MyPremierLeague

The stands are on fire

Preview de la Saison 2012-2013: Queens Park Rangers


La saison de Premier League débute ce week-end, et avant la réception de l’équipe de Swansea City, nous vous proposons de couvrir quels seront les ambitions des Rangers, leur équipe, les transferts et autres différents éléments pouvant vous donner une idée sur la saison qui pourrait se profiler pour les joueurs des Queens Park Rangers.

Mark Hughes aura à coeur de faire de Loftus Road une forteresse.

Retour sur la saison dernière

La saison dernière a été riche en rebondissement pour les Queens Park Rangers. Tout d’abord, le nouvel exercice a débuté avec un QPR sans sponsor, toujours à vendre, et avec des recrues de seconde zone, telles que Jay Bothroyd, DJ Campbell, Danny Gabbidon, ou encore  Bruno Perone et Kieron Dyer. Et alors que la saison débutait de manière catastrophique, avec une défaite 4-0 contre Bolton, et une claque 2-0 face au minuscule club de Rochdale, la première semaine de championnat terminait sur une note positive: Le club était racheté par Tony Fernandes, libérant les Rangers de l’emprise néfaste de Flavio Briatore, et voyant également Gianni Paladini et Bernie Ecclestone quitter le club, alors que les très populaires Lakshmi Mittal et Amit Bhattia revenaient à la direction du club aux côtés de Fernandes. Dans la foulée de ce rachat, QPR allait s’imposer 1-0 à Everton et vivait une folle dernière semaine du mercato, en voyant les arrivées de Joey Barton, Shaun Wright-Phillips, Anton Ferdinand et Luke Young, tout en parvenant à conserver Adel Taarabt, courtisé par le PSG. Cependant, de toutes ces arrivées, seule celle d’Anton Ferdinand allait se révéler être une bonne pioche.

Sous le regard de l’entraîneur Neil Warnock, les matchs s’enchaînèrent, et les résultats se révélèrent très irréguliers, QPR allant perdre à Wigan, avant de tenir en échec Newcastle, puis d’aller écraser les Wolves 3-0. Ces résultats en dent de scie persistèrent, alors que QPR dût effectuer le court déplacement séparant Loftus Road de Craven Cottage pour aller affronter Fulham dans le derby de l’ouest de Londres. Cependant, la fête fût de courte durée, les Rangers encaissant un sec 6-0, et une humiliation, à cause notamment d’un triplé d’Andrew Johnson et d’un but de Bobby Zamora. Malgré ce revers, les hommes de Neil Warnock eurent l’occasion de se rattraper en recevant l’ennemi juré de Chelsea deux semaines plus tard. Et dans une ambiance bouillonnante, les R’s prirent l’avantage grâce à un penalty accordé pour une faute sur Heidar Helguson, penalty converti par l’islandais lui-même. Dans la foulée, José Bosingwa et Didier Drogba furent tous deux expulsés pour Chelsea, alors que John Terry fut accusé d’avoir proféré des propos racistes à l’encontre d’Anton Ferdinand. QPR tenu malgré la pression de Chelsea, registrant une victoire historique face à leurs bruyants voisins.

Helguson marquant le but victorieux contre Chelsea.

Cependant, malgré cette belle victoire contre Chelsea, le suite fut beaucoup moins bonne. En effet, les Queens Park Rangers prirent seulement 5 points lors des 11 matchs suivant le derby contre Chelsea, et perdit le maître à jouer Faurlin sur blessure, série qui eut raison de la peau de Neil Warnock, jugé incapable de stopper la chute au classement des Rangers, flirtant avec la zone de relégation, et ayant gagné seulement 4 matchs (dont 3 à l’extérieur) en 20 rencontres sous Warnock. Mark Hughes fut engagé comme entraîneur, et malgré une première défaite à Newcastle 1-0, de nombreux joueurs de qualité furent engagés, comme Bobby Zamora depuis Fulham, Djibril Cissé de la Lazio, Nedum Onuoha de Manchester City, et Samba Diakité et Taye Taiwo prêtés respectivement par Nancy et Milan. Mark Hughes enregistra sa première victoire lors de la réception de Wigan, mais les choses se gâtèrent, et l’équipe peinait à trouver ses marques. Seulement deux points pris lors des six matchs suivants (dont une défaite 2-1 contre Bolton alors que l’arbitre avait  oublié de valider un but pour QPR) plongèrent les Rangers dans la zone de relégation, et vu que QPR affrontait les 6 équipes de tête lors des 10 derniers matchs, de nombreux spécialistes jugèrent les R’s condamnés à la relégation.

