au sol grâce à l’apport de joueurs comme Cabaye et Obertan mais on voit mal pour l’instant ce qui peut justifier le fait d’avoir poussé dehors de cette manière des cadres de l’équipe qui avaient réussi un début de saison convaincant sous la houlette de Chris Hughton avant que l’Irlandais soit débarqué par le Board de Newcastle mené par le parrain de la Ashley Mafia, Mike Ashley lui-même. Cabaye a beau avoir beaucoup de talent, il ne remplacera pas immédiatement des joueurs aussi influents que Nolan ou Barton et leur fighting spirit en toute circonstance. La venue de Marveaux et Obertan est une vaste blague si Pardew compte s’en servir pour prouver une quelconque marque d’ambition aux fans, et ce n’est pas la girouette Demba Ba qui fera oublier l’enfant de la région Andy Carroll aux fans ni même Modibo Maïga alors que Shane Long ne semblait pas inaccessible. Newcastle entame donc une saison compliquée, sur le terrain où les nouveaux arrivants tenteront de faire oublier les joueurs qui ont quitté le club. Pardew tentera d’obtenir le soutien des fans, sceptiques vis-à-vis de sa nomination après Chris Hughton et de ses relations avec Mike Ashley.

En tout cas, ce qui transparaît de cette confrontation c’est que cette équipe de Sunderland semble avoir un avantage sur son adversaire du jour, mentalement puisqu’elle évoluera dans un Stadium of Light rempli comme un œuf tout d’abord ; mais aussi parce qu’elle s’est renforcé et a réalisé un des meilleurs mercatos du Championnat en étant à l’affut des bonnes affaires chez les relégués avec Craig Gardner censé amener plus de buts depuis le milieu de terrain à une équipe par le passé trop dépendante de la réussite de Bent puis de Gyan ou Welbeck dont les absences ou le départ pour l’ancien buteur de Charlton ont été payées cash. David Vaughan a également rejoint le club de Nial Quinn, lui qui a soufflé le prix du joueur de l’année à son compère Charlie Adam à Blackpool, il amènera sa qualité de passe et de tacle en espérant sortir de l’ombre et être reconnu à sa juste valeur. Bruce s’est aussi montré avisé sur le marché en piochant dans les divisions inférieures avec le jeune et puissant attaquant d’Ipswich Town Connor Wickham (£9m à 18 ans !) et le gardien de Coventry Keiren Westwood qui cherchait un nouveau défi après 3 saisons pleines à Coventry (voir par ailleurs). Les arrivées de Brown et O’Shea de Manchester United (faisant fonctionner à merveille le réseau tentaculaire de Sir Alex parmi les divisions Anglaises) tendront à amener de l’expérience ainsi que de la qualité défensive à un secteur défensif pas toujours au point (on pense à l’irrégularité de Michael Turner ou d’Anton Ferdinand). Outre la signature défintive de la révélation Ahmed El-Mohammady et celle du coréen Dong-Won Ji, un des joueurs qui pourrait facilement être une des meilleures pioches de la saison, Sebastian Larsson a déjà renvoyé l’ascenseur à son mentor Steve Bruce qui est allé le repêcher à Birmingham en égalisant de la plus belle des manières à Liverpool.

En tout cas il ne serait pas étonnant de penser que Sunderland finira devant son rival a la fin de la saison comme cela a été le cas de la saison dernière

Team News:
Alan Pardew fera vraisemblablement confiance à Shola Ameobi, (6 fois buteur en 10 matchs contre Sunderland dont 4 lors des 4) derniers tout comme à Tim Krul qui devrait commencer la rencontre dans les bois. Sylvain Marveaux et Shane Ferguson pourront disputer la rencontre après avoir disputé un match de préparation dans la semaine. Seul Hatem Ben Arfa est out pour les Magpies.
Newcastle: Krul, Simpson, S Taylor, Coloccini, R Taylor, Cabaye, Barton, Tiote, Gutierrez, Ameobi, Ba.

