Carling Cup 2012: Episode 3


MyPremierLeague vous propose aujourd’hui un retour sur les rencontres du Premier Tour de la Carling Cup disputées les 9, 10 et 11 Aout qui ont livré leur lot habituel de surprises, et plus particulièrement pour cette phase de la compétition, une nouvelle preuve que certaines équipes tiennent la League Cup vraiment à cœur. Vous retrouverez le tirage ainsi que la présentation des principales rencontres du Deuxième Tour qui se disputera dès ce soir. Bonne lecture !

Tuesday, 9 August 2011

Hartlepool v Sheffield United 1-1 (3-4)
En supériorité numérique suite à la blessure de Sweeney, les Blades (les lames ; surnom dû à la fabrique de couteaux et de lames profitant de l’activité sidérurgique de la région) de Sheffield se sont défait du piège tendu par Hartlepool United et arrachent leur qualification lors de la séance de tirs aux buts grâce à l’ancien youth de Chelsea Danny Philliskirk qui va inscrire le but de la qualification. Danny Wilson se réjouit de la qualification de son équipe puisque l’objectif était de passer ce tour et qu’il constate le début d’une bonne dynamique pour son équipe.
Sweeney 80e pour Hartlepool et Quinn 29e pour Sheffield Utd

Chris Dagnall ouvre le score sur pénalty

Accrington Stanley v Scunthorpe, 0-2
Victoire tardive pour Scunthorpe après des réalisations de l’ancien buteur de Rochdale Chris Dagnall sur penalty et un but de Barcham dans le temps additionnel. Des Irons (surnom en rapport avec l’activité sidérurgique de la région) qui se sont autant fait bousculer par leur adversaire du soir que par leur manager Alan Knill à la mi-temps pour repartir du bon pied après avoir évité plusieurs buts de retard en première mi-temps.
Dagnall (pen) 82e et Barcham 90+3e pour Scunthorpe

Barnsley v Morecambe, 0-2
Les Tykes (les cabots) quittent précipitamment la compétition, éliminés par des valeureuses crevettes de Morecambe à l’occasion du premier match de Keith Hill sur le banc de Barnsley qui aura vu son équipe saccager occasion sur occasion notamment par le biais de Vaz Tê l’ancien joueur de Bolton. Keith Hill reconnait avoir fait des erreurs tout comme cela a été le cas de son équipe tandis que Jim Bentley ne revenait pas de l’exploit réalisé par ses troupes, qui lui ont offert une première victoire de la saison.
Carlton 49e et Ellison 86e pour Morecambe

AFC Bournemouth v Dagenham & Redbridge 5-0
Les Cherries (cerises, surnom du aux couleurs du club, rouge et blanc) n’ont pas fait de détail face aux londoniens de Dag & Red après avoir pris un avantage de 3 buts avant l’heure de jeu, ils ont aggravé le score dans les dernières minutes. A noter le doublé de Lyle Taylor, son premier pour le club, lui qui n’avait jamais encore marqué depuis son arrivée de Concord Rangers (Non-League)
Pugh 32e, Cooper 35e, Feeney 57e, Taylor 88e & 90+3e pour Bournemouth

Charlie Austin célèbre son but en prolongation

Burnley v Burton Albion 6-3
Assurément le carton de ce premier tour, acquis en prolongation pour les Clarets (cette couleur de maillot rose/violet chère à Aston Villa et West Ham par exemple) d’Eddie Howe. Jay Rodriguez la révélation de la saison précédente avec Burnley a inscrit 4 buts après une première mi-temps vierge de buts. L’international Anglais U21 a inscrit rapidement deux pénaltys après la pause avant que Cleveland Taylor ne réduise la marque, puis Charlie Austin sur lesquels Howe et les fans comptent tant à inscrit le but du break à 3-1 d’une belle frappe du gauche à l’angle droit de la surface qui est allé mourir dans la lucarne opposée. Un relâchement coupable des joueurs de Burnley va permettre à Calvin Zola et Jaques Maghoma de revenir à égalité, le dernier but suite à une passe en retrait mal assurée dans la défense de Burnley. C’est finalement lors des premières minutes que les Clarets vont prendre un avantage définitif par Ross Wallace et Jay Rodriguez avec deux nouvelles frappes à distance, en lucarne et à terre. Suite à un relais avec Wade Elliott l’attaquant de 22 ans va sceller le sort du match.
Eddie Howe a noté la différence entre la rencontre sur le papier qui annonçait une promenade de santé pour son équipe et la réalité du terrain qui fut tout autre. Il retient malgré tout la qualification et souhaiterait un tirage à domicile au prochain tour tandus que Paul Peschisolido s’est déclaré fier de ses joueurs qui n’ont rien laché.
Rodriguez  (57e sp, 66e sp, 93e, 106e), Austin 83e et Wallace 91e pour Burnley
Taylor 72e, Zola 85e, Maghoma 90+2e pour Burton Albion