A dix matchs de la fin du championnat, et au fond du trou, les Rangers durent recevoir Liverpool, et le match commença terriblement mal pour les hommes de Mark Hughes, menés 2-0 jusqu’à la 75′ème minute. C’est à ce moment-là que Mark Hughes décida de faire sortir Joey Barton, capitaine pitoyable ce soir-là, pour faire rentrer Jamie Mackie, sous une ovation du stade. C’est alors que QPR marqua par trois fois dans les 15 dernières minutes, par Derry, Cissé et Mackie, pour s’imposer 3-2. Depuis ce match-là, QPR se redressa à domicile, et se démontra imbattable à Loftus Road. Des victoires contre Arsenal, Swansea, Tottenham suivirent, et malgré une forme catastrophique à l’extérieur, les Rangers se rapprochèrent de Blackburn et Bolton, premiers non-relégables. Cependant, une défaite 6-0 contre Chelsea sembla mettre du plomb dans l’aile aux R’s.

Avec deux matchs à jouer, QPR était à égalité avec Bolton 17ème.  Ainsi, QPR reçut Stoke avec l’obligation de s’imposer. A la 85′ème minute, Bolton battait West Brom 2-1 et QPR était tenu en échec par Stoke 0-0, des résultats qui condamnaient les Rangers à la relégation. Mais à la dernière minute, Cissé marqua le but victorieux pour QPR et Bolton encaissa, ce qui propulsa les Queens Park Rangers hors de la zone de relégation, deux points devant Bolton. Lors de la dernière journée, même chassé croisé, Bolton battait Stoke 2-1 à la mi-temps, alors que QPR perdait 1-0 contre Manchester City, et voyait le club du Lancashire lui repasser devant, mais même à 10, les Rangers retournèrent le match pour mener 2-1 alors que Bolton encaissa le 2-2. Le match se termina à Bolton, QPR était sauvé, Bolton relégué. Dans les ultimes secondes, les Queens Park Rangers encaissèrent deux goals, couronnant City Champion, mais sans importance pour les R’s déjà sains et saufs. Durant leur incroyable remontée au classement en fin de championnat, QPR a pu compter sur un Djibril Cissé alignant les buts, un Samba Diakité instrumental au milieu de terrain, et un Jamie Mackie survolté, alors qu’Adel Taarabt retrouva son meilleur niveau. Mais ce fut Clint Hill, le vieux défenseur central qui fut élu joueur de l’année, se prouvant infranchissable en défense.

Cissé et ses coéquipiers fêtant son but contre Manchester City.

Les Transferts

Obligé de composer avec un effectif important en nombre, mais trop juste en qualité, la première action de Mark Hughes fut de faire un grand ménage parmi les joueurs trop limites pour rester aux Rangers, libérant 13 joueurs, dont le gardien Paddy Kenny parti pour rejoindre Neil Warnock à Leeds, et Heidar Helguson, meilleur marqueur de la saison dernière rejoignant Cardiff City. Une fois les départs prononcés, trois joueurs libres de tout contrat débarquèrent à Loftus Road: le défenseur de Tottenham Ryan Nelsen, néo-zélandais de 34 ans, peu rapide mais avec beaucoup de sang-froid et de leadership, ainsi que l’attaquant de Fulham Andy Johnson, complémentaire de Zamora, puis le gardien international Rob Green, quittant West Ham pour rejoindre les R’s.