Steve Bruce ne sait pas si il pourra compter sur John O’Shea, à court de forme après une blessure à une cuisse tandis que Asamoah Gyan (qui récupéré son numéro 3 fétiche) devrait également participer malgré son coup reçu à Liverpool. David Meyler, Craig Gordon et Frazier Campbell sont toujours blessés.
Sunderland: Mignolet, Bardsley, Brown, Ferdinand, O’Shea, Larsson, Cattermole, Colback, Richardson, Sessegnon, Gyan.

Aston Villa – Blackburn Samedi 20 Aout à 16h

Shay Given a été excellent à Fulham la semaine dernière

L’objectif de la victoire est clair pour les deux équipes ; Aston Villa et plus particulièrement McLeish voudront remporter leur première victoire de la saison après le nul ramené de Fulham (0-0), une victoire qui pourrait lancer une dynamique pour des Villans au calendrier plutôt favorable (3 matchs à domicile sur les 4 prochains), afin de s’installer dans la première partie de tableau en attendant que d’autres équipes montent en puissance. McLeish fera ses débuts en Championnat à domicile et il règne encore une incertitude quand à son accueil même si les fans n’ont pas été aussi remontés que lors de sa nomination à Craven Cottage la semaine dernière.

Le Blackburn du contesté Steve Kean voudra enrayer tout de suite une mauvaise dynamique après la défaite concédée face à Wolverhampton (1-2) mais la tache ne s’annonce pas des plus aisées puisqu’Aston Villa a battu deux fois les Rovers la saison dernière à Villa Park, en Cup et en Championnat (3-1 et 4-1), des Rovers qui restent sur 13 buts encaissés à Birmingham lors de leurs 4 dernières visites. L’occasion pour David Goodwillie d’inscrire son premier but ? Cela pourrait rassurer les fans même si l’opposition sera solide, dans le style du coffre fort de Birmingham City les deux dernières saisons vraisemblablement, et vicieuse.

Team News :

Given sera de la partie pour ses grands débuts à domicile, tout comme c’est le cas de Charles N’Zogbia qui avec Bent, Agbonlahor et Heskey devrait mener l’attaque de Villa.

Villa: Given, Young, Dunne, Collins, Warnock, N’Zogbia, Petrov, Delph, Agbonlahor, Heskey, Bent.

Kean pourra aligner une défense de métier cette semaine, après le résultat mi-figue mi-raisin de la paire Nzonzi-Hanley contre les Wolves suite aux blessures de Nelsen et Samba qui devraient logiquement reprendre leur place en charnière centrale, comme l’année dernière où ils ont formé une bonne paire défensive, une des rares satisfactions de la terne saison de Blackburn.

Blackburn: Robinson, Salgado, Hanley, Nzonzi, Olsson, Emerton, Dunn, Pedersen, Hoilett, Formica, Roberts.

Swansea – Wigan Samedi 20 à 16h

Premier match à domicile pour Swansea après avoir encaissé 4 buts à Manchester City

Jour historique pour la Premier League puisque c’est la première fois qu’un match de Championnat sera disputé hors d’Angleterre. Le club Gallois de Swansea accueille Wigan Athletic, pour des retrouvailles avec son ancien entraîneur Roberto Martinez. L’Espagnol sait à quoi s’attendre, lors de sa dernière confrontation avec Swansea, ses Latics l’avaient emporté de deux buts sur leur adversaire du soir en League Cup (2-0 et un rare but de Mauro Boselli) mais une partie des fans de Swansea lui avaient signifié leur mécontentement. Pourtant le manager de 38 ans pense que le fait est qu’on ne peut pas lui reprocher son départ puisque les Swans (les cygnes) ont atteint le graal grâce à Brendan Rodgers. Martinez n’a pas souhaité s’étendre sur son cas, en rappelant que c’était une dynamique et un groupe qui sont à l’origine du franc succès de Swansea depuis une dizaine d’années et non pas sa seule personne. Il a en revanche évoqué le fait que c’est lui qui a décidé à l’époque de révolutionner le jeu de l’équipe alors en milieu de tableau de League One (D3) faute de moyens financiers en demandant aux joueurs de mettre plus d’intensité pour récupérer le ballon et axer le jeu sur une circulation du ballon, en créant une « winning mentality » qui mènera Swansea à la promotion en Championship et une 8e place. A lire dans le Guardian. Le manager de Wigan pense également que ce jeu atypique pour un promu va surprendre plus d’une équipe cette saison, et que le fait de faire circuler le ballon de cette manière n’est pas de l’arrogance mais au contraire de la maîtrise.