Bury v Coventry City, 3-1
Retournement de situation dans la banlieue de Manchester où le club cher aux frères Neville ont remonté un handicap d’un but face à une équipe de Coventry moins ridicule que la saison précédente à la même époque (Soirée pêche à la crevette qui a mal fini) mais devrait néanmoins soulever des nouvelles interrogation sur la saison à venir pour les Sky Blues qui ont perdu Gunnarsson (Cardiff), Westwood (Sunderland) et surtout King (Birmingham après un retournement de veste du Jamaïcain) durant un été assez catastrophique au niveau de la préparation (pas de fraîcheur ni de renouveau perceptible, pas de recrues, résultats inquiétants…). Pour en revenir au match, après une mi-temps qui a laissé les 22 acteurs sur un score de parité (1-1) c’est l’excellent Ryan Lowe (27 buts en 46 matchs, une série de 9 buts en 9 matchs et un titre de meilleur joueur de la division la saison dernière) qui d’un doublé a assuré la qualification de son équipe en deuxième période.
Bishop 33e, Lowe 75e & 88e pour Bury
O’Donovan 26e pour Coventry

Cheltenham v MK Dons 1-4
Cheltenham avait pourtant ouvert la marque face aux MK Dons par l’intermédiaire de Summerfield et pensait se qualifier pour la première fois pour le deuxième tour mais c’est finalement l’équipe basée à Milton Keynes qui égaliser dans un premier temps avant la mi-temps avant d’asseoir sa victoire par 3 réalisations dans le premier quart d’heure de la deuxième période.
Mark Yeates regrette que son équipe de Cheltenham n’ait pas su concrétiser sa domination sur son adversaire « pris à la gorge » selon lui en inscrivant des buts lors de ses moments forts. En revanche Karl Robinson relève le contraste entre les bonnes et les mauvaises choses de ce match, la qualité de son équipe pour renverser la vapeur et l’illustration des forces/faiblesses de son équipe.
Summerfield 29e pour Cheltenham
Baldock 41e, Ibehre 46e, Lewington 61e, Balanta 64e pour les MK Dons

Ashley Barnes transforme le pénalty de la qualification de Brighton HA

Brighton & Hove Albion v Gillingham, 1-0
Deuxième victoire en une semaine pour Brighton dans son flambant neuf Amex Stadium, après des ratés de Buckley et Barnes c’est finalement… Ashley Barnes qui a inscrit le seul but de la rencontre sur pénalty obtenu par… Will Buckley le héros du match contre Doncaster avec son doublé. Gus Poyet reconnait que son équipe n’a pas forcément aussi bien joué que face à Doncaster le Week End précédent mais que puisqu’il s’agit d’un match de coupe, il préfère retenir la qualification et le clean sheet malgré la tension grandissante avant le but libérateur.
Barnes (pen) 67e pour les Seagulls