En plus de ces trois joueurs d’expérience, trois joueurs de très grande qualité vinrent renforcer les Rangers. Tout d’abord, Samba Diakité, dont le prêt fut transformé en transfert définitif pour £4millions, ainsi que Park Ji-Sung, joueur d’expérience et très apprécié de Sir Alex Ferguson, débarquant de Manchester United, puis le talentueux David Junior Hoilett, ailier canadien rapide comme l’éclair, fraîchement relégué avec Blackburn. Le jeune brésilien Fabio Da Silva arriva également, mais en prêt depuis Manchester United, pour combler le vide laissé par la non-prolongation du prêt de Taye Taiwo sur le côté gauche de la défense. Au total, les R’s n’ont dépensé "que" environ £7 millions de livres.

A ces sept recrues pourraient encore s’ajouter un défenseur central et un milieu central. Les pistes privilégiées par Mark Hughes sont celle du coréen du Celtic Ki Sung-Yeug et du grec Katidis pour le milieu de terrain, et de celle de Kurt Zouma et Stéphane M’bia de St-Etienne et l’Olympique de Marseille pour le défenseur arrivant. Le nom de Jermaine Defoe est également régulièrement cité. Mark Hughes, responsable des arrivées en Premier League de Vincent Kompany, Chris Samba, Moussa Dembélé ou encore Pablo Zabaleta a assurément bien plus d’un tour dans son sac.

L’effectif

Les Gardiens

N°1 : Robert Green:
Sortant d’une saison très solide à West Ham avec qui il a gagné la promotion en Premier League, Green sera sans doute poursuivi à jamais par sa boulette lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Excellent sur sa ligne, dotés de réflexes détonnants, le gardien anglais de 32 ans est un peu moins assurés dans ses sorties. Qu’importe, il représente une amélioration par rapport à Paddy Kenny parti pour Leeds.

N°24 : Radek Černy:
Le gardien vétéran tchèque est au club depuis presque cinq ans, et s’il est cantonné au rôle de remplaçant, il a effectué l’an dernier une très belle pige dans les buts lors de la blessure de Paddy Kenny, tenant la baraque dans une période où QPR était à la dérive. Il reste un bon numéro deux, malgré ses 38 ans et son jeu au pied assez chevrotant.

N°26 : Brian Murphy:
Gardien numéro trois arrivé d’Ipswich l’an denier, il s’est blessé en même temps que Paddy Kenny, ce qui l’a empêché de faire ses preuves dans les buts de Rangers. Difficilement un gardien de haut niveau, mais il peut tenir sa place sans souci.

Les Défenseurs

N°3 : Armand Traoré:
Auteur de trois passes décisives l’an dernier, le latéral gauche Traoré est l’opposé d’Onuoha dans son style de jeu. Très porté sur l’offensive et excellent centreur, il pêche souvent dans le jeu défensif et laisse la défense exposée lors de ses chevauchées vers l’avant. Ses passes sont millimétrées mais ses choix parfois malheureux. Mais à 22 ans Traoré a encore tout le temps pour faire étalage de son talent. Son style offensif lui permet d’être utilisé comme milieu gauche, une option que Hughes devrait utiliser en cas de blessures.

N°5 : Anton Ferdinand: 
Si le sang de QPR coule dans les veines de sa famille, le cousin de la légende Les Ferdinand a su se rendre très populaire auprès des fans, grâce à son attachement au maillot et à son travail incessant. Anton reste le défenseur central numéro 1 de QPR, malgré quelques errances passagères que Mark Hughes a semblé avoir gommé. Faible dans la communication, sa complémentarité avec Hill a été une des clefs des bons résultats des R’s en fin de saison dernière.

N°6 : Clint Hill: 
Elu joueur de l’année par les fans et ses coéquipiers, Clint Hill a connu une deuxième jeunesse sous Mark Hughes, qui lui a accordé toute sa confiance. Pas très rapide, mais discipliné et solide comme un rock, Hill était la tour de contrôle de la défense de QPR en fin de saison dernière, et semble demeurer un titulaire, devant Ryan Nelsen. Si Mark Hughes recherche un jeune défenseur central pour remplacer progressivement Clint Hill, il reste un joueur sur lequel on peut compter pour donner toujours 100%. Un vrai exemple.