Ce match constitue déjà un match important en vue de la lutte pour la relégation auxquelles devraient être soumises les deux équipes malgré leurs arguments de jeu et leur dynamique collective. Swansea a craqué sur la fin à Manchester City après avoir tenu la comparaison pendant une heure tandis que Wigan a concédé le nul face à un Norwich solide et bien en place en deuxième mi-temps.

Team News:

Brendan Rodgers ne devrait pas disposer de son capitaine Gary Monk touché au pied tandis que Neil Taylor sera enfin disponible après sa suspension due à son expulsion contre Nottingham Forest en play-offs ; le jeune arrière gauche qui devrait être une des révélations de cette saison. Vorm commencera naturellement la rencontre dans les buts, lui qui a dépassé le record de la saison dernière d’arrêts effectués dans un même match de Premier League avec 11 interventions.

Swansea: Vorm, Williams, Taylor, Caulker, Rangel, Sinclair, Agustien, Britton, Dobbie, Graham, Dyer.

A Wigan, Steve Gohouri est toujours touché à la cuisse tandis que Martinez pourra être tenté de faire jouer Hugo Rodallega pourtant pas en pleine possession de ses moyens après être revenu de la Copa America pour booster son compartiment offensif. James McCarthy qui a joué sous infiltration la semaine dernière suite à sa blessure à la cheville en pré-saison devrait disputer la rencontre.

Wigan: Al Habsi, Boyce, Caldwell, Figueroa, Lopez, Diame, McCarthy, Watson, Gomez, Moses, Rodallega.


Chelsea-West Bromwich Albion Samedi 20 à 18h30

Fernando Torres, MotM contre Stoke voudra ouvrir son compteur but contre les Baggies

Chelsea espère lancer sa saison avec une victoire contre les Baggies de Roy Hodgson, afin de parvenir au premier objectif fixé par son manager André Villas Boas qui consiste en deux victoires lors des deux prochains matchs (Chelsea reçoit Norwich dans une semaine). Fernando Torres aura l’occasion de retrouver son manager à Liverpool lors des premiers mois de saison dernière, Hodgson qui s’est déclaré heureux que Torres revienne à son meilleur niveau et qui reconnait que les choses n’ont pas marché à Liverpool puisque l’Espagnol revenait de la Coupe du Monde et que Torres a traversé des blessures et des évènements dans sa vie personnelle à ce moment là. Roberto Di Matteo, revenu par la grande porte à Stamford Bridge durant l’été va recroiser le fer avec West Bromwich Albion où il a passé une saison et demie avec une promotion en Premier League et une première partie de saison réussie (6e avant la trêve) avant une sortie d’hiver catastrophique et une seule victoire en 8 matchs qui lui a valu de prendre la porte alors que les Baggies glissaient vers la zone rouge. Ce match aura une senteur particulière pour lui puisque son équipe de WBA avait été submergée par son ancien club (0-6) lors de l’ouverture du Championnat 2010/2011 dans ce même Stamford Bridge.

Chelsea n’aborde pas ce match dans les meilleures conditions possibles après avoir appris la nouvelle de l’enlèvement du père de John Mikel Obi dont ses ravisseurs viennent de demander la rançon à la famille du milieu Nigérian (£80’000). Mikel a voulu jouer à Stoke City malgré cette annonce et a pourtant été tout près d’inscrire son premier but en Premier League d’une belle volée de 20m. Petr Cech s’est également blessé suite à une mauvaise chute à l’entraînement, il sera absent 3 à quatre semaines et Villas Boas devra donc faire appel à Hilario (convaincant en pré-saison) ou bien à Turnbull, fidèle à lui-même pour garder les buts lors des prochains matchs. A noter que Sturridge est toujours suspendu, que Luiz est touché à la cuisse et Romeu pas encore qualifié (tout juste de retour de la Coupe du Monde des moins de 20 ans.