Derby County v Shrewsbury Town 2-3
La surprise de ce premier tour avec l’élimination de Derby County sur sa pelouse ; malgré une domination de la possession du ballon lors de la première mi-temps, lesRams (béliers, emblème du club du à la chanson populaire The Derby Ram) ont été peu inspirés offensivement contrairement à leurs adversaires qui se sont montrés tranchants et réalistes à chaque attaque, emmenés par un Lionel Ainsworth des grands soirs auteur de 3 passes décisives (voilà meilleure publicité que de se faire arrêter dans le cadre du meurtre de son cousin !) en première mi-temps. Shrewsbury a vaillamment défendu son avantage lors des 45 minutes suivantes malgré le retour de Derby en deuxième mi-temps où Maguire puis Theo Robinson (également ancien d’Huddersfield Town comme Ainsworth) vont redonner espoir à leur équipe.
Nigel Clough a déploré le manque d’investissement de ses troupes, pourtant pas fautes d’avoir été assommées à coups d’avertissements sur les motivations d’une petite équipe se déplaçant chez le gros qui plus est en Coupe en déclarant que certains joueurs avaient certainement décidé de ne pas faire l’effort.
De son côté Graham Turner se délecte de cette performance face à une opposition de Championship, il a trouvé dommageable le fait de se mettre en danger alors qu’à 0-3 il y avait encore de la place et a relevé également la brillante circulation du ballon de son équipe.
Maguire 46e & Robinson 78e  pour Derby County
Morgan 16e, 37 e et Collins 34e pour Shrewsbury

Doncaster Rovers v Tranmere Rovers 3-0
Doncaster s’est remis de sa défaite initiale à Brighton en Championnat pour s’imposer face à d’autres Rovers, ceux de Tranmere évoluant à l’échelon du dessous (League One) mais sans son attaquant talisman Billy Sharp blessé à l’Amex Stadium et un groupe restreint de 14 joueurs. Tranmere qui a perdu Dale Jennings sa révélation de la saison précédente, parti au Bayern Munich, a souffert lors de ce match à sens unique. Sean O’Driscoll s’est réjoui de ce match qu’il a jugé « excellent » au vu de la préparation de cette saison en amont ; en revanche Les Parry s’attend à ce que son équipe puisse rebondir après une déconvenue, chose qui a manqué à l’ancien club de Dave Challinor (fameux pour ses longues touches dans les 90s) la saison précédente.
Brown (pen) 5e, Mason 29e, Bennett 59e pour les Rovers

Guilem Bauzà inscrit son premier but pour Exeter

Exeter v Yeovil 2-0
Une victoire qui devrait plaire à Michael Jackson, un temps président honorifique (enfin il l’est toujours, de là où il se cache depuis deux ans) d’Exeter City. Guilem Bauzà a inscrit un but pour ses débuts avec le maillot des Grecians, lui qui a passé une année 2011 à Hereford et Northampton entre des essais infructueux et des contrats de courte durée. C’est Shephard qui a assuré la qualification de son équipe dans le temps additionnel. Skiverton le manager des verts (une des rares équipes a évoluer dans cette couleur en Angleterre, qui surnage entre les bleu et rouge omniprésents ailleurs) de Yeovil souhaite que son équipe parvienne à trouver la bonne balance entre une défense à outrance et trop de découvert offensivement.
Bauza 63e, Shephard 90+4e pour Exeter

Hull City v Macclesfield 0-2
Une autre surprise de ce premier tour avec la victoire de Macclesfield chez l’ancien pensionnaire de Premier League Hull City. Malgré 9 changements par rapport à l’équipe qui a perdu en ouverture du Championnat de Championship, cette équipe de Hull va être submergée par des Silkmen (travailleurs de la Soie) tranchants offensivement et solides défensivement et qui feront la différence grâce à un doublé d’Emile Sinclair. Malgré une pression intense en fin de match, ni Barmby ni Hobbs ne parviendront à inscrire un but pour les Tigers (tigres, surnom dû aux rayures noires et ambre du maillot).
Nigel Pearson estime avoir aligné la meilleure équipe possible mais déplore à l’instar de Nigel Clough que tous n’aient pas joué le coup à fond. A l’inverse, Gary Simpson félicite la solidité de son groupe pourtant venu en tant qu’outsider et en sachant qu’il n’aurait pas la possession du ballon.
Sinclair : 17e, 59e pour Macclesfield