N°15 : Nedum Onuoha:
Solide est très difficile à bouger, l’ancien jeune de Manchester City peut autant évoluer en défense centrale que comme arrière droit. C’est en tant que latéral droit qu’il a été utilisé par Hughes depuis son arrivée en janvier, et malgré son style légèrement maladroit avec le ballon, il reste un latéral très performant, d’avantage sur le côté défensif qu’offensif. Une valeur sûre, il est un titulaire indiscutable à QPR.

N°16 : Matthew Connolly

Envoyé en prêt à Reading par Neil Warnock, Matthew Connolly a disputé une saison correcte avec les Royals. Mark Hughes l’a utilisé en pré-saison, mais ses jours dans l’équipe première semblent dépendants de l’arrivée d’un nouveau défenseur central. Connolly reste un plan B, et ne devrait pas jouer un rôle majeur cette saison.

N°17 : Ryan Nelsen:
Laissé libre par Tottenham pour qui il a rarement joué lors de ses six mois au club, Ryan Nelsen est un joueur très important dans les vestiaires, et fait figure de prolongement de l’entraîneur. Si il ne part par titulaire, il aura peut-être un rôle a jouer l’an prochain, selon les performances de Hill et de Ferdinand. A 34 ans, sa vitesse est misérable, mais il est toujours bien placé, et est très bon dans le jeu aérien. Un pion important pour Mark Hughes.

N°20 : Fabio Da Silva:
Moins en vue à Manchester que son jumeau Rafael, Fabio compte à son palmarès une finale de Champions League, excusez du peu! Jusqu’à lors souvent blessé, Fabio est prêté à QPR dans le but de se relancer. L’idée que Mark Hughes ait refusé de reprendre Taye Taiwo pour faire venir Fabio laisse augurer du potentiel du brésilien de 22 ans, capable d’évoluer en tant que latéral droit et gauche, sur les deux ailes et au milieu de terrain. Plus convainquant sur le côté offensif de son jeu, son agilité balle au pied et sa vitesse, Fabio devra  convaincre qu’il peut aussi assurer défensivement.

N°27 : Michael Harriman
Le jeune irlandais de 19 ans a effectué toute sa formation avec les Queens Park Rangers et espère figurer parmi les pros dès cette saison. Le petit latéral droit à marqué son premier but pour les R’s en préparation, et semble intéressant tant offensivement que défensivement.

N°28 : Max Ehmer:
Âgé de tout juste 20 ans, le latéral gauche d’origine allemande a effectuée une pré-saison très intéressante, et a prolongé son contrat avec QPR, ce qui laisse augurer qu’il pourrait effectuer quelques apparitions cette saison. Jusqu’à aujourd’hui, il n’a jamais effectué de match officiel avec les Rangers, cantonnés aux prêts dans les ligues inférieurs. Un joueur prometteur.

Hill et Ferdinand alliés face à Chelsea.

Les milieux de terrain:

N°2 : Samba Diakité:
Mark Hughes ayant décidé de lever l’option d’achat du milieu malien pour environ £4 millions, le retour de Diakité n’est peut-être pas le transfert le plus glamour, mais il s’agit bien d’un des plus importants de l’été pour QPR, tant le joueur a été convainquant la saison dernière. Malgré des débuts difficile et de très nombreux cartons, l’ancien nancéien a su s’imposer à Loftus Road, même si il a manqué les trois derniers matchs à cause d’un virus. Très puissant et agile, il a une conduite de balle excellente et sait très bien se projeter vers l’avant. Son style rappelle celui de Yaya Touré, et s’il continue sur les mêmes base que la saison dernière, il sera un joueur déterminant pour QPR, si ce n’est le joueur clef de l’effectif de Mark Hughes. Un des joueurs les plus sous-évalués de Premier League.

N°4 : Shaun Derry:
A 34 ans, Shaun Derry n’a plus les jambes de ses vingt ans, cela va de soi. Malgré tout, "Dezza" reste un joueur utile, travailleur comme personne et volontaire. Son unique but pour QPR est arrivé l’an dernier contre Liverpool, et constitue certainement le tournant de la saison des Rangers. Mais il devrait voir son rôle diminuer au fil des matchs.