En revanche, Romelu Lukaku fera certainement sa première apparition puisqu’il est qualifié après que son transfert d’Anderlecht ait été finalisé. La satisfaction de la première journée réside en la performance de Fernando Torres, élu Man of the Match par la Premier League mais aussi dans la performance solide du back4 de Chelsea et des matchs accomplis notables de la part de Bosingwa (en chute libre depuis son retour de blessure en début de saison dernière) et Alex (que la presse annonce proche de la Juventus, mais dont le départ paraît insensé surtout pour le montant que les Italiens posent sur la table, évalué autour de 10m€).

Il règne une incertitude sur qui d’Alex ou d’Ivanovic accompagnera Terry en défense centrale et de qui sera composé le trio d’attaque où Anelka et Kalou visent une place sur l’aile et Drogba et Torres dans l’axe (l’ivoirien reste sur 8 buts en 7 matchs contre WBA). Il apparait intéressant cependant de considérer la possibilité d’aligner Benayoun dont la science du jeu en profondeur pourrait s’avérer redoutable avec une charnière Olsson-Tamas relativement lente.

Chelsea: Hilario, Bosingwa, Terry, Alex, Cole, Ramires, Lampard, Mikel, Drogba, Torres, Anelka.

Shane Long a été un poison pour la défense de Manchester United la semaine dernière

De son côté, Roy Hodgson ne se cache pas et a fixé l’objectif pour son équipe de ramener un bon résultat qui soit un nul ou une victoire puisqu’il pense que ce statut d’outsider colle parfaitement à son équipe même si elle n’a pas l’ambition de remporter le Championnat. Afin de consolider l’équipe, le manager de 64 ans a fait venir durant l’été l’ancien chouchou des fans des Hawthorns, le Hongrois  Zoltán Gera qui avait précédemment évolué avec lui à Fulham ainsi que le gardien anglais Ben Foster auteur d’une saison remarquable à Birmingham City qui ne pouvait pas le conserver suite à sa relégation a cause de ses émoluments (plus de £1m/an). Mais la recrue phare du mercato consiste en l’acquisition du canonnier de Reading Shane Long, auteur de 18 buts en Championship avec les Royals et qui a échoué en finale des Play-Offs. L’Irlandais offrira une solution offensive supplémentaire à son manager qui en dépit d’un milieu de terrain garni (Brunt, Dorrans, Scharner, Morrisson, Thomas, Mulumbu et désormais Billy Jones), ne pouvait pas se gargariser de disposer d’un compartiment offensif aussi rempli où seul l’excellent Peter Odemwingie et en fin de saison Simon Cox (qui a alterné entre l’attaque et le milieu) ont donné pleine satisfaction tandis que Fortuné, Vela et Bednár ont trop peu ou mal joué pour être considérés comme des solutions crédibles. Le mercato a été globalement rondement mené par WBA qui a également obtenu la signature d’Odemwingie pour 3 saisons supplémentaires

West Bromwich tentera de réussir davantage de clean sheets que la saison dernière (seulement deux) mais ce déplacement n’est pas à leur avantage sur le papier puisque les Baggies ont perdu 10 de leurs dernières rencontres avec Chelsea en Championnat.

WBA devrait débuter le match en 4-5-1 avec Steven Reid positionné au poste de latéral droit tandis que Mulumbu voudra confirmer son excellente saison 2011 ainsi que Tchoyi sa fin de saison dernière. Long profitera des caviars de Brunt au détriment de Peter Odemwingie qui ne sera donc vraisemblablement pas aligné puisqu’incertain en raison d’une blessure à la cheville.

West Brom: Foster, Reid, Olsson, Tamas, Shorey, Mulumbu, Scharner, Tchoyi, Morrison, Brunt, Long.

SeBlueLion.
Publicités

3 réflexions sur “Premier League Day 2: Preview ! (1/3: Saturday Games)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s