Ipswich Town v Northampton Town 1-2
Elimination peu étonnante d’Ipswich Town face à une équipe de Northampton qui avait fait les gros titres l’année dernière en FA Cup en allant chercher sa qualification à Anfield face à Liverpool. Paul Jewell avait décidé de faire tourner son équipe qui était allée taper Bristol City en ouverture du Championnat en ne conservant qu’Emmanuel-Thomas et Aaron Cresswell dans son XI de départ. Byron Lawrence n’aura pas participé à la rencontre, ce jeune milieu de 15 ans appelé pour la première fois dans le groupe pro par Paul Jewell. Un centre tir de JET au fond des filets a ouvert les débats avant que l’ancien défenseur de Swindon et Newcastle Ben Tozer n’égalise avant la mi-temps à la conclusion d’une série de relais puis que Turnbull ne reprenne à bout portant un centre qui a traversé la forêt de plots dans la surface des Tractor Boys (surnom dû à l’activité agricole de la région)
L’ancien manager de Wigan a déclaré après le match comme d’autres de ses confrères que certains joueurs qui avaient l’opportunité de se montrer ne l’ont pas fait. Il a aussi évoqué le fait que la qualification aurait déjà été acquise avec Michael Chopra sur le terrain, tout comme un manque défensif de son équipe qui est à la recherche d’un défenseur central supplémentaire après le départ de McAuley pour West Bromwich Albion.
Gary Johnson s’est montré satisfait de la victoire de son équipe avec la manière face à une bonne équipe d’Ipswich qui a selon lui également pratiqué un beau football.
E’-Thomas 11e pour Ipswich ; Tozer 39e & Turnbull 54e pour Northampton

Concentration palpable avant le match pour les Bulls d'Hereford

Hereford v Brentford 1-0
Succès étriqué pour les Bulls (taureaux, de la race locale de Bovins) acquis grâce au but de l’ancien Parisien Yoann Arquin buteur dans le temps additionnel de cette rencontre. Hereford permet donc aux Bees (dû soit à une transcription erronée de B’s ou des rayures du maillot rouge et blanc qui ont donné ce surnom d’abeilles) de de Brentford une certaine forme de continuité dans leurs « performances » dans cette Carling Cup en leur épargnant le poids d’une qualification pour le second tour qu’ils ont subi une seule et unique fois lors des 8 dernières éditions.
Arquin 90+2e pour Hereford

Leeds United v Bradford City 3-2
Un des matchs les plus agréables de ce premier tour lors de ce derby du Yorkshire qui a vu la victoire de Leeds contre son rival de Bradford après être revenu deux fois au score. Malgré la défaite initiale à Southampton, Leeds a produit une performance intéressante pour l’avenir dans le jeu face à son public, comme c’est également le cas desBantams (les fers à chevaux, surnom dû à un fer à cheval porte bonheur qui avait accompagné la victoire en FA Cup en 1911 et perdu par la suite) dont la performance a été bien plus conséquente que lors de la défaite face à Aldershot.
Compton a ouvert le score grace à la percée de Mark Stewart puis Ramon Nunez a égalisé pour son premier but pour Leeds sur un bel enchaînement contrôle frappe enveloppée en lucarne avant que Flynn ne redonne l’avantage aux visiteurs d’une croisée sous la barre. La tête de Ross McCormack et le doublé de Ramon Nunez ont scellé la qualification des Whites.
Nunez (46e, 75e )McCormack 70e pour Leeds United
Compton 30e  et Flynn 57e  pour Bradford City

Oldham Athletic v Carlisle 1-1 (2-4)
Le club cher à Paul Scholes a subi la montée en régime de son adversaire du soir, Carlisle United qui a finalement inversé la tendance après que les Latics aient ouvert le score. C’est Jon Paul McGovern qui a expédié un coup franc splendide au fond des filets de Cisak avant que Collin se porte en héros de la séance des tirs aux buts pour son équipe des Cumbrians (nom de la région du Nord Ouest de l’Angleterre) en arrêtant deux pénaltys.
Reid (pen) 24e pour Oldham
McGovern 57e pour Carlisle