N°7 : Park Ji-Sung:
Utilisé par Sir Alex Ferguson pour tous les grands matchs, Park peut être utilisé tant comme ailier que comme milieu central. Pas spécialement spectaculaire, mais doté d’une bonne vision du jeu et d’une bonne assise technique, le coréen représente un excellent coup pour Mark Hughes, tant sportivement que commercialement. Il sera sans doute utilisé au milieu en attendant le retour de Faurlin, et devrait par son expérience apporter beaucoup au groupe. Un vrai plus.

N°10 : Adel Taarabt:
La saison qui se profile sera déterminante pour la carrière d’Adel Taarabt. Il y a deux ans, il avait explosé en Championship, mais il n’a pas su concrétiser l’an dernier, trop obnubilé par son transfert avorté au PSG. Cependant, sur la fin de saison, il a su retrouver la magie qui avait fait de lui le meilleur joueur de D2. Peu de joueurs sont autant à l’aise que lui balle au pied, et grâce à ses dribbles et passements de jambes, il peut battre n’importe quel défenseur. Mais parviendra-t-il à mettre son talent au profit du collectif et à allier l’esthétique à l’efficacité? Si il y parvient, il pourrait faire une très très belle saison, tant au niveau du jeu qu’au niveau comptable.

N°11 : Shaun Wright-Phillips:
Malgré beaucoup d’espoirs placés en lui, il a totalement raté sa saison l’an dernier. Très rapide, mais d’une efficacité misérable, il a souvent été qualifié de "poulet sans tête" par les supporters, à cause de son habitude de courir dans tous les sens sans sembler savoir ce qu’il faisait. Cependant, il a été un des meilleurs joueurs de la Pré-saison cette année, et a enfin débloqué son compteur buts pour QPR. Maintenant la malédiction rompue, et sa forme retrouvée, tout laisse penser que Mark Hughes pourrait lui donner sa chance, et que "SWP" pourra enfin dévoiler le potentiel qui a fait de lui un international.

N°12 : Jamie Mackie:
Revenu de blessure en octobre, Jamie Mackie a su retrouver progressivement son meilleur niveau, jusqu’à se rendre indispensable sur la fin de la saison. Auteur de 7 buts et 4 passes décisives l’an dernier, il a été un des éléments déclencheurs permettant à QPR de se sauver. Pas extrêmement fin techniquement, il base tout son jeu sur l’envie. Il travaille comme personne en Premier League, et effectue un pressing constant. Grâce à sa volonté, il arrive à battre ses adversaires, ce qui fait de lui un joueur sous-estimé, mais nécessitant toujours d’être à son meilleur niveau pour performer en Premier League. Son temps de jeu devrait être réduit par l’arrivée de Hoilett, mais le joueur préféré des supporters trouvera, comme à chaque fois, un moyen de prouver sa valeur.

N°18 : Kieron Dyer:
Blessé après 4 minutes la saison dernière, puis lors de son retour avec la réserve, Kieron Dyer est devenue une blague populaire à QPR, où l’on dit qu’il est engagé pour tenir compagnie au staff médical. Ainsi, ce fut une énigme lorsque Mark Hughes a décidé de prolonger son contrat d’une année cet été. Si il reste en forme, il peut-être utile et est de toute manière un caractère très agréable à avoir dans le vestiaire. Reste à savoir si il aura plus de chance cette année que l’an dernier

N°22 : Hogan Ephraim:
Lorsqu’il a rejoint QPR en 2007, Ephraim était vu comme un des talents de sa génération, mais il n’a jamais pleinement confirmé ce statut. Ecarté par Warnock, Mark Hughes semble avoir décidé de l’impliquer dans son équipe cette année. Pouvant évoluer sur l’aile ou au milieu central, Ephraim est un bon joueur, assez au point techniquement, et très apprécié de ses coéquipiers, mais il reste à voir si il aura la chance de confirmer enfin toute l’étendue de son talent.

N°23 : David Junior Hoilett:
Arrivé cet été en provenance de Blackburn, Junior Hoilett est regardé comme l’un des ailiers les plus prometteurs de Premier League. Rapide comme l’éclair, très bon en un-contre-un, et facile techniquement, il soulagera certainement Taarabt du rôle de créateur et de dribbleur. Certainement qu’il constituera une des clefs du jeu des Rangers cette saison, et si ses centres depuis l’aile gauche sont chirurgicaux, son sens du but est lui aussi excellent, ce qui lui vaut de marquer plusieurs buts spectaculaires chaque année. Une vraie pépite!