Wes Morgan félicité par ses partenaires après son incroyable égalisation

Nottingham Forest v Notts County 3-3 (4-3)
Forest s’est fait peur lors de ce derby de Nottingham face à son voisin qui a ouvert le score au quart d’heure de jeu sur un service de Sheehan, excellent ce soir là . C’est Lewis McGugan qui a égalisé sur un nouveau coup franc de près (à voir le coup franc inscrit face à Ipswich Town l’année dernière) avec de nouveau une trajectoire courbe avant que l’attaquant International Américain Robbie Findley ne redonne l’avantage aux Tricky Trees (les arbres malins, futés littéralement) avant l’heure de jeu, avec une belle reprise qu’a du apprécier Jimmy Floyd Hasselbaink depuis le banc puisqu’il fait désormais partie du staff de Forest. Westcarr, fraichement entré en jeu a égalisé à ¼ d’heure du terme face à son club formateur pour forcer des prolongations. Lee Hughes pourtant incertain a bien participé à la rencontre et pensait donner un avantage définitif à son club avec son but en prolongation mais c’est finalement Wes Morgan qui a inscrit son deuxième but en deux ans (un but en 46 matchs la saison dernière pour le stoppeur capitaine de Forest) d’une frappe incroyable en rupture de la sortie de la surface sur une remise de Robbie Findley
Les ratés de Greening et Boateng pour Forest n’empêcheront pas la qualification de Forest face à Notts qui a manqué 3 pénaltys dans la séance de tirs au but dont le drop de Lee Hughes.
McLaren et son tableau de tactiques aimanté a déclaré que ce match qu’il a comparé à un combat de boxe était le « meilleur match de coupe auquel il ait jamais participé » tandis que Martin Allen a.k.a Mad Dog pense que Notts County aurait mérité la victoire face à une équipe en « transition » qu’il était intéressant de jouer à ce stage pour espérer une surprise.
McGugan 30e, Findley 56e et Morgan 120e+3 pour Forest
Edwards 16e, Westcarr 76e, L. Hughes 98e pour County

Oxford United 1-3 Cardiff City
Cardiff doit sa qualification à une victoire tardive acquise en prolongation face au vainqueur de l’édition 1986 qui s’est débattu contre une équipe de Cardiff privée de 8 titulaires habituels appelés en sélection. Craig Conway a inscrit son premier but pour Cardiff à la ½ heure de jeu puis Clist a égalisé à l’affut sur un ballon relâché par Tom Heaton, l’ancien gardien de MU. C’est finalement des buts de Whittingham de loin et de Jarvis (pas de rapport avec son homonyme de Wolverhampton) lobant intelligament le gardien adverse avec une tête qui vont assurer la qualification face à l’équipe de Michael Duberry, l’ancien défenseur de Chelsea dans les 90s (1993-1999). Cardiff se qualifie donc pour le deuxième tour pour la 9e fois en 10 saisons à l’instar de Brentford FC.
Clist 30e pour Oxford
Conway 12e, Whittingham 98e, Jarvis 120e+1 pour les Gallois

Plymouth Argyle v Millwall 0-1
Qualification relativement aisée pour Millwall face à Argyle, acquise grâce à un but du Français Dany N’Guessan formé à Auxerre pour son premier but sous ses nouvelles couleurs, lui qui est prêté par Leicester City. Un arrêt décisif de Steve Midenhall face à Matt LeCointe a assuré le clean sheet des Lions de Millwall face à cette jeune équipe emmenée par Peter Reid
N’Guessan 14e pour Milwall.