N°28 : Michael Doughty:
Formé à QPR, le jeune anglais d’origine galloise a laissé forte impression en prêt à Crawley et Aldershot l’an dernier. Son poste de prédilection est celui de milieu de terrain central, et il peut donner le tempo à un match, grâce à son très bon jeu de passes. Cependant, Doughty aura besoin de temps de jeu chez les pros pour améliorer encore son jeu.

N°32 : Alejandro Faurlin:
Blessé au ligaments du genou contre MK Dons en janvier, Alejandro Faurlin effectuera son retour au jeu dans les deux premiers mois de la saison. Avant sa blessure, il était le meilleur joueur de la saison de QPR, grâce à sa vision du jeu et à ses ouvertures magiques, en véritable métronome, il dirigeait le jeu des Rangers. Si il revient à son meilleur niveau, il aura le même impact qu’un transfert à QPR. Sa place dans l’équipe est indiscutable, à condition qu’il retrouve ses marques.

N°?? : Joey Barton:
Nous nous devons d’ajouter Joey Barton à cette liste, même s’il n’a pas reçu de numéro pour l’instant. Expulsé lors d’un coup de sang pendant le dernier match de la saison, Barton a encore trois ans de contrat, et il reste à savoir s’il aura un rôle à jouer après sa suspension de 12 matchs. De retour de sa période d’entrainement à Fleetwood Town (D4), il devrait s’entraîner avec la réserve en attendant de voir quel sort Mark Hughes lui réserve, un départ n’étant pas à exclure.

Taarabt et Mackie étaient déjà deux joueurs déterminants en Championship pour les Rangers.

Les attaquants:

N°8 : Andrew Johnson:
Petit et rapide, Andrew Johnson était le complément parfait de Bobby Zamora à Fulham. Il a marqué un triplé contre QPR l’an dernier. Partant derrière Cissé et Zamora dans l’ordre de sélection, Johnson peut également évoluer comme ailier, et pourrait profiter d’éventuelles suspensions et blessures pour augmenter son temps de jeu.

N°9 : Djibril Cissé:
Attaquant star des Rangers, Djibril Cissé n’a pas fini un match sans avoir soit marqué ou soit récolté un carton rouge. Au final six buts et deux expulsions, goals qui ont certainement maintenus les R’s en Premier League, mais rouges qui auraient pu leur coûter cher également. Chouchou des fans, finisseur hors-pair, rapide comme l’éclair, Cissé peut marquer à n’importe quel moment, dans n’importe quelle position, contre n’importe qui. Son jeu de tête est probablement la partie la plus faible de son attirail, mais il reste un joueur très complet. Peu à l’aise seul en pointe, il sera certainement associé à Zamora cette saison encore. Il sera intéressant de voir ce qu’il peut réaliser sur une saison entière. Parviendra-t-il à passer la barre des vingt buts? Il en est capable en tout cas…

N°25 : Bobby Zamora:
Le point fort de son jeu est son jeu de tête, ainsi que sa capacité à servir de point de fixation. Zamora sera probablement souvent utilisé seul en pointe à l’extérieur, lorsque la nécessité de se libérer de la pression de l’adversaire se fera sentir. Arrivé de Fulham cet hiver, l’ex-international anglais devra faire mieux que son seul but en six mois ce printemps. Si son travail est apprécié, il devra se démontrer plus tranchant face au but pour apporter pleinement satisfaction.