Les Terriers entrent sur la pelouse de Vale Park

Port Vale v Huddersfield Town AFC 2-4
C’est Robbie Williams (actionnaire principal du club de son enfance dont il se contrefout pas mal même si il a injecté £249,000 en 2006 dans le club, il ne souhaite pas s’immiscer dans la gestion du club) qui ne doit pas être content (et encore, qu’est ce qu’on en sait ?) de l’élimination de Port Vale face aux Terriers (race canine du Yorkshire) d’Huddersfield Town qui ont surclassé l’équipe de la banlieue de Stoke-on-Trent grâce à un doublé du buteur Lee Novak et des buts de Hunt d’un bel extérieur de la sortie de la surface et Gary Roberts annulant les réalisations d’un autre Roberts et de Loft pour les Valiants.
Lee Clarke l’ancien joueur de Fulham et manager d’Huddersfield Town s’est montré déçu des deux buts concédés bêtement par ses joueurs statiques. En revanche il est satisfait du jeu de son équipe ce soir ainsi que de ses individualités et espère que cette dynamique se conservera pour les prochains déplacements de son équipe.
Roberts 24e et Loft (pen) 83e pour Port Vale
Novak (29e, 38e) Hunt 58e, Roberts 67e

Portsmouth v Barnet 0-1
Les Londoniens sont allés chercher une qualification logique sur la côte sud de l’Angleterre face à une pâle équipe de Portsmouth qui n’a pas réussi à se créer une seule occasion franche lors des 90mn réglementaires face à l’opposition de League Two (4e division). Malgré un léger mieux après la mi-temps, Porsmouth qui n’avait pu aligner que 3 remplaçants suite aux blessures ayant décimé un effectif déjà restreint depuis la descente a concédé un but à l’heure de jeu et peut s’estimer heureux qu’un manque de réussite adverse n’ait pas aggravé le score. Elimination de Pompey au premier tour pour la première fois depuis 10 ans, et qualification des Bees de Barnet (qui évoluent en noir et orange depuis la fin de la WWI)  donc, emmenés par Lawrie Sanchez l’ancien joueur de Wimbledon qui avait inscrit le but de la victoire du Crazy Gang lors de la finale de la FA Cup 1988 et qui avait entraîné Fulham juste avant Roy Hodgson.
Hughes 30e pour Barnet

Preston North End v Crewe Alexandra 3-2
Preston a acquis sa qualification face au Crewe Alexandra de l’éternel Dario Gradi (formateur reconnu présent au club depuis 1983 et directeur sportif depuis 2007) suite à un retournement de situation après la mi-temps. Un own goal de Tootle avait mis les Lillywhites rapidement devant au tableau d’affichage avant que Miller et Artell donnent un avantage à leur club avant la mi-temps. C’est finalement des réalisations de l’ancien buteur de Liverpool Neil Mellor et de Hume sur un centre de Mayor qui vont assurer la qualification des hommes de Phil Brown. L’ancien manager de Hull City s’est dit heureux pour les fans du spectacle produit par ses joueurs en une semaine après la défaite initiale face à Colchester (2-4) à domicile mais n’a pas été excessivement emballé par la performance défensive de ses joueurs.
Tootle (og) 3e Mellor 84e Hume 90e pour PNE
Miller 18e & Artell 40e pour Crewe Alexandra.

Jeffrey Schlupp chaleureusement félicité par ses coéquipiers

Rotherham v Leicester City 1-4
L’ogre de Leicester City n’a pas fait de détail face au club de cœur de l’arbitre international Howard Webb accessoirement commissaire de police à Rotherham avec cette nette victoire 4-1 alors que les Millers avaient ouvert le score après que Mills ait repoussé un centre d’Adam Le Fondre (88 buts lors des 4 dernières saisons dont 50 les deux dernières). Cette rencontre a été marquée par un triplé de Jeffrey Schlupp, l’attaquant Germano-Ghanéen formé chez les Foxes (mais né à Hambourg), de manière assez simple : un but du gauche, de la tête et du droit. L’attaquant de 18 ans qui est le premier joueur de Leicester a inscrire un triplé lors de son premier match depuis 1945 a été noyé sous les éloges de son manager Sven Göran Eriksson après le match, le Suédois qui l’a décrit comme« plus confiant » que la saison dernière et disposant de beaucoup de qualités, « puissant, bon pied gauche et bonne technique, imposant dans les airs, rapide et capable d’éliminer des adversaires ». L’attaquant qui avait joué latéral droit et milieu axial en pré-saison s’est montré confiant quant sa capacité à marquer à nouveau et être sélectionné pour les prochains matchs.
Mills (og) 13e pour Rotherham
Gallagher 36e, Shclupp (53e, 63e, 71e) pour Leicester