Et les autres…
Jay Bothroyd, DJ Campbell, Tommy Smith, Rob Hulse et Luke Young entre autres sont toujours des joueurs de QPR, même si le club essaie de s’en débarrasser. Jay Bothroyd intéresse Sheffield Wednesday qu’il pourrait rejoindre en prêt, et Campbell est suivi par Blackburn, Blackpool et Wigan entre autres, mais rien n’est fait pour l’instant. Affaire à suivre…

Le Onze de Base:

Difficile de prévoir précisément l’alignement de Mark Hughes. Il est probable qu’il utilisera un 4-4-2 à domicile, et un 4-2-3-1 à l’extérieur, même si ce dernier système pourrait également être privilégié à domicile, vu son efficacité l’année dernière. Green part titulaire incontestable au but, et la défense semble fixée avec Onuoha, Hill, Ferdinand et Fabio, même si Armand Traoré pourrait rentrer en ligne de compte également. Au milieu central, Diakité semble titulaire indiscutable, et il sera probablement allié à Park Ji-Sung, en attendant le retour d’Alejandro Faurlin, prévu pour début septembre. Une fois l’argentin de retour, Park se battra avec Hoilett, Taarabt, Mackie et Shaun Wright-Phillips pour un poste sur l’aile. Quant à l’attaque, Zamora par son jeu de tête semble plus approprié pour jouer seul en pointe, mais Cissé reste l’homme-danger de Mark Hughes.

GREEN

ONUOHA       HILL        FERDINAND     FABIO

PARK    DIAKITE

TAARABT                                                 HOILETT

ZAMORA       CISSE

Remplaçants: Cerny, Nelsen, Traoré, Faurlin, Mackie, Wright-Phillips, Johnson

Joueurs Clefs:

Cette saison, les performances de QPR dépendront du rendement de plusieurs joueurs. Djibril Cissé devra empiler les buts, alors que le classement de QPR dépendra beaucoup de la forme des animateurs du milieu de terrain, à savoir Samba Diakité, Junior Hoilett et Adel Taarabt. Si ces trois joueurs sont en forme, les Queens Park Rangers pourraient surprendre beaucoup de monde en Premier League.

Taarabt auteur de son deuxième but de la saison contre les Spurs.

Ambitions et objectifs:

Mark Hughes l’a annoncé en fin de saison dernière: Tant qu’il serait entraîneur de QPR, le club ne sera plus jamais au coeur de la bataille contre la relégation. Ce discours est clair, les Rangers ne veulent pas devoir se battre jusqu’au bout comme l’an passé. Avec des plans pour un nouveau stade de 45’000 places en élaboration et les travaux d’un nouveau centre d’entraînement débutant, Tony Fernandes le président ne peut pas se permettre de voir QPR tourner autour de la 17ème place indéfiniment. Cependant, le boss des R’s n’a pas mentionné d’objectif numérique clair, mais le club devra progresser de saison en saison pour justifier les sommes investies dans l’écurie londonienne. Cette saison, une place dans le Top 10 serait considérée comme une réussite, mais QPR construit pour le long terme. Le but avoué est de s’élever au rang des Fulham, Aston Villa, Stoke ou encore Sunderland pour les places de milieu de tableau. Un parcours intéressant en Coupe ne serait pas de trop, les pensionnaires de Loftus Road n’ayant pas passé plus d’un tour depuis plus de dix ans…

Tony Fernandes en discussion avec Mark Hughes.

Notre pronostique

La bonne fin de saison sous Mark Hughes laisse penser que les Rangers vivront une saison plus tranquille. Même si parmi les supporters, il est dit que QPR ne connaîtra jamais, et n’a jamais connu de saison paisible, il semblerait que de nombreuses personnes se satisferaient d’une place dans le ventre mou. Sous Mark Hughes, les SuperHoops se sont montrés imbattables à domicile, mais peinant à l’extérieur.

Grâce à des transferts intelligents, à un bon mélange de jeunesse et d’expérience, QPR n’aura pas de problème se détacher de la lutte contre la relégation. Si offensivement, le potentiel des R’s est vraiment intéressant, la défense des Rangers semble encore un peu en-dessous de celles de leurs concurrents. Malgré cela, si le destin ne s’acharne pas sur les Queens Park Rangers et qu’ils améliorent leurs résultats à l’extérieur, ceux-ci semblent en mesure de se mêler au peloton des équipes visant le Top-10.

Pronostique du classement: 11 ème

About these ads

À propos de Jocelyn Müller

Je suis fan de foot anglais, du Big Four jusqu'au Sunday Football, et surtout, supporter de QPR depuis 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 août 2012 par dans Premier League, Queens Park Rangers, Saison 2012/2013, Transferts, et est taguée , , .
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  335 followers