Rochdale AFC v Chesterfield 3-2
Rochdale a obtenu sa qualification en prolongation (la 3e en 16 ans) face aux Spireites (nom donné suite à la forme du clocher tordu de la ville) grâce à un doublé de l’attaquant passé par Manchester United et City lors de sa formation, Ashley Grimes. Malgré un doublé de Danny Whittaker également passé par MU en catégories de Jeunes, c’est finalement le but contre son camp de Dwayne Mattis qui fera pencher la balance en faveur de Rochdale.
Steve Eyre a félicité la « Premier League class performance » de son protégé Ashley Grimes (qu’il a connu à Manchester City) tandis que John Sheridan pense que des buts de Rochdale auraient pu être évités…
Grimes (19e, 111e), Mattis (og) 103e pour Rochdale
Whitaker 11e, 95e (s.p) pour Chesterfield

Southampton v Torquay United 4-1
Nouvelle démonstration offensive des Saints (le stade est appelé StMary’s du nom du quartier) de Southampton face au club formateur de Lee Sharpe (ex grand espoir de Manchester United, le fameux joueur dont la carrière a consisté en une incroyable descente aux enfers, entre les débuts fracassants à MU et une fin de carrière en Islande et dans les obscures divisions inférieures Anglaises à Garforth). Des buts de De Ridder, Rickie Lambert sur coup franc de 20m, Chaplow et Jonathan Forte dans le temps additionnel ont permis à Southampton de passer facilement ce premier tour.
De Ridder 16e, Lambert 27e, Chaplow 81e, Forte 90+3e pour Southampton
Mansell 17e pour Torquay

Les Shrimpers dépités, malgré leur avantage numérique, ils n'ont pas su prendre la mesure de leur adversaire

Southend United v Leyton Orient 1-1 (3-4)
Les Londoniens repartent de Southend avec une qualification en poche grâce à leur gardien Lee Butcher qui a arrêté deux tentatives adverses lors de la séance de T.A.B. Southend n’a pas su profiter de son avantage numérique face à des O’s réduits à 10.
Phillips 32e pour Southend
Richardson 23e pour Leyton Orient

Stevenage Borough v Peterborough United 3-4
Match à suspense au sud de Londres où les Posh (chics, riches, bourges ; surnom du à une déclaration de 1921 de l’entraîneur du club Pat Tirrell qui cherchait des joueurs chics pour une équipe chic) de Peterborough (rendus célèbres durant l’été en proposant un abonnement à £15,000/year et l’accès aux salons VIP à chaque match). Ball a ouvert le score pour l’équipe de Darren Ferguson (fils de) avant que Long égalise. Le doublé de Ball à l’heure de jeu (formé à Manchester City et censé combler le départ de Craig Mackail-Smith à Brighton) a été annulé par la réalisation de Bostwick. Le fantasque George Boyd a sabordé son ancien club en prolongation sur coup franc avant une nouvelle égalisation de Stevenage par Beardsley, puis a obtenu un pénalty à la 120e minute que Julian a transformé pour sceller le sort de cette première rencontre professionnelle entre ces deux clubs.
Graham Westley s’est lamenté devant le collectif de son équipe qui a encaissé 4 buts à domicile sans montrer d’esprit d’équipe. Il espère que ce match servira de prise de conscience pour revenir plus forts, on se souvient que Stevenage avait sorti Newcastle en FA Cup (3-1) l’année dernière. Darren Ferguson s’est lui montré ébloui par certaines actions de son équipe par moments.
Long 32e, Bostwick 80e, Beardsley 117e pour Stevenage
Ball (16e, 65e), Boyd 96e, Tomlin (pen) 120e+1

Walsall v Middlesbrough 0-3
Walsall n’a pas fait le poids face à un Middlesbrough emmené par Marvin Emnes en feu, l’attaquant Hollandais de Boro qui avait obtenu un contrat de la part de Tony Mowbray contre la promesse de marquer plus de buts (5 seulement la saison dernière) est pour l’instant en train de tenir sa promesse, après un but en pivot face à Portsmouth en Championnat ; il a inscrit un triplé en 52 minutes de jeu pour qualifier son équipe qui a eu la possession du ballon plus des 2/3 du temps.
Emnes (17e, 37e, 52e s.p)

Wycombe remporte la séance de tirs au but

Wycombe Wanderers v Colchester United, 3-3 (5-4)
Encore un score fleuve lors de ce premier tour, Wycombe s’est qualifié pour le deuxième tour, des Chairboys (surnom à la création du club suite à l’activité de fabrique de chaises à High Wycombe, remis au gout du jour par le fan magazine des 80s, Chairboys Gas) qui s’étaient déjà distingués dans cette compétition en atteignant les demi-finales en 2007 et en craquant face à Chelsea au retour après avoir tenu le nul au nord ouest Londres (1-1, 0-4) dans leur Adams Park et emmenés par un Jermaine Easter intenable (maintenant à Crystal Palace). L’ouverture du score de Donnelly sur un corner travaillé à l’entrapinement a été annulée par un but de Kayode Odejayi ; un autre joueur qui a croisé le fer avec Chelsea en laissant sa marque puisque c’est lui, ce grand attaquant un peu gauche qui a inscrit le but de la qualification de Barnsley  lors du ¼ de finale de la FA Cup 2008 face auxBlues (1-0). Des buts de Henderson et Gillespie pour les U’s ont répondu aux réalisations de Grant (d’une frappe de 20ml sous la barre comme Henderson plus tôt dans le match) et Beavon pour Wycombe ; signifiant une séance de tirs aux buts que Wycombe a remporté devant son public.
John Ward a trouvé que les 30 premières minutes de son équipe ont été excellentes, il retient aussi l’engagement de ses troupes qui ont tout fait pour remporter ce match, en vain. En revanche, Gary Waddock retient la montée en puissance de son équipe tout comme la joie de ses joueurs après la qualification, sans oublier de féliciter l’équipe adverse de Colchester qui devrait « faire de belles choses cette saison »
Donnelly 2e, Grant 12e, Beavon 105e pour Wycombe
Odejayi 27e, Henderson 41e, Gillespie (pen) 98e

Thursday, 11 August 2011

Sheffield Wednesday v Blackpool 0-0 (5-4)
L’équipe de Gary Megson (ex-Bolton, voir ici) a obtenu sa qualification face au Blackpool d’Ian Holloway aux pénaltys malgré sa supériorité numérique et une domination de Tangerines qui se sont montrés imprécis devant le but. Megson se félicite de l’attitude de ses joueurs.

Les 5 meilleurs joueurs de ce premier Tour


Jeffrey Schlupp (Leicester City) : Un triplé lors de ses débuts à Rotherham avec les Foxes.
Ryan Lowe (Bury) : Le capitaine des Shakers a inscrit un doublé lors de la victoire de son club face à Coventry
Lionel Ainsworth (Shrewsbury) : Auteur d’un hat-trick de passes décisives à Derby County, le milieu offensif des Shrews y a été intenable à Pride Park

Jay Rodriguez  (Burnley): Un quadruplé face à Burton Albion et un titre de meilleur buteur de la compétition pour le jeune #9 des Clarets
Adam Bartlett (Hereford Utd) : Le gardien des Bulls a été décisif face à Brentford avec ses arrêts capitaux.

Le programme de la Carling Cup:

Rencontres du premier tour reportées suite aux émeutes en Angleterre:

Wednesday, 23 August 2011
Bristol Rovers v Watford,
Charlton v Reading
Crystal Palace v Crawley Town

Thursday, 24 August 2011
Bristol City v Swindon,
West Ham v Aldershot Town

Le deuxième tour de la Carling Cup se disputera dès ce soir et vous retrouverez bien évidament sur MyPremierLeague la présentation du tirage et des matchs les plus intéressants.

Les images sont sous licence de leurs clubs respectifs.


Publicités

Une réflexion sur “Carling Cup 2012: Episode 